Allaitement

Allaitement : 8 réponses à vos questions

L'allaitement est propice à mille et une questions, surtout lors des premières expériences avec bébé. Mamanpourlavie.com a de nombreux articles sur le sujet  et aujourd'hui, nous vous proposons de répondre à quelques questions.

1. Comment relancer la production de lait?
  • Moins de lait? D’abord, reposez-vous : restez allongée, dormez et ralentissez vos tâches ménagères.
  • Allaiter donne soif! Buvez pour étancher votre soif! Les tisanes de fenouil semblent être un bon moyen de relancer la production de lait.
  • La levure de bière peut pallier un manque de vitamine B complexe (ce qu’elle est, en fait!). Attention! Trop de levure de bière peut causer des éruptions cutanées (chez le bébé) ou des ballonnements (chez la mère).
  • N’oubliez pas : plus le sein est stimulé, plus le lait sort et plus la production est grande!
  • Votre alimentation peut aussi influencer votre production.
2. Un verre de vin : oui ou non?

Oui, si vous en avez envie. « L’alcool se retrouve dans le lait maternel entre 15 et 30 minutes après sa consommation et est éliminé aussitôt que les effets ressentis par la mère se dissipent », écrit Dany Gauthier dans le livre L’allaitement maternel, aux Éditions de l’hôpital Sainte-Justine. Ainsi, sans excès, modérément et occasionnellement, il est permis de boire de l’alcool, mais il vaut donc mieux le prendre après avoir donné le sein.

3. J’ai une gastro. Est-ce que je continue d’allaiter?

Oui! En continuant à l'allaiter, vous transmettez vos anticorps à votre poupon. Ceux-ci protègent votre enfant qui serait quand même exposé au virus, même si vous arrêtiez de l’allaiter. Il est aussi possible de tirer votre lait en autant que vous redoubliez de précautions hygiéniques (lavez vos mains et stérilisez bien vos biberons).

4. Doit-on calculer le nombre de tétées et la durée de celles-ci?

Finies les comparaisons! Un nouveau-né nourri avec des préparations lactées prend environ 6 à 7 biberons par jour, mais un bébé allaité prendra dans les premières semaines de 8 à 12 tétées (parfois plus!) par jour. Allaitez votre enfant à sa demande sans vous préoccuper de l’intervalle entre les boires.
Il n’est pas non plus conseillé de minuter la durée de la tétée. La composition du lait de chaque femme varie durant un boire. D'abord, le lait contient beaucoup d’eau pour étancher la soif du poupon, puis il s’épaissit devenant ainsi plus riche pour combler sa faim. Un enfant peut prendre 10 minutes pour un boire et un autre une heure en étant tous les deux autant rassasiés.

5. Alerte aux gerçures : quoi faire?

Le plus souvent possible, laissez vos seins nus. Il existe plusieurs crèmes et pommades à appliquer sur les seins, mais plus facile et plus accessible que tout : mettez quelques gouttes de votre lait sur vos mamelons meurtris. Laissez le lait sécher à l’air avant de remettre votre soutien-gorge; cela vous soulagera. Rappelez-vous que les gerçures sont souvent causées par une mauvaise position. Demandez conseil à une marraine d’allaitement ou une copine pour vous aider.

6. Je veux tirer mon lait, mais il ne coule pas lors de l’expression. Quoi faire?

Quelques trucs :

  • Prenez une douche chaude avant de tirer votre lait. Profitez-en pour vous détendre!
  • Appliquez doucement une compresse humide chaude sur vos seins.
  • Buvez une boisson chaude.
  • Faites du peau à peau avec votre bébé.
  • Demandez à votre conjoint de vous masser à la hauteur des omoplates.
  • Détendez-vous! Ne le faites pas sous pression.
  • Utilisez le tire-lait sur un sein pendant que bébé est à l’autre stimulera le réflexe d’éjection et le lait sortira plus facilement et plus rapidement.
7. Fiston a sa première dent. Pendant l’allaitement, il ne fait que me mordre et tirer mon sein avec sa dent. C’est douloureux : quoi faire?

Dès que bébé vous mord ou dès que vous sentez une pression inhabituelle, vous brisez sa succion (avec votre petit doigt inséré dans le coin de sa bouche pour éviter qu’il vous blesse) et lui dites « non » avec une voix ferme et plus forte qu’à l’habitude. Vous pouvez aussi arrêter illico l’allaitement pour lui signifier qu’il ne peut faire cela et continuer à boire. Le secret est d’être ferme et de ne pas flancher devant ses premiers pleurs. Si votre enfant persiste, vous pouvez en dernier recours lui enfouir doucement la tête dans votre sein une ou deux secondes. Ses narines se boucheront et il lâchera automatiquement la succion.

8. Je suis enceinte. J’ai peur de ne pas être capable de vivre l'expérience de l'allaitement. Quoi faire?
  • Faites vous confiance.
  • Entourez-vous : demandez à votre conjoint de vous épauler. Expliquez-lui pourquoi c’est important pour vous d’allaiter.
  • N’hésitez pas surtout à vous tourner vers une marraine d’allaitement pour vous soutenir et vous renseigner. Appelez votre CLSC et les organismes pour parents de votre région pour connaître les ressources de votre quartier.
  • Vos copines sont aussi de bonnes ressources. Posez-leur des questions, elles seront sûrement bien heureuses de vous parler de leur expérience.
Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

Bayard Jeunesse fête la rentrée avec vous!

1000$ en prix à gagner, dont la chance que votre facture de fournitures scolaires vous soit payée!

Nos Concours

Stylés pour la rentrée!

Gagnez une carte-cadeau de 250$ chez Sports Experts!

Passez du temps de qualité au Zoo de Granby!

Participez pour gagner deux laisser-passer pour le Zoo de Granby!

Commentaires