Vie scolaire

Mon enfant boude le parascolaire et les cours

Les inscriptions pour les cours de toutes sortes battent leur plein. Natation, gymnastique, piano, hockey... ce n’est pas le choix qui manque! Mais on fait quoi si notre enfant ne veut rien faire?

En tant que parent, évidemment, on veut faire ce qu’il y a de mieux pour notre enfant. Submergée d’articles et de dépliants sur les activités parascolaires, on veut l’inscrire à un cours qui lui plaira et lui permettra de développer de nouvelles habiletés. En plus, nos voisins et amis ont déjà tous inscrit leurs enfants à un cours. Il est temps d’agir!

Or, lorsque vous en parlez à votre rejeton, celui-ci ne veut rien savoir. Que faire?

Insister

Pourquoi est-ce important pour vous d’inscrire votre enfant à une activité? Estimez-vous que cela lui apportera vraiment des bénéfices? Parfois, la réponse est oui. « Si on voit que notre enfant trippe solidement sur les jeux vidéo, par exemple, et qu’il ne veut rien faire d’autre, ça peut être une bonne idée de l’inscrire à une activité pour lui faire découvrir d’autres choses, pour le faire sortir de la maison, pour le faire socialiser », affirme Stéphanie Deslauriers, psychoéducatrice. Même chose pour un enfant anxieux qui voudrait éviter les sources d’anxiété au détriment de son épanouissement. « Un enfant anxieux, qui n’aime pas rencontrer de nouveaux enfants et essayer de nouvelles activités, va tout faire pour qu’on ne l’inscrive pas à un cours », souligne la psychoéducatrice.

Pour des enfants ayant ce profil, il est important d’insister car les activités parascolaires leur apporteront de nombreux bénéfices (socialisation, confiance en soi, persévérance, etc.). Devant leur refus et leurs crises, verbalisez vos choix et vos actions : « Je sais que tu n’aimes pas mon intervention, mais je le fais pour ton bien. » Ne pliez pas devant leurs cris, même si ça vous brise le cœur. Rappelez-vous les raisons pour lesquelles vous insistez et les bienfaits qui en découleront.

Lâcher prise

Si votre enfant se développe bien, joue avec différents amis et ne passe pas ses temps libres devant la télé ou l’ordinateur, nul besoin d’insister. Il ne veut rien savoir des activités parascolaires? C’est correct. Vous-même ne voyez pas vraiment la pertinence d’un cours pour votre enfant? C’est correct aussi!

Les activités que vous faites en famille peuvent être entièrement suffisantes. Avec l’école, les devoirs et leçons, les périodes de jeu avec les amis, les sorties en famille et la gestion du quotidien, vous en faites assez! « C’est fou la culpabilité que peuvent ressentir les parents! », dit la psychoéducatrice.

Attention!

Stéphanie Deslauriers souligne l’importance de l’équilibre dans la vie de votre enfant. « Des enfants qui ont un horaire surchargé, qui vont souper rapidement dans l’auto entre la fin de l’école et le début d’un cours, qui n’ont jamais le temps d’être à la maison et de s’ennuyer, ce n’est pas mieux qu’un enfant qui ne fait aucun cours. »

La psychoéducatrice affirme que c’est dans l’ennui et dans les périodes non structurées que l’enfant apprend à se connaître et à découvrir ce qu’il aime et ce qui lui plaît.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Commentaires