Famille

Se séparer à Noël

Le dilemme peut être déchirant : si on se sépare avant Noël, qu’arrivera-t-il des partys des Fêtes et des enfants? On ne veut surtout pas jeter de l’ombre sur leur bonheur! Et si on repousse la séparation au début de l’année prochaine à la place, est-ce qu’on pourra jouer le jeu du couple uni? On aura beau faire semblant, les adultes ne sont généralement pas dupes : tôt ou tard, ça va se savoir ou au moins se sentir…

« Certains préfèreront pousser la poussière sous le tapis, mais si on s’enfarge dans les fleurs du tapis, la poussière ressort… », signale le psychologue Jean-Claude Lasry, spécialiste des relations de couple. La poussière se soulève et c’est ainsi que la vérité pourrait éclater.

Malgré tout, le psychologue précise qu’il ne recommande pas systématiquement d’attendre après Noël pour rendre la séparation définitive et officielle. « Pour moi, le facteur le plus important dans tout cela, c’est les enfants, et non le moment de la séparation ».

Se séparer avant Noël

Le couple qui bat de l'aile depuis des mois, voire un an, et dont la relation est pleine de disputes impose aux enfants une source de stress qui perturbe déjà leur petit bonheur. En quoi le fait d’attendre 15 jours de plus pour mettre fin au couple enlèvera du poids des épaules des enfants?

Dans cette optique, le couple choisira la séparation avant Noël : la décision en ce qui a trait à la planification de la période des Fêtes dépendra bien sûr de l’importance qu’ils accordent à cette période de célébrations. « Évidemment, si le couple se sépare avant Noël, les ex-conjoints ne peuvent pas faire comme si de rien n’était… », ajoute M. Lasry.

On peut tout de même tenter de préserver un Noël plaisant pour toute la famille, en célébrant par exemple le soir de Noël au sein d’une des deux familles et le lendemain de Noël ou la veille du Jour de l’An en compagnie de l’autre famille, afin que les enfants puissent fêter en compagnie de tous ceux qu’ils aiment.

Ce type d’arrangement pourrait être improbable dans le cas d’une séparation provoquée par l’adultère. Une femme qui découvre que son conjoint a une maîtresse (ou l’inverse) n’aura peut-être pas envie de passer encore du temps avec lui. Il vaut alors mieux se séparer avant Noël.

Le conjoint trompé pourrait quand même accorder la permission à la mère ou au père de ses enfants de revenir à la maison pour le soir de Noël… pour l’intérêt des enfants, suggère M. Lasry.

Se séparer après Noël

Que l’on décide de se séparer avant ou après Noël, les deux membres du couple doivent toujours se rappeler qu’ils demeurent les parents de leurs enfants, souligne le psychologue. « Bien sûr, si les problèmes durent depuis longtemps dans le couple, ils peuvent essayer de ‘jouer le jeu’ pendant les Fêtes et se séparer après, pour que les familles puissent passer Noël ensemble ».

Évidemment, si l’on adopte ce scénario, il faudra beaucoup de doigté et de tact pour ne pas gaffer et les conjoints sur le point de se séparer devront mettre de l’eau dans leur vin pour camoufler les tensions entre eux… Après tout, c’est une période de réjouissances!

Plus de célibataires après Noël?

Même si l’on pourrait croire que la période des Fêtes et le début de la nouvelle année poussent plusieurs couples à mettre fin à leur union, le psychologue interrogé pour cet article ne le constate pas dans sa pratique. « Je vois deux périodes pendant lesquelles il y a un peu plus de séparations : le début du printemps et les mois de septembre et octobre », précise-t-il.

Y a-t-il tout de même plus de célibataires en quête d’une autre âme sœur au cours de cette période? Nous avons posé la question à la directrice de produits du site de rencontres Réseau Contact. Elle affirme que l’achalandage le plus élevé de l’année se produit généralement au milieu de l’automne et au retour des fêtes. « Lors de leurs partys des fêtes, les gens se font demander pourquoi ils sont « encore » célibataires, ils trouvent difficile de voir les autres en couple et cela les motive à rencontrer quelqu’un. Et ils sortent moins (le budget est plus serré après les grosses dépenses du temps des fêtes) », explique Caroline Goineau.


Cette semaine
Rendre les voyages en voiture plus agréables

Pour que les enfants soient heureux dans la voiture pendant plusieurs heures, mieux vaut leur préparer un voyage en première classe! Voici dix trucs pour des déplacements plus agréables.

Aide-mémoire pour le sac à dos du petit campeur

Le compte à rebours est commencé. Dans quelques jours, votre enfant sera au camp. Tandis qu’il trépigne d’impatience et qu'il s’y voit déjà, vous, vous faites la liste mentale des choses à ne pas oublier. Pour vous aider, nous avons préparé un aide-mémoire.

Les 10 plus beaux sites des parcs nationaux du Canada

Les parcs régionaux du Québec gagnent à être explorés pour 1001 raisons. On s’y rend en famille pour profiter de la beauté du paysage et nature et pratiquer une panoplie d’activités amusantes pour tous les goûts. Parmi une quarantaine de destinations en voici dix. 

Comment bien préparer les enfants à un déménagement?

Ça y est, vous avez décidé de vendre votre maison. Toutefois, avant de vous lancer à la recherche de votre nouvelle demeure et de penser au déménagement, il est important de préparer vos enfants pour le jour J.

Nos Concours

Poudre solaire minérale SOLIS+ FPS 50

Participez pour gagner la poudre solaire IDC