Alimentation

La rentrée scolaire de l'enfant allergique

Si votre enfant a des allergies alimentaires, la rentrée scolaire rime sûrement avec stress, inquiétudes, préoccupations... et plusieurs rappels et vérifications! Voici quelques trucs et conseils pour mieux gérer cette période.

Aussitôt que possible, prenez rendez-vous avec l’enseignant, la direction, l'éducatrice et toute autre personne qui pourrait en contact avec votre enfant. Préparez-vous une liste de questions et notez tout. À cette rencontre, renseignez-vous des politiques de l’école au sujet des allergies alimentaires.

Voici quelques conseils pour le parent d'un enfant allergique.


  • Demandez si tout le personnel de l’école a reçu une formation pour réagir en cas d’urgence.
  • Vous pouvez vous entendre avec le professeur pour que vous lui apportiez un sac contenant de petites gâteries alimentaires au cas où les autres enfants recevraient une friandise durant les heures de classe. De cette façon, votre enfant ne sera pas mis à l’écart.
  • Demandez aussi à quel endroit sera entreposé l’auto-injecteur d’épinéphrine. Votre enfant devra en porter un sur lui en tout temps mais il est plus sécuritaire d’en entreposer un à l’école en plus.
  • Il faut aussi que vous sachiez à quel endroit sont entreposés les boîtes à lunch pour que vous preniez les dispositions nécessaires pour votre enfant. Les boîtes à lunchs sont parfois identiques, à la portée de tous et un enfant pourrait mettre un aliment dans la boîte à lunch de votre enfant en pensant que c’est la sienne. Vous pouvez demander à ce que le sac de votre enfant soit entreposé ailleurs pour plus de sécurité.
  • Dans certaines écoles, les collations sont sorties du sac à lunch pour être placées dans un bac afin d’épargner du temps au moment de la collation. Il va sans dire que cette procédure est inimaginable pour la collation d’un enfant allergique.
  • Demandez à être prévenue des activités spéciales prévues en classes. Par exemple, s’il est prévu qu’un enfant soit fêté et qu’un gâteau sera partagé, vous pourrez envoyer votre enfant à l’école avec son morceau de gâteau ce jour-là.
  • Renseignez-vous aussi sur la politique du lavage des mains, car elle peut s’avérer avantageuse du point de vue de la réduction des risques.
  • Si votre enfant a des cours de musique à l’école, il ne faut pas qu’il partage des instruments que l’on met dans la bouche. Demandez aussi si des contenants d’aliments sont utilisés pour faire des bricolages ou pour d’autres activités et prenez une entente afin de protéger votre enfant.
  • Vous devrez aussi vous informer des précautions prises lors des excursions scolaires et les vérifier avant chaque excursion.

Soyez Proactive

Tentez d’apporter des solutions à l’école. Vous rencontrerez des embuches en cours de route et le personnel est parfois à court d’imagination pour résoudre les situations délicates reliées aux allergies alimentaires. Par exemple, si vous considérez qu’il est trop dangereux que chaque enfant apporte un gâteau à partager le jour de son anniversaire, proposez d’autres façons de fêter l’anniversaire de l’enfant.

Voici quelques suggestions : tous les élèves pratiquent l’activité préférée du fêté, l’élève fêté se voit assigner des tâches spéciales pour la journée, il a le droit de se choisir un cadeau dans la boîte à récompenses, les enfants chantent une chanson, les élèves préparent une carte géante pour l’anniversaire, etc.

Transport par autobus

Vous pouvez appeler au transport scolaire afin de connaître les règles dans l’autobus. Est-ce que les enfants ont la permission de manger dans l’autobus? Demandez aussi si le conducteur est formé pour répondre en cas d’urgence.

De votre côté

L’auto-injecteur de votre enfant doit se trouver sur lui en tout temps ainsi que son inhalateur, s’il est aussi asthmatique. Vous devrez rappeler les règles de sécurité à votre enfant dans la semaine avant la rentrée. C’est-à-dire : pas d’échange de nourriture ni de vaisselle, se laver les mains avant les repas, l’enfant doit informer les gens qui l’entourent de son allergie (toute personne qui est responsable de lui ainsi que ses amis). Je vous suggère fortement de préparer des lunchs froids à votre enfant afin qu’il évite de contaminer sa nourriture en la plaçant dans le four à micro-ondes. Mettez aussi dans son sac des serviettes de table afin que votre enfant en utilise une comme napperon. Cela évitera une contamination possible par une table possiblement mal nettoyée. Je vous suggère aussi de faire plastifier un carton de couleur voyante sur lequel vous aurez indiqué le nom de votre enfant et ses allergies. Percez un trou dans ce carton et attachez-le sur le sac à lunch de votre enfant.

Pour les grands enfants

Quand les enfants sont plus grands, d’autres défis se présentent. Si votre enfant entre au secondaire cette année, il vous faudra avoir une discussion importante avec lui. Souvent les jeunes adolescents veulent « faire partie de la gang » et pour un enfant allergique, ça n’est pas toujours facile. Il doit exposer sa différence pour sa sécurité. C’est-à-dire que s’il a de nouveaux amis, il devra les informer de ses allergies et les aviser des actions à prendre en cas d’urgence. Viendra aussi le danger des baisers. Ça aussi, il faudrait en parler avec votre jeune pour qu’il en avertisse son ou sa partenaire. Pour ce qui est du personnel de l’école, je vous suggère de « faire vos devoirs » tel qu’indiqué plus haut, mais votre ado devra faire le reste par lui-même afin d’assurer sa sécurité. Ayez de la compassion pour votre jeune et tentez de l’aider à trouver des moyens appropriés à sa personnalité pour informer les nouveaux jeunes qui l’entourent maintenant.

L’intimidation alimentaire

Soyez aux aguets. Il y a maintenant une nouvelle façon pour les jeunes d’intimider ceux qui sont moins populaires, l’intimidation alimentaire. Ce fléau est bien réel. Certains élèves arrivent à l’école avec des arachides afin de faire peur aux enfants allergiques. Sachez que les écoles ne rigolent pas avec cela et communiquez rapidement avec la direction de l’école si jamais votre enfant en est la victime. Une des solutions est que votre enfant ait une bonne estime de soi et ne s’en laisse pas imposer. Je ne veux pas vous apeurer, mais simplement vous informer.

Quelques points à retenir


  • Toujours l’auto-injecteur sur l’enfant
  • Rencontre avec le personnel de l’école (avec votre liste de questions)
  • Renseignez-vous aussi au transport scolaire
  • Sac de gâteries pour votre enfant à l’école
  • Identification du sac à lunch
  • Proposez des solutions aux situations délicates concernant votre enfant
  • Rappelez les règles de sécurité à votre enfant
  • Serviette de table en guise de napperon dans son sac à lunch
Mélanie Simard

Maman de trois enfants, dont une fille qui a des allergies alimentaires. Mélanie connaît bien les défis que doivent relever les familles avec enfants allergiques.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Gardez bébé au chaud cet hiver grâce à Kokoala!

Profitez de l’hiver grâce à Kokoala.

Commentaires