Bébé

La suce, oui ou non?

Jusqu’à 84 % des nourrissons en utilisent une au moins de temps à autre.

Avantages de la suce
  • Il est préférable de téter une suce que le pouce ou les doigts parce que la suce cause moins de problèmes pour le développement des dents.
  • Un parent peut contrôler l’usage de la suce, alors qu’il est plus difficile d’empêcher l’usage d’un pouce. Il sera possible de jeter la suce un jour, mais on ne peut pas jeter un pouce!
  • Selon les dernières recherches médicales, la suce pourrait réduire le risque de mort subite du nourrisson.
Désavantages de la suce
  • Le mauvais usage de la suce peut entraîner des troubles avec l’allaitement, les dents (caries ou surocclusion, une mauvaise façon de fermer la bouche) et, peut-être, les otites.
  • Les suces maison, les suces plongées dans une solution sucrée ou les suces attachées autour du cou du bébé ne sont pas sûres et peuvent provoquer des blessures ou un décès. Si vous choisissez d’utiliser une suce pour votre bébé, utilisez-la de manière sûre.
Conseils d’utilisation
  • Il est nécessaire de bien établir l’allaitement avant d’offrir une suce à bébé sans quoi l’allaitement risque d’être plus difficile. Les bébés prématurés ou malades et hospitalisés sont une exception. Ils peuvent en utiliser une pour se réconforter.
  • Vérifiez toujours si bébé a faim, s’il est fatigué ou s’ennuie avant de lui donner sa suce. La suce n’est pas la solution à tout! Nourrissez-le, faites-le dormir, parlez-lui!
  • Avant la première utilisation, stérilisez toujours la suce dans l’eau bouillante pendant cinq minutes. Naturellement, vous attendez qu’elle soit complètement refroidie avant de la donner à votre bébé.
  • Lavez-la dans l’eau savonneuse chaude après chaque usage pour la conserver propre. Une étude au cours de laquelle on a effectué une culture sur 40 suces récemment utilisées a révélé que 52,5 % d’entre elles contenaient des microorganismes.
  • Ne mettez pas la suce dans votre bouche pour la « nettoyer », car vous risquez de transmettre vos microbes à votre enfant.
  • Vérifiez toujours si la suce est fendillée ou trouée avant de la donner à bébé. Si la suce est fendillée ou brisée, jetez-la.
  • Certains médicaments (comme un analgésique pour soulager la douleur, les antibiotiques ou les vitamines peuvent endommager le matériau de la suce.
  • Remplacez la suce tous les deux mois, avant qu’elle devienne endommagée.
  • N’enrobez jamais la suce de sucre ou de miel. Ces aliments nuisent aux dents en développant des caries. De plus, le miel peut provoquer le botulisme, un type d’empoisonnement alimentaire chez les bébés.
  • N’attachez jamais une suce autour du cou de bébé. Il pourrait s’étrangler et mourir. Utilisez plutôt un attache-suce sur lequel est fixé un court ruban, ils ne posent aucun danger.
  • Ne fabriquez jamais votre propre suce avec la tétine d’un biberon, un bouchon ou du tissu. Votre bébé pourrait s’étouffer et mourir.
  • Ne laissez pas votre enfant plus âgé toute la journée avec sa suce. Ça pourrait l’empêcher de développer son langage et provoquer des problèmes avec ses dents.
  • Ne laissez jamais votre bébé mâchouiller sa suce. La suce pourrait briser, l’étouffer et le tuer.
L'allaitement

Plusieurs études révèlent une solide association entre l’usage de la sucette et un sevrage précoce. La suce peut contribuer à une « confusion avec le sein » ou à la préférence de la suce, surtout si la sucette est proposée rapidement, avant que l’allaitement soit bien établi. La Ligue La Leche International recommande de ne jamais utiliser la suce pour remplacer le sein ou le réconfort de la mère. Cependant, elle précise que la sucette peut aider la mère allaitante si elle est utilisée de manière judicieuse, pendant de courtes périodes et dans des situations limitées.

L'otite moyenne

L’usage de la suce semble être un facteur de risque dans le développement de l’otite moyenne. Cependant, ce n’est que l’un des nombreux facteurs associés à sa pathogenèse. La responsabilité de la suce semble augmenter avec la prolongation et la fréquence de son usage.

Les dents

La carie dentaire, la malocclusion et la récession gingivale sont des problèmes couramment cités relativement aux suces. La plupart des études indiquent que ces problèmes n’existent que dans le cas d’un usage prolongé (après l’âge de cinq ans) ou inadéquat (suce plongée dans une solution sucrée). Mais une étude plus récente a également démontré des différences significatives de l’arcade dentaire et des caractéristiques d’occlusion des utilisateurs de 24 mois et de 36 mois par rapport à ceux qui avaient arrêté de l’utiliser avant 12 mois. L’Association dentaire canadienne (ADC) recommande les suces aux dépens de la succion du pouce parce qu’il est plus facile pour les parents de contrôler les habitudes de succion.

La mort subite du nourrisson

Des études démontrent un lien entre l’usage de la suce et la réduction du risque de MSN. Plusieurs facteurs sont avancés pour expliquer ces résultats. Les suces pourraient représenter un obstacle mécanique au fait de rouler sur le ventre. La succion de la suce maintient la langue en avant et la perméabilité des voies respiratoires supérieures. Un nourrisson réconforté par une suce ne bouge peut-être pas aussi souvent pendant son sommeil, ce qui limite le risque qu’il soit recouvert de couvertures.

Effet analgésique

La Société canadienne de pédiatrie désigne le recours aux suces comme une simple mesure de réconfort à privilégier dans le cas d’interventions douloureuses mineures.

Comment arrête-t-on la suce?

L'enfant a grandi et vous considérez qu'il est temps d'arrêter la suce? Voici quelques conseils.

  • Commencez par limiter la période d’utilisation de la suce. Donnez-la-lui seulement pour les périodes de sommeil et de réconfort, jusqu’à l’âge de 12 mois environ, puis planifiez l’abandonner.
  • N’humiliez pas et ne punissez jamais l’enfant pour le forcer à abandonner sa suce.
  • Faites participer votre enfant à la décision d’arrêter d’utiliser sa suce en lui donnant le choix de la jeter, de la ranger quelque part ou de la déposer sous son oreiller pour la fée des dents.
  • Fabriquez un tableau de motivation pour souligner les progrès de votre enfant.
  • Félicitez votre enfant lorsqu’il abandonne sa suce, et dites-lui que vous êtes fier de le voir grandir.
  • Permettez à votre enfant d’exprimer ses sentiments et, s’il est triste ou en colère, donnez-lui des caresses spéciales pour l’aider à affronter la situation.
  • Si votre enfant demande à ravoir sa suce (et il le fera sûrement), ne cédez pas. Rappelez-lui que sa suce est partie et qu’il est grand maintenant.

Sources : Société canadienne de pédiatrie, Association dentaire canadienne (ADC).

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Gagnez un sac cadeau incluant un shampoing et revitalisant de Attitude!

Participez pour gagner un sac cadeau Attitude d’une valeur de 30$.

Participez pour gagner votre planificateur familial 2021!

Gagnez un des 4 planificateurs familial de Pomango d’une valeur de 12.95$.

Participez pour gagner le guide de voyage pour enfant: J’explore le Québec.

Gagnez un guide voyage pour enfant d’une valeur de 19.95$.

Commentaires