Famille

Garde des enfants par les grands-parents : avantages et inconvénients

Votre congé de maternité achève. Vous devrez bientôt laisser bébé dans les bras de quelqu’un d’autre. Et si c’était ceux des grands-parents? Voici les pour et les contre de cette option.  

Avant d’énumérer les pour et les contre de la garde des enfants par les grands-parents, il est important de mentionner quelques préalables de base à cette option de garde. Tout comme on n’enverrait pas notre enfant dans un service de garde sans avoir évalué certains critères et poser une tonne de questions, il en va de même pour la garde par les grands-parents. Voici certains points à considérer avant de vous lancer dans l’aventure.

La qualité des communications

« Avant même de penser que le grand-parent peut et veut garder, on devrait s’assurer d’avoir une communication de qualité entre les parents et les grands-parents », affirme Francine Ferland, professeure émérite à la Faculté de médecine de Montréal et auteure du livre Grands-parents aujourd’hui. Plaisirs et pièges. Est-ce qu’on est capable de se dire les choses clairement, d’aborder des divergences d’opinions sans heurts? « Si on est incapables de discuter, ou si, dès que quelque chose ne marche pas d’un côté ou de l’autre, on grimpe sur ses grands chevaux, ça va être l’enfer », précise Mme Ferland.

La proximité géographique

Si vous devez faire un détour de plus de 15-20 minutes matin et soir pour aller et chercher bébé, c’est un pensez-y bien. Ajoutez à ce temps passé en voiture les minutes que vous devrez passer à écouter le récit fantastique de journées au parc… récit certainement plus détaillé que les compte-rendu d’une éducatrice dans un service de garde. Si vous voulez rentrer rapidement chez vous après une grosse journée de travail, il faudra faire preuve de patience (et probablement de doigté, dans certains cas). 

Anticiper les difficultés

Bien sûr, si vous envisagez de faire garder votre enfant par ses grands-parents, c’est que vous leur faites confiance. Par contre, êtes-vous toujours d’accord avec leurs interventions? Que va-t-il se passer s’ils font quelque chose que vous désapprouvez? Serez-vous capable d’en parler et de trouver des solutions qui conviennent à tous? « Prenez le temps de préciser les attentes des uns et des autres », suggère Mme Ferland.

Une entente pouvant impliquer 4 adultes

Si vous demandez à votre mère de garder votre enfant, votre conjoint doit bien sûr être 100 % d’accord. Il en va de même dans la maisonnée des grands-parents. « Les grands-pères sont là, mais ce sont souvent les grands-mères qui s’impliquent davantage dans la garde des enfants », mentionne Francine Ferland. Ainsi, assurez-vous que le grand-papa est également en accord total avec cette décision. Il ne faudrait pas que ce dernier soit déçu d’avoir une femme fatiguée à la fin de la journée!

Les avantages

Le sentiment de sécurité

Celles qui sont déjà passé par là le savent : ce n’est pas facile de laisser son bébé dans les bras d’une éducatrice qu’on connait à peine. Il faut faire confiance, souvent les yeux fermés. En laissant notre enfant chez ses grands-parents, ce sentiment d’insécurité n’existe pas. Partir au travail la conscience tranquille, ça n’a pas de prix!

Le budget

Parlant de prix, la garde par les grands-parents n’a pas un gros impact sur le budget. « Les tarifs, la plupart du temps, vont défier toute compétition », dit Mme Ferland. En effet, la plupart des grands-parents ne vous demanderont absolument rien. Difficile de trouver un meilleur deal.

La constance

Contrairement à la nounou qui vient à la maison et qui peut vous lâcher sans crier gare, ou encore à l’éducatrice du service de garde qui peut changer sans préavis, on sait que nos parents vont respecter leur entente et qu’ils seront présents pour notre enfant. Bien sûr, il peut leur arriver d’être malade, mais au niveau de la fiabilité, généralement, on peut rarement trouver mieux.

La flexibilité

Vous faites un retour graduel au boulot et ne travaillerez que trois jours par semaine? Alors que la plupart des CPE et garderies vont exiger la présence de votre enfant 5 jours par semaine, les grands-parents, eux, disposent de toute la flexibilité dont vous avez besoin. Même chose pour les retards occasionnels. Oubliez le 1$ par minute supplémentaire qu’exige la très grande majorité des services de garde!

Les inconvénients

Les désaccords

Tout ce qui touche à l’éducation de nos enfants et à notre façon d’intervenir peut devenir un sujet plutôt délicat. Si grand-maman ou grand-papa fait une intervention qu’on juge inappropriée, on n’osera peut-être pas leur dire, de peur de les froisser, contrairement à ce qu’on aurait le courage de dire à une éducatrice dans un service de garde « Ce n’est pas le traditionnel rôle employeur-employé », souligne Mme Ferland.

Le rôle des grands-parents

Le rôle premier des grands-parents (autre que de gâter les enfants !) est d’ordre affectif. Ils sont là pour leur donner de l’attention et de l’amour. Or, s’ils gardent les enfants 5 jours par semaine, ils devront délaisser ce rôle pour en adopter un davantage éducatif. « Ils peuvent se sentir coincés là-dedans », mentionne Francine Ferland. Et l’enfant peut également avoir de la difficulté à saisir les nuances dans les rôles que jouent ses grands-parents dans sa vie.

Un générateur de perturbations familiales

La garde des enfants par les grands-parents peut causer beaucoup de remous au sein d’une famille. Les sources de discorde peuvent être nombreuses. Parmi celles-ci : votre conjoint n’approuve pas certains faits et gestes posés par votre mère. Ou vice-versa ; votre mère garde votre bébé, mais pas celui de votre sœur ; etc. Quand on prend le temps d’y penser sérieusement, on réalise que de nombreux aspects de cette garde peuvent devenir problèmatiques.  

Stimulation et socialisation

Faire garder son bébé par ses parents ou ses beaux-parents, c’est sécurisant. Arrive cependant un âge où les enfants, beaucoup plus moteurs, risquent de manquer de stimulation et de socialisation. Les grands-parents ont beau être en forme, on ne se cachera pas que d’avoir un enfant de 2-3 ans à temps plein, c’est du sport! Plutôt que de prévoir une garde sur le long terme, mieux vaut réévaluer les besoins année après année.

Pour aller plus loin
Grands-parents aujourd’hui. Plaisirs et pièges, Francine Ferland, Éditions CHU Sainte-Justine, 2012

Image de Julie  Chaumont


Cette semaine
Célébrons les mamans

Pour souligner la fête des Mères comme il se doit, nous avons pensé nous entretenir avec une famille composée de deux mamans, Véronique et Audrey, et de trois enfants pour en savoir plus sur leur histoire et leur quotidien!

10 camps de jour à découvrir

Les enfants d’aujourd’hui sont vraiment chanceux d’avoir autant de choix d’activités et de thèmes pour leur camp d’été. On vous en présente 10 pour tous les goûts ! 

L'ABC des changements de couches

Durant les premières semaines de vie de votre bébé, vous aurez l’impression de passer votre temps qu'à changer et à acheter des couches!

Menu pour la fête des Mères

Au printemps, le rose refait surface. Couleur qui évoque les beaux jours, on la retrouve soudainement partout, de la garde-robe aux rouges à lèvres. Afin de souligner la fête des Mères, on peut même en ajouter une touche au menu. 

Nos Concours

Gagnez un coffret de dentifrices Attitude

Participez pour gagner les nouveaux produits Attitude

Commentaires

Non