Alimentation

Du nouveau sur les emballages des produits!

Dans la même veine, on verra apparaître sous peu un nouveau symbole apposé sur le devant de l’emballage de tous les aliments à haute teneur en gras saturés, en sucres et/ou en sodium. Vous aimez l’idée?

Pourquoi vouloir créer un nouveau symbole nutritionnel?

La raison est simple : les Canadiens consomment trop de sodium, de sucres et de gras saturés. L’ajout de ce symbole a donc pour but de nous aider à faire de meilleurs choix en identifiant rapidement les aliments qui en contiennent beaucoup, c’est-à-dire ceux dont la teneur dépasse 15% de valeur quotidienne (VQ). À long terme, on souhaite améliorer notre santé puisque ces trois nutriments, consommés en excès, sont associés à des problèmes majeurs tels que l’obésité, l’hypertension, les maladies du cœur, les accidents vasculaires cérébraux et le diabète de type 2. 

Un logo au profit du consommateur

Contrairement à plusieurs logos affichés actuellement sur les emballages, ce futur symbole nutritionnel ne sera pas élaboré par une industrie privée mais bien le fruit du travail de Santé Canada. Par conséquent, les compagnies n’auront pas la liberté de choisir ou non sa présence sur leurs emballages. Je suis prête à parier que certaines compagnies vont désirer revoir leurs « recettes » afin d’éviter l’apposition de ce nouveau logo sur leurs produits. Et c’est exactement le but recherché!

Exemptions

Je dis souvent qu’on ne doit pas juger un aliment sur un seul critère nutritionnel, mais bien dans son ensemble. C’est aussi ce à quoi Santé Canada a pensé en prévoyant certaines exemptions à l’affichage de ce nouveau symbole de mise en garde. Prenons l’exemple des dattes séchées. Bien que leur teneur en sucres dépasse 15 % de la VQ, celles-ci sont exemptées d’affichage puisque le but n’est pas de décourager la consommation d’aliments sains, comme les fruits séchés. Cela demeure vrai à la condition que les fruits séchés ne contiennent aucun sucre ajouté. Par contre, les légumes en conserve (ex. petits pois, maïs) qui excèderont le 15% de la VQ en sodium devront afficher le nouveau logo. Autre exemple : le lait 2% nature.  Même si celui-ci contient plus de 15% de la VQ en gras saturés, il demeure exempté d’affichage puisque le lait est favorable à la santé. Sommairement, lorsqu’il est prouvé que l'aliment possède un effet bénéfique pour la santé, l’emballage de ces aliments n’est pas tenu d’afficher le symbole de mise en garde.

Consultation en cours : vous pouvez participer!

Bien que le règlement ne soit pas encore finalisé, la forme des symboles proposés est bien avancée et ressemblera à ce qui est démontré ci-haut, à peu de choses près. Sachez que vous pouvez d’ailleurs participer à cette consultation si vous êtes intéressés à donner votre opinion. Vous avez jusqu’au 26 avril pour vous prononcer :  https://www.consultationssainealimentation.ca/devant-de-lemballage.

Après lecture, vous trouvez que ce nouveau logo est une bonne idée? Pour ma part, je crois que oui…mais le temps nous le dira!

Par Julie DesGroseilliers, Dt.P.
Nutritionniste et porte-parole de la campagne J’aime à 5 à 10 par jour

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Le parcours de l’horreur pour des frissons assurés

Courez la chance de gagner 4 passes pour le parcours de l'horreur du Méga Parc

Apprendre l'anglais en s'amusant!

Courez la chance de gagner le jeu de cartes Hola Clara pour apprendre l'anglais.

Commentaires