Famille

Gérer les amis de nos enfants

Dès l’entrée à l’école, les amis de nos enfants prennent beaucoup de place dans leur vie. Petit guide pour savoir comment arriver à gérer les amis, les visites et les sorties.

Les copains et les copines aident nos enfants à se détacher de nous et à socialiser. En effet, même si ce détachement nous brise parfois le cœur, il est absolument nécessaire pour que nos petits s’épanouissent complètement.

Le pouvoir des amis

Peut-on réellement choisir les amis de nos enfants? Jusqu’à un certain âge, c’est effectivement possible. Puisque c’est nous qui téléphonons pour demander si notre enfant peut inviter son ami ou qui organisons les rendez-vous, on a donc la chance de « choisir » les amitiés. Toutefois, dès que l’école commence, il devient difficile de surveiller leurs fréquentations.

Si vous avez été les premières influences de vos enfants, ses amis deviendront, en fait, les influences extérieures. Et plus ils avanceront en âge, plus l’amitié deviendra importante pour eux. Leurs amis sont le centre de référence. Nos enfants veulent faire comme eux, les imiter, leur ressembler, etc. Combien de fois vos enfants sont-ils revenus de l’école avec en bouche une expression nouvelle qui, vous le savez bien, provient de tel ami?

Rassurez-vous en vous disant que vos enfants influencent les autres aussi. L’important est de bien doser cette influence et de ramener, en cas de besoin, votre enfant au fait qu’il est capable de juger par lui-même ce qui est bien ou pas, ce qui est acceptable ou non, etc. Nos enfants doivent comprendre qu’on peut vouloir être comme quelqu’un, mais qu’on ne peut le devenir complètement. Certains enfants idéalisent la vie chez ses amis (« Ils ont 3 jeux vidéo! », « Ils peuvent se coucher plus tard! », etc.), mais ils doivent aussi réaliser qu’ils sont chanceux aussi.

La socialisation

Le premier enseignement de l’amitié est d’apprendre à nos enfants à socialiser et à interagir avec les autres. Si au début du primaire, ce désir de se mouler aux autres est tout de même présent, c’est souvent les amis de l’adolescence qui nous font le plus peur. En fait, pour être bien préparé, il est bon de s’intéresser aux amis de nos enfants dès… qu’ils en ont! Et s’intéresser à eux n’est pas que faire un interrogatoire sur cet ami et sa famille, mais bien trouver pourquoi notre enfant aime être en sa compagnie. On invite aussi les amis de nos enfants à la maison pour pouvoir voir comment les deux enfants jouent et s’entendent ensemble. « J’ai réalisé que ma fille se pliait à tous les désirs de son amie. Elle la laissait décider, en tout temps! Pour elle, elle appliquait à la lettre ma consigne - Tu dois être gentille avec ton amie . J’ai donc revu avec elle cette notion. En fait, je voulais lui faire comprendre qu’il faut parfois faire des compromis comme jouer à un jeu qui plaît plus à notre amie qu’à soi parce qu’elle ne l’a pas chez elle, par exemple, mais j’avais oublié de lui parler du respect de soi. Elle doit pouvoir faire valoir son opinion et pouvoir décider également. En fait, j’ai compris qu’il fallait que j’aide ma fille à comprendre les rouages de l’amitié de façon à ce qu’elle ne s’efface pas toujours, sans pour autant être déplacée! », se rappelle Michelle.

Il est donc bon d’inviter les amis des enfants à la maison. On en apprend, en effet, beaucoup sur nos propres enfants quand on peut les observer un peu et savoir ce qui cause les chicanes par exemple. Beaucoup de parents semblent préférer que leurs enfants soient chez eux et qu’ils y invitent leurs amis. Probablement que cette idée provient du fait qu’on a l’impression de pouvoir garder un œil sur ce qu’ils font et avec qui ils se tiennent. Bien joué! Et cela démontre aussi à notre enfant qu’on accepte qu’il s’amuse à la maison avec ceux qu’il a choisis même si cela veut aussi dire entendre chanter du Marie-Mai sur tous les tons ou que la session de Rock Band est un peu plus bruyante que d’habitude.

Vient aussi un jour où nos enfants vont jouer chez les voisins ou des amis. Il est parfaitement normal de vouloir rencontrer les parents chez qui va votre enfant. Aller reconduire votre enfant chez son ami ou parler aux parents au téléphone permet quand même d’établir un bon contact et de vous rassurer. Laissez-leur votre numéro de téléphone. On ne sait jamais, votre enfant pourrait l’oublier. Avec votre enfant, établissez l’heure à laquelle il doit rentrer et aussi comment il doit le faire (par exemple, même s’il revient en vélo, vous désirez qu’il vous appelle avant de partir.).  

Chez moi, c’est chez moi!  

Devant le comportement parfois étonnant des amis de vos enfants, rappelez-vous que chez vous, vous êtes celle qui fait les lois.

