Alimentation

Manger sainement coûte-t-il vraiment plus cher?

Le prix est un obstacle à se nourrir sainement pour plusieurs personnes. Mais contrairement à la croyance populaire, il est faux de croire que tous les aliments bons pour la santé coûtent cher. Découvrez des trucs infaillibles pour manger sainement à petit prix.

Combien plus cher?

Selon les chercheurs de Harvard, une alimentation saine coûte 1,50 $ de plus par jour, par personne, en comparaison avec la malbouffe. Cela dit, faire des choix alimentaires gagnants constitue un investissement à long terme, tout comme un placement bancaire. Il suffit malheureusement d’être malade pour réaliser à quel point être en santé n’a pas de prix. Or, il est essentiel de souligner qu’en apportant quelques changements à ses habitudes alimentaires, il est possible de mieux manger sans faire grimper sa facture d’épicerie. Qui plus est, le guide alimentaire canadien conseille de manger qu’en très petites quantités les aliments les plus dispendieux comme la viande, le poisson et les fromages.

Manger plus souvent des protéines végétales

La meilleure stratégie (selon moi!) pour faire maigrir sa facture d’épicerie consiste à réduire sa consommation de viande au profit des protéines végétales. Le tofu et les légumineuses (p. ex. lentilles, pois chiches, edamames) sont bons pour la santé humaine et environnementale, aident à l’atteinte et au maintien d’un poids santé, favorisent une bonne santé cardiovasculaire et en plus, ils sont économiques. À titre d’exemple, les lentilles coûtent en moyenne 0,32 $/portion (175 ml) comparativement à 1,06 $ pour le tofu ferme (150 g) et à 1,79 $ pour une portion de 150 g de bœuf haché maigre. Et ce n’est pas tout! Les lentilles contiennent 40 fois moins de gras que le bœuf haché « maigre ». N’attendez plus… mettez plus de protéines végétales à votre menu!

  • Remplacez la viande de vos sautés asiatiques par des cubes de tofu marinés dans votre marinade « à viande » préférée.
  • Remplacez une partie du fromage sur votre pizza par du tofu ferme râpé.
  • Troquez en partie ou en totalité la viande hachée de votre sauce à spaghetti par du tofu ferme émietté.
  • Ajoutez des légumineuses en conserve aux soupes, salades, poivrons farcis, pâtes, couscous, etc.
Tenir un meilleur inventaire de son frigo

De 15 à 25 % des achats alimentaires finiraient chaque semaine à la poubelle. Pourquoi autant de gaspillage? S’il fallait marcher 3 km pour acheter un brocoli et qu’il en coûtait 10 $ l’unité, il est fort à parier qu’il finirait moins souvent à la morgue! En règle générale, ce qui coûte cher, ce n’est pas tant ce que l’on achète, mais bien ce que l’on jette. Un petit poivron perdu au fond du tiroir à légumes… restera dans le tiroir à légumes! Pour éviter de jeter de l’argent à la poubelle, faites donc régulièrement l’inventaire de votre frigo.

Acheter régulièrement des fruits et légumes surgelés

Les fruits et légumes surgelés représentent des achats sensés et ultra pratiques tout au long de l’année. Ils sont économiques, sans perte, prêts à l’emploi et se conservent longtemps. En d’autres mots, ils sont parfaits pour cuisiner sainement et rapidement, tout en économisant des sous! Vous êtes sceptique? Sachez que moins de quatre heures après leur récolte, les fruits et légumes sont lavés, préparés et vitement soumis à une température de -40 °C, ce qui permet une surgélation quasi instantanée. Résultat : des produits aux qualités physiques et nutritionnelles grandement préservées.

Faire de bonnes comparaisons

Pour économiser, il ne suffit pas que d’acheter les produits en solde ou ceux qui affichent les plus bas prix. Encore faut-il vérifier le prix à quantité égale. Comparez donc le prix par 100 g ou pour 100 ml; une information qui est présente sur le devant des tablettes. Cette technique de comparaison vous permettra de réaliser que :

  • les marques maison sont souvent très avantageuses, surtout pour les produits de base comme les pâtes, la farine et les épices dont la qualité est similaire ou identique à celle des grandes marques. Idem pour les fruits et légumes surgelés. À titre d’exemple, vous faites des économies de 300 % en achetant du cumin en poudre de marque SIGNAL (IGA) versus McCormick Gourmet. Ou encore, une économie de 55 % pour les framboises surgelées Compliments (IGA) versus Europe Best.
  • En règle générale, le yogourt en formats individuels de 16 unités représente le plus économique de tous les formats vendus (0,37 $/100 g pour le Crémeux Yoplait). Eh oui, ce n’est pas le pot de 650 g (0,64 $/100 g) ni les emballages de quatre (0,62 $/100 g) qui sont les plus économiques!
Cibler les aliments sains à moindre coût
  • Achetez plus souvent des fruits et légumes économiques à longueur d’année : carottes, chou, navet, rutabaga, pommes, agrumes, bananes, pommes de terre, céleri, betterave, panais, etc.
  • Choisissez la version nature des riz, pâtes et gruau : elle est plus économique que les préparations assaisonnées.
  • Achetez le lait en sacs de 4 litres plutôt qu’en carton de 1 ou 2 litres.
  • Achetez du lait faible en gras : plus le pourcentage de gras est élevé, plus le lait a tendance à être dispendieux.
  • Limitez les achats de calories vides (boissons gazeuses, pâtisseries, croustilles).
  • Enfin, cuisinez! Manger souvent au resto ou s’approvisionner régulièrement de mets prêts à manger n’est pas avantageux pour le porte-monnaie ni la santé.

Par Julie DesGroseilliers, Dt.P.
Nutritionniste et porte-parole de la campagne J’aime à 5 à 10 par jour

Mouvement J’aime les fruits et légumes

Le Mouvement J’aime les fruits et les légumes, lancé en 2018 par l’Association québécoise de la distribution de fruits et légumes vise à sensibiliser les consommateurs québécois à l’importance de la consommation des fruits et légumes dans l’adoption de saines habitudes de vie. Partagez en utilisant le hashtag #JMFL sur les réseaux sociaux! Site internetFacebookInstagram  Les guides par produit sont des outils d’information conçus par l’AQDFL dans le but de mieux faire connaître et apprécier les joyaux nutritifs que sont les fruits et légumes. Retrouvez les tous ici.


Cette semaine
Covid-19 - Le partage des congés des Fêtes pour les parents séparés

Le 19 novembre 2020, le Gouvernement du Québec annonçait les mesures d’assouplissement permises pour les rassemblements durant les Fêtes de fin d’année 2020. Un casse-tête pour les parents séparés? 

Laissez-les croire au Père Noël!

Est-ce qu’on doit laisser nos enfants croire au Père Noël et à toute cette magie des Fêtes? Absolument, et Solène Bourque nous dit pourquoi!

Le baby blues, ce phénomène mal connu

On l’entend sans cesse ce terme, baby blues, et pourtant il est si mal connu du grand public et même des professionnels de la santé. On l’utilise sans bien le comprendre alors que, pourtant, jusqu’à 80 % des femmes en connaissent un épisode plus ou moins difficile.

Un calendrier de l’Avent dans le sapin

Ce que j’aime du temps des fêtes avec les enfants, c’est toutes ces traditions magiques qui mettent des étoiles dans leurs yeux.  

Nos Concours

Gagnez le livre Bœuf braisé au jus

Participez pour gagner le livre Bœuf braisé au jus de Mamzells

Gagnez une Poupée Maplelea

Participez pour gagner une poupée Maplelea de votre choix et un journal d'histoire

Commentaires