Bébé

10 responsabilités à donner à un enfant de 2 ou 3 ans

Il est encore si petit, pourtant, il est très important de confier certaines tâches à votre enfant : c’est en effet excellent pour son développement! Mais quelles responsabilités donner à un enfant de 2 ou 3 ans?

Brosser ses dents avec un peu d’aide

Si ce n’est qu’entre l’âge de 4 et 6 ans que votre enfant sera véritablement en mesure de se brosser les dents seul, vous pouvez l’encourager à le faire dès ses 2 ou 3 ans, en lui donnant, bien entendu, un petit coup de main et une marche à suivre.

Ouvrir le robinet et remplir un verre d’eau

Le brossage des dents peut être un moment propice afin que votre enfant s’entraîne à ouvrir le robinet d’eau froide pour verser de l’eau dans un verre. Puis, vers l’âge de 4 ans, il devrait pouvoir verser de l’eau dans un verre, à partir d’un pichet qui n’est pas trop rempli.

Mettre les déchets dans la poubelle

À partir de cet âge, il vous faut perdre cette habitude de ramasser derrière votre enfant : les déchets vont dans la poubelle ou dans le recyclage, et il est tout à fait capable de les y placer lui-même. L’emballage de la barre tendre, le trognon de pomme : tout ça, il peut le ramasser lui-même. Le plus rapidement votre enfant prendra cette bonne habitude, mieux ce sera pour lui, mais aussi pour vous!

Mettre les cuillères sales dans le lave-vaisselle

Le sens des responsabilités s’apprend jeune et l’enfant de 2 à 3 ans est aussi capable de vous aider à mettre et à desservir la table : il peut, par exemple, placer les napperons et les ustensiles. Il est aussi capable de mettre les cuillères sales dans le lave-vaisselle ou dans l’évier.

Passer le balai

Bien entendu, il restera un peu de saleté sur le sol, mais qu’à cela ne tienne : il s’amuse, il vous aide, et c’est bien assez pour améliorer son estime de soi! Donnez-lui un petit coup de main et n’oubliez pas de le féliciter!

Fermer les appareils, éteindre les lumières

L’émission est terminée? Votre petit ange est capable de se lever pour éteindre lui même la télévision. Il s’agit en effet d’une habitude simple comme bonjour, mais qui n’en demeure pas moins importante. Ainsi, lorsqu’on a fini de jouer avec un jouet à pile ou électrique, on l’éteint. Voilà! Et même chose pour les lumières : encouragez donc votre enfant à éteindre la lumière derrière lui, au moins celle de sa chambre, qu’il pourrait atteindre avec un petit banc si elle est trop haute.

Laver ses mains et les essuyer

Le lavage des mains est une habitude importante à prendre, et ce, dès le plus jeune âge. Souvenez-vous que le gel désinfectant ne nettoie pas les mains, et que de tels produits ne devraient jamais être à la portée des enfants. Donc on se lave les mains, avant et après chaque repas, et après chaque visite aux toilettes. De plus, on recommence lorsqu’on rentre de l’extérieur.

Déposer son linge sale

Entre deux et trois ans, votre enfant est capable d’enlever la plupart de ses vêtements, même s’il a parfois encore un peu de difficulté avec le chandail. Il est aussi capable de déposer ces vêtements sales au bon endroit, soit dans le panier à lessive ou directement dans la laveuse frontale. Là encore, il s’agit d’une habitude qu’il est préférable d’inculquer tôt.

Ramasser ses jouets avec un peu d’aide

Une chambre en désordre? C’est bien sûr le lot de plusieurs enfants. Vers l’âge de 2 à 3 ans, l’enfant est néanmoins capable de ramasser ses jouets et de les ranger aux bons endroits, avec un peu d’aide. Encouragez-le, pointez-lui les objets qu’il doit ramasser, sans le faire à sa place. Bien entendu, ramasser soi-même prend beaucoup moins de temps, mais n’apprend rien à l’enfant.

S’habiller avec un peu d’aide

À cet âge, l’enfant a un grand désir d’indépendance et il est important de l’encourager à prendre lui-même les devants : même si cela signifie souvent qu’il est habillé comme le bon roi Dagobert! Entre 2 et 3 ans, votre petit amour réussit en effet à glisser son pied dans sa chaussette, déboutonner de gros boutons, enlever et mettre ses chaussures et, peu à peu, à reconnaître l’avant et l’arrière des vêtements.

Image de Marie-Eve Bourassa

Autrice, scénariste, rédactrice et chroniqueuse.


Cette semaine
Covid-19 - Le partage des congés des Fêtes pour les parents séparés

Le 19 novembre 2020, le Gouvernement du Québec annonçait les mesures d’assouplissement permises pour les rassemblements durant les Fêtes de fin d’année 2020. Un casse-tête pour les parents séparés? 

Laissez-les croire au Père Noël!

Est-ce qu’on doit laisser nos enfants croire au Père Noël et à toute cette magie des Fêtes? Absolument, et Solène Bourque nous dit pourquoi!

Le baby blues, ce phénomène mal connu

On l’entend sans cesse ce terme, baby blues, et pourtant il est si mal connu du grand public et même des professionnels de la santé. On l’utilise sans bien le comprendre alors que, pourtant, jusqu’à 80 % des femmes en connaissent un épisode plus ou moins difficile.

Un calendrier de l’Avent dans le sapin

Ce que j’aime du temps des fêtes avec les enfants, c’est toutes ces traditions magiques qui mettent des étoiles dans leurs yeux.  

Nos Concours

Gagnez le livre Bœuf braisé au jus

Participez pour gagner le livre Bœuf braisé au jus de Mamzells

Gagnez une Poupée Maplelea

Participez pour gagner une poupée Maplelea de votre choix et un journal d'histoire

Commentaires