  • Établissez d’avance avec vos enfants quand leurs amis peuvent rester ou non pour dîner ou souper. Ainsi, vous vous éviterez des disputes devant les amis.
  • Fixez les heures durant lesquelles vos enfants peuvent jouer avec leurs amis (chez vous comme chez eux!). Par exemple, les soirs de semaine, les enfants doivent être de retour pour 17h (ou leurs amis doivent partir à la même heure) et pas de sortie le soir, mais le weekend, on étire jusqu’à 20h.
  • Si vos enfants n’ont pas le droit d’écouter la télévision ou de jouer à des jeux vidéo, maintenez les mêmes règles si des amis sont là, et ce, malgré les protestations.
  • Un ami est impoli dans votre maison ou il joue plutôt violemment? N’hésitez pas à intervenir pour l’aviser clairement que chez vous, ce comportement est inacceptable.
  • Ayez toujours sous la main les numéros de téléphone et de cellulaire des enfants qui viennent chez vous! On n’est jamais assez prudent.
Bons côtés

Il y a plein de bons côtés à ce que nos enfants socialisent avec les autres.

  • Vous pouvez partager des séances de « gardiennages » avec les parents des amis de vos enfants. Ainsi, pendant que votre petit dernier passe son avant-midi chez son copain, vous avez devant vous 2 heures pour du magasinage tranquille.
  • Si plusieurs amis suivent le même cours, vous bénéficierez d’un réseau de transport avantageux. Chaque parent fait le taxi à tour de rôle!
  • Les amis de vos enfants dévorent une multitude de légumes sans rechigner? Hum… intéressant! Peut-être que vos enfants les imiteront bientôt!
  • Il y a les petits, bien sûr, mais il y a aussi leurs parents. Il n’est pas rare que les adultes deviennent aussi amis. À fraterniser dans les estrades d’un aréna ou au parc, on finit par se trouver des affinités! Tant mieux!
Vos expériences et vos trucs…

« Une à deux fois par mois, un ami vient passer l'après-midi avec ma belle-fille ou mon beau-fils. On a toujours des activités prévues avant que les amis arrivent : du bricolage, des jeux dehors, des jeux de société, un film avec du popcorn, etc. »
Cindy

« J'ai tellement hâte que ma fille soit assez vieille pour qu'elle visite les amis et qu'ils viennent ici. J'ai été élevée comme ça chez nous, les amis étaient toujours les bienvenus et je pouvais les visiter autant. On est 4 enfants chez nous et mes parents ont toujours adoré que la maison soit pleine. Encore aujourd'hui alors que nous sommes dans la trentaine et la quarantaine, mes parents adorent que nos amis nous accompagnent chez eux. »
Véronique

« Parfois ça va! Mais tous les jours... minute là! Moi je hais ça pour mourir inviter les amis ou que mes enfants y aillent... Parfois je suis fatiguée, j'ai 4 enfants, dont des jumeaux de 10 mois, je n'ai pas toujours le goût d'avoir la maison pleine. Je n'ai pas de garderie et ce n'est pas pour rien! J'adore MES enfants, mais ceux des autres je ne tripe pas toujours... J'élève mes enfants d'une façon, ça ne veut pas dire que les autres sont aussi bien élevés! »
Virginie

« J'aime savoir où sont mes enfants, par conséquent, il y a souvent des amis à la maison, à l'intérieur ou à l'extérieur selon la température. Je préfère recevoir les amis plutôt que d'aller reconduire les miens ailleurs, en partie pour faciliter la gestion du diabète de mon plus vieux. Les amis savent que quand ils sont chez nous, nos règlements s'appliquent et de façon générale, c'est toujours agréable. »
Nancy

« Je suis toujours d'accord pour que leurs amis viennent jouer à la maison, par contre j'ai du mal à les laisser aller jouer ailleurs (j'ai du mal à les confier à d'autres), mais je travaille sur moi en ce moment pour changer ça. Pour la discipline, chez moi ça fonctionne à ma manière. Les amis doivent suivre les mêmes règles que mes enfants. »
Marie-Michèle

« J'aime bien que les amis de mon fils viennent à la maison, ça me permet de m'occuper de mes choses et de ma puce et fiston ne s'ennuie pas pantoute pendant ce temps-là. Mes enfants ayant 6 ans de différence, je trouve que c'est la solution idéale comme ça, ma puce peut faire ses siestes sans que fiston tourne en rond pendant ce temps-là. »
Suzanne

« J'ai trois enfants maintenant dans la quarantaine maintenant. Quand ils étaient adolescents et même très jeunes ils invitaient leurs ami(e)s et ils étaient tous les bienvenus. Avant de partir pour aller veiller, ils se réunissaient autour de la table chez nous et je savais où chaque petit groupe allait veiller et à peu près tout ce qu'ils faisaient. J'ai fait la même chose avec les petits-enfants : les amis étaient bienvenus... Quels beaux souvenirs pour mes jeunes et leurs amis! Je ne regrette rien et je recommencerais la même chose! »
Mariette

« J'ai 4 enfants et ma voisine aussi. Mais je ne sais pas comment ça se fait : ses enfants sont tout le temps dans ma cour et les miens ne vont jamais dans la sienne. C'est bien le fun pour les enfants d'avoir des amis si proche sauf que quand j'en ai 6 dans la maison, ça me tombe sur les nerfs à la longue. Par contre, j'aime bien que la 2e soit à la maison avec ses amis à cause de ses allergies aux noix et arachides. Même si les autres parents sont prévenus de son allergie, ils sont toujours partants pour une barre tendre aux amandes, grrr... »
Manon

Image de Nadine Descheneaux

Autrice jeunesse et conférencière.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Gagnez 1 des 5 d?sinfectants pour les mains de Attitude.

Petits formats parfaits pour le sac ? dos.

Gardez bébé au chaud cet hiver grâce à Kokoala!

Profitez de l’hiver grâce à Kokoala.

Commentaires