Vie scolaire

Pour une école en santé

On le sait, aider nos cocos à développer de saines habitudes alimentaires est essentiel pour leur permettre de grandir en santé et de mettre toutes les chances de leur côté en matière de réussite scolaire. 

Si l’alimentation commence bien sûr à la maison, elle occupe une place tout aussi importante à l’école. Après tout, les enfants y passent de nombreuses heures tous les jours et y consomment près de la moitié de leurs repas! C’est pourquoi la Coalition Poids a développé divers outils visant à favoriser les saines habitudes de vie en milieu scolaire. Parce qu’une école en santé, c’est notre affaire à tous!

Pour un meilleur partage des responsabilités quant à l’alimentation à l’école

S’il est bien sûr tout à fait souhaitable que l’offre alimentaire dans les cafétérias des écoles et les services de garde réponde à certaines normes, le contenu des boîtes à lunch et des collations des enfants ne devrait regarder que leurs parents. En effet, les restrictions imposées par les écoles quant aux aliments provenant de la maison sont souvent légion et source de maux de tête pour de nombreux ménages. Pas de noix, pas de barres tendres qui contiennent du chocolat, pas d’aliments emballés pour réduire les déchets, pas de fruits dans le sirop pour éviter les dégâts… la liste peut parfois sembler interminable. Bref, ces restrictions devraient être éliminées et remplacées par de simples suggestions. La quantité d’aliments mangés devrait également être laissée à la discrétion des enfants afin de leur apprendre à respecter leurs signaux de faim et de satiété. 

Pour une école favorable à la saine hydratation

Parce que l’eau devrait toujours être notre premier réflexe en matière d’hydratation, il importe que l’école mette en place certaines mesures afin d’en promouvoir la consommation, par exemple en permettant aux élèves d’apporter une bouteille d’eau en classe (quitte à en limiter l’utilisation à un endroit défini) et en facilitant l’accès aux fontaines d’eau durant les heures de cours et dans les aires de repas.

Pour améliorer et planifier l’offre alimentaire dans le cadre d’activités spéciales

Parce qu’interdire aux enseignants et aux parents de donner des sucreries aux enfants à l’école le jour de l’Halloween relève assurément de l’exagération, il conviendrait plutôt de déterminer un certain nombre d’événements spéciaux dans le cadre desquels la politique alimentaire pourrait être laissée de côté. À l’inverse, il n’est pas non plus nécessaire d’apporter des petits gâteaux lors de l’anniversaire de chaque enfant. On peut très bien faire une place aux aliments sains en règle générale tout en se permettant quelques écarts. Tout est une question d’équilibre!

Pour récompenser les élèves sans nuire à la saine alimentation

En ce qui concerne les récompenses offertes aux élèves, on recommande de s’éloigner tout simplement des aliments, sains ou non, et de se tourner plutôt vers des privilèges (s’asseoir avec ses amis, être en tête de file pour une journée, marcher avec son enseignant sur l’heure du dîner, emprunter un objet de la classe pour une soirée, etc.), des marques de reconnaissance (carte, certificat, etc.) et des activités spéciales à faire en groupe. 

Vous aimeriez voir de tels changements dans l’école de vos enfants? N’hésitez pas à en faire part aux membres de votre conseil d’établissement, qui pourront s’inspirer des résolutions proposées par la Coalition Poids afin de faire bouger les choses!
 

Image de Vanessa Maisonneuve-Rocheleau


Cette semaine
L’intégration graduelle à la garderie

Non, vous n’êtes pas coupable de l’avoir laissé trop tôt ou trop vite au service de garde, car l’intégration tardive et « en crescendo » n’est pas une panacée.

Changer d’école : 5 conseils pour aider votre enfant à s’adapter

Que ce changement soit causé par un récent déménagement ou encore par l’arrivée au secondaire, changer d’école peut être un bouleversement dans la vie de votre enfant. 

Les différentes positions pour accoucher

On voit souvent la femme accoucher sur le dos, les pieds dans les étriers. Mais ce n’est pas la seule position qui existe et, surtout, ce n’est peut-être pas la plus favorable!

Activités parascolaires : oui ou non?

Les bienfaits des cours parascolaires sont nombreux. Mais peut-il y avoir une limite? Un moment où on doit dire « non » à ces activités?

Nos Concours

Gagnez un laisser-passer familial!

Visitez le Cosmodôme en famille!