Alimentation

Le monde coloré des pommes de chez nous

McInstosh, Lobo, Empire, Spartan… les pommes font partie de notre quotidien et représentent le fruit collation par excellence. Mais saviez-vous que les pommes sont bonnes pour nos dents?

Tour d’horizon sur les bienfaits de ce fruit délicieux et de ses usages.

Des bienfaits à rougir d’envie!

Les fruits et les légumes représentent une mine d’or d’éléments nutritifs. La pomme ne fait pas exception, surtout si elle est consommée avec la pelure. Cette dernière loge une grande partie des nutriments, dont la quercétine, un puissant antioxydant. Selon les recherches, la quercétine possèderait plusieurs effets bénéfiques sur la santé dont une protection contre les maladies cardiovasculaires et le cancer. De plus, les pommes contiennent des fibres solubles reconnues pour aider à réduire le taux de « mauvais » cholestérol dans le sang (LDL-cholestérol). La pectine, une fibre soluble, se gonfle dans l’estomac et ralentit le passage des aliments dans l’intestin, ce qui favorise la satiété et permet un meilleur contrôle de la glycémie, un atout pour les personnes diabétiques. La pomme contient également des fibres insolubles qui favorisent une bonne santé et régularité intestinale.

Le saviez-vous?

Environ le tiers des cancers sont directement reliés à la nature du régime alimentaire. Or, la consommation de 5 à 10 portions de fruits et légumes chaque jour représente la meilleure stratégie alimentaire pour prévenir cette maladie. Concrètement, la consommation régulière de pommes semble bénéfique pour réduire le cancer du poumon, le cancer colorectal et le cancer du sein.

10 questions à se mettre sous la dent : vrai ou faux?

1. Manger des pommes peut aider à prévenir la carie.
Vrai. Croquer à belles dents dans une pomme crue est bénéfique pour la santé bucco-dentaire. La forte salivation qui en découle combat les bactéries, pour ensuite éloigner les caries. Aussi, la mastication d’une pomme fraîche confère un massage aux gencives, bénéfique pour prévenir les maladies comme la gingivite.

2. Manger des pommes pourrait protéger contre l’asthme.
Vrai. Manger des pommes aurait un effet favorable sur la santé respiratoire et l’incidence de l’asthme. Aussi, la consommation de pommes durant la grossesse pourrait réduire le risque d’asthme chez les enfants.

3. La McIntosh a été découverte il y a 50 ans.
Faux. La McInstosh a été découverte en Ontario il y a plus de 130 ans. Pomme chouchou des Québécois, la McIntosh se récolte dès le début du mois de septembre. Sa chair croquante, juteuse et moyennement acide est excellente à croquer ainsi que pour confectionner du jus et du cidre.

4. Le premier verger en terre québécoise s’est installé sur le Mont-Royal en 1650.
Vrai. Le premier verger en terre québécoise s’est installé sur le Mont-Royal, par les sulpiciens, en 1650. Aujourd’hui, on compte plus de 600 producteurs de pommes au Québec. Et sachez qu’il n’existe pas de pommiers sans ruches. Les fleurs du pommier doivent être pollinisées pour donner ce magnifique fruit, sucré à souhait.

5. La cire qui recouvre les pommes est cancérigène.
Faux. La couche de cire qui recouvre les pommes sert à prévenir leur déshydratation, à prolonger leur durée de vie et à améliorer leur texture. Selon Santé Canada, cette cire ne représente aucun danger pour la santé et ainsi, n’est pas cancérigène. Pour minimiser l’ingestion de résidus de cire et de pesticides, il est cependant recommandé de bien laver tous les fruits et légumes sous l’eau courante avant la consommation.

6. La pomme verte renferme plus d’antioxydants que les pommes rouges.
Faux. C’est le contraire. Plusieurs pommes rouges renferment davantage d’antioxydants que les pommes jaunes ou vertes. À en rougir de santé et de plaisir!

7. La pomme verte pousse au Québec.
Faux. La pomme verte, alias la Granny Smith, n’est pas cultivée au Québec. Les pomiculteurs d’ici cultivent surtout des variétés semi-fermes telles que les McIntosh, Cortland, Empire et Spartan.

8. Les enfants peuvent manger des pommes râpées à partir de 18 mois.
Faux. Les enfants sont prêts à manger des pommes râpées ou légèrement cuites vers l’âge de 9-12 mois. Avant cet âge, optez pour les compotes sans sucre ajouté.

9. Une pomme avec pelure contient 8 fois plus de fibres qu’une tasse de jus de pommes.
Vrai. Une pomme crue avec sa pelure contient 2,6 g de fibres versus 1,7 g pour une pomme pelée. Une tasse (250 ml) de compote de pommes contient 1 g de fibres alors que la même quantité de jus n’en contient que 0,3 g. Ainsi, pour faire le plein de fibres, et de nutriments, croquez votre pomme entière avec la pelure.

10. Une pomme moyenne contient grosso modo 75 calories.
Vrai. Les pommes contiennent en moyenne 86 % d’eau et seulement 75 calories. Bonnes à croquer et à cuisiner, les pommes offrent plusieurs bienfaits variés, en plus de favoriser un tour de taille « modèle »!

À chaque pomme sa spécialité

Pour obtenir les meilleurs résultats culinaires, utilisez les variétés selon le tableau ci-dessous :

 

Tartes

Cuisson au four

Compotes

Salades

Cortland

+

+

+

+

Empire

+

+

+

 

Gala

 

+

 

+

Lobo

+

 

+

 

McIntosh

+

+

+

+

Spartan

+

+

+

+

 

Des pommes, encore des pommes!

La pomme est si passe-partout qu’elle se marie autant avec les aliments sucrés que salés.

  • Ajoutez une pomme râpée, avec la pelure, dans votre gruau matinal.
  • Quartiers de pomme, pacanes et cubes de Cheddar fort : un trio gagnant pour les salades et les sandwiches.
  • Surprenez les papilles gustatives de vos enfants en ajoutant des tranches de pommes à vos hamburgers. Osez l’essayer, c’est savoureux!
  • Faites des réserves de potages aux saveurs automnales. Courge, pomme et coriandre : une combinaison gagnante pour le palais.
  • Faites poêler dans du beurre quelques quartiers de pomme, seuls ou avec des oignons. Un « fruit » d’accompagnement génial pour la volaille et le porc.

Pour en savoir plus sur les pommes du Québec et pour découvrir de magnifiques recettes, je vous invite à télécharger les guides suivants :

Par Julie DesGroseilliers, Dt.P.
Nutritionniste et porte-parole de la campagne J’aime à 5 à 10 par jour

Mouvement J’aime les fruits et légumes

Le Mouvement J’aime les fruits et les légumes, lancé en 2018 par l’Association québécoise de la distribution de fruits et légumes vise à sensibiliser les consommateurs québécois à l’importance de la consommation des fruits et légumes dans l’adoption de saines habitudes de vie. Partagez en utilisant le hashtag #JMFL sur les réseaux sociaux! Site internetFacebookInstagram  Les guides par produit sont des outils d’information conçus par l’AQDFL dans le but de mieux faire connaître et apprécier les joyaux nutritifs que sont les fruits et légumes. Retrouvez les tous ici.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Commentaires