Enfant

Mon enfant n'a pas d'amis

Personne n’appelle jamais votre enfant, il n’invite personne à la maison et semble jouer seul même à l’école. Comment gérer le manque d’amis?

Les autres parents vous disent souvent que leurs enfants ont passé la fin de semaine chez des amis et vous vous demandez s’il est normal que votre enfant ne voit jamais personne, ou alors très peu. Qu’en est-il vraiment? Est-ce que le développement social est le même chez tous les enfants?

L’âge

Tout d’abord, rassurez-vous, les enfants n’évoluent pas tous de la même façon, ni au même rythme. Toutefois, si vous voulez être de bon conseil, il est bon de connaître quelques étapes qui vous permettront d’ajuster certains aspects du comportement de votre enfant.

Avant 10 ans

Jusqu’en quatrième ou cinquième année, les enfants communiquent entre eux à travers des activités ludiques qui n’impliquent pas ou peu de conversations. C’est donc dire que les relations d’un enfant de moins de 11 ans avec les autres se définissent par sa capacité à suivre les règles et son intérêt à participer aux activités et non par sa personnalité. Un enfant turbulent et qui a de la difficulté à suivre les règles d’un jeu aura plus de difficulté à se faire des amis durant cette période. Si c’est le cas de votre enfant, n’hésitez pas à lui expliquer clairement, mais gentiment les raisons pour lesquelles les autres enfants peuvent trouver difficile de jouer avec lui.

À partir de 11 ans

À partir de 10 ou 11 ans, les enfants commencent à apprécier l’art de la conversation et à comprendre quels critères leur font apprécier une personne plutôt qu’une autre. C’est un moment plus difficile au cours duquel les enfants se jugent entre eux en se basant sur des éléments très personnels, ce qui peut être extrêmement blessant. C’est également une rude période pour les enfants timides et pour les enfants beaucoup plus ou beaucoup moins matures que les autres, qui ne se fondront pas bien dans cette masse de jeunes qui partagent des expériences et des intérêts communs.

Inscrivez votre enfant à des activités parascolaires. Il pourra ainsi passer du temps avec les enfants de son école à faire quelque chose de plus léger qu’étudier, mais plus encadré que la récréation. Les écoles offrent plusieurs cours pendant les heures de service de garde, renseignez-vous auprès de la direction.

Les vacances

Pendant les vacances, vous pouvez inviter des enfants de l’école à la maison afin que votre enfant ne se sente pas trop seul, ou aller au parc pour y rencontrer d’autres familles qui n’envoient pas leurs enfants au camp. Votre enfant pourra probablement s’y faire des amis avec qui jouer et discuter et cette amitié estivale aura une valeur toute particulière du fait qu’ils seront les seuls à l’avoir vécue.

Si c'est votre situation géographique qui isole votre enfant - à la campagne ou dans un quartier sans enfants -, il serait bon d'organiser régulièrement des visites d'amis, quitte à les inviter à passer la nuit à la maison pour éviter la longue route. Chacun son tour, les enfants pourront se recevoir et créer une habitude de ces petites visites, surtout si les activités sportives et de loisirs se font rares dans votre secteur.

Solitaire ou rejeté

Il est difficile de savoir avec certitude si votre enfant est solitaire ou s’il est rejeté par les jeunes de son âge, mais, dans les deux cas, il est important d’avoir les bons réflexes.

Certaines personnes sont naturellement portées à aimer la solitude. Sans pour autant mépriser les autres, ces personnes aiment prendre le temps de faire les choses à leur façon et se concentrer afin de les faire minutieusement. Si votre enfant est de ceux-là, il n’appréciera guère de se faire poser des centaines de questions au sujet de sa vie sociale puisque ce n’est justement pas son domaine de prédilection. Il n’a peut-être pas envie d’avoir des tonnes d’amis et s’il en a un ou deux qu’il aime beaucoup, c’est probablement suffisant pour combler ses besoins. Tant qu’il ne semble pas malheureux de son sort, mieux vaut le laisser gérer ses relations comme il l’entend.

Par contre, s’il semble triste dans sa solitude, il est peut-être rejeté par ses pairs. Si c’est le cas, encore une fois, des activités parascolaires qui avantageront ses forces pourront lui permettre de gagner des points de popularité et un peu de confiance en lui, confiance qui attire souvent les jeunes de cet âge. Si toutefois la situation vous semble critique, qu’il est victime d’intimidation et qu’il vit très mal cette situation, écoutez-le attentivement et prenez les mesures qui s’imposent.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Le parcours de l’horreur pour des frissons assurés

Courez la chance de gagner 4 passes pour le parcours de l'horreur du Méga Parc

Apprendre l'anglais en s'amusant!

Courez la chance de gagner le jeu de cartes Hola Clara pour apprendre l'anglais.

Commentaires