Famille

Trucs et astuces de parents séparés pour des Fêtes harmonieuses

Planification et communication

Les horaires de garde sont chamboulés dans le temps des Fêtes. C’est normal. Entre le réveillon chez la maman de papa, le brunch chez la tante de maman et le décompte de la nouvelle année chez le grand-oncle de papa, il faut user de stratégies et de compromis pour arriver à tout insérer dans le calendrier.

Sur notre page Facebook, Annick Gosselin dit : « Les Fêtes, c’est sacré. On se donne nos dates en novembre et on ajuste au besoin ». Le mot d’ordre : planification. N’attendez pas à la dernière minute pour faire « le calendrier de garde du temps des Fêtes ». Celui-ci doit s’établir entre adultes. Pas question de mêler les enfants à cette gestion du temps. Une ouverture d’esprit et une bonne communication sont également des ingrédients indispensables à un horaire équitable. Qu’est-ce qui est essentiel pour vous? Qu’est-ce qui l’est pour le papa?

Voici les 2 formules de garde les plus courantes :

  • Le 24 chez maman, le 25 chez papa; le 31 chez maman, le 1er chez papa. On inverse les dates l’année suivante.
  • La semaine de Noël chez maman, la semaine de la nouvelle année chez papa. On inverse les semaines l’année suivante.

À vous de trouver celle qui convient le mieux à votre situation.

Famille et amis

Non, ce n’est pas joyeux de se retrouver sans ses enfants le soir du réveillon ou le matin du 25 décembre. Ces journées fatidiques ravivent souvent un sentiment de tristesse et d’abandon. Plutôt que de pleurer en regardant scintiller le sapin, on fait appel à la famille et aux amis pour retrouver le sourire. « Si je suis seule au réveillon, j’en profite pour me reposer, sinon je vais voir des amis ou je passe la soirée avec mes parents », mentionne Claudia Auger-Dallaire sur notre page Facebook.

Il est aussi possible que l’horaire de garde fasse en sorte que vous soyez seule avec vos enfants à Noël. Dans ce cas, on trouve des moyens de mettre de la magie : décorations, souper aux chandelles, soirée pyjama, etc.

Laisser-aller et créativité

Parmi tous les trucs et astuces inimaginables pour survivre au temps des Fêtes lorsqu’on est séparée, l’élément-clé est sans aucun doute le laisser-aller.

Mettez de côté votre ancienne vie, vos anciennes traditions. Oubliez les dates fixes du calendrier et les conventions. Usez de créativité pour façonner votre Noël, celui que vous ferez vivre à vos enfants pour les prochaines années, celui qui restera gravé dans leur mémoire. Si ça vous coûte trop cher d’énergie, d’argent et de temps pour aller au fameux souper de Noël chez l’oncle Antoine, pourquoi ne pas décliner poliment l’invitation et ainsi garder toutes vos énergies pour passer le beau des Noël en compagnie de vos petits?    


Cette semaine
Covid-19 - Le partage des congés des Fêtes pour les parents séparés

Le 19 novembre 2020, le Gouvernement du Québec annonçait les mesures d’assouplissement permises pour les rassemblements durant les Fêtes de fin d’année 2020. Un casse-tête pour les parents séparés? 

Laissez-les croire au Père Noël!

Est-ce qu’on doit laisser nos enfants croire au Père Noël et à toute cette magie des Fêtes? Absolument, et Solène Bourque nous dit pourquoi!

Le baby blues, ce phénomène mal connu

On l’entend sans cesse ce terme, baby blues, et pourtant il est si mal connu du grand public et même des professionnels de la santé. On l’utilise sans bien le comprendre alors que, pourtant, jusqu’à 80 % des femmes en connaissent un épisode plus ou moins difficile.

Un calendrier de l’Avent dans le sapin

Ce que j’aime du temps des fêtes avec les enfants, c’est toutes ces traditions magiques qui mettent des étoiles dans leurs yeux.  

Nos Concours

Gagnez le livre Bœuf braisé au jus

Participez pour gagner le livre Bœuf braisé au jus de Mamzells

Gagnez une Poupée Maplelea

Participez pour gagner une poupée Maplelea de votre choix et un journal d'histoire

Commentaires