Vacances

Voyage en famille - Coup de coeur pour Berlin

Pour Marie-Josée et David, voyager c’est s’ouvrir sur le monde. Pas étonnant que le couple soit parti à Berlin avec ses enfants alors qu’ils avaient 4 mois (Victor) et 2 ans (Sofia), et que l’aventure fut un succès.

Planifier

Voyager avec des enfants fait sourciller. « On se fait souvent dire que c’est fini les voyages avec des enfants. Pourtant, moi je trouve ça facile. » Ce que Marie-Josée me confiera plus tard, c’est qu’elle en profite et trouve ça facile parce qu’elle planifie l’aventure avec minutie, et que là est l’une des clés du succès de voyager avec ses enfants. Les habitudes d’avant, d’errer au gré des découvertes et envies, ne sont plus de mise, du moins pour quelques années encore!

« On sait qu’ils ne s’en souviendront pas dans les détails, mais on leur permet d’essayer de nouveaux plats, de voir de nouveaux environnements, de s’ouvrir à une autre langue », confie Marie-Josée.

Avant de partir à l’aveugle, on peut d’abord faire des escapades de quelques jours dans notre coin, pour aider les enfants à se faire à l’idée de ne pas être à la maison. C’est ce que Victor et Sofia ont fait. Victor est même allé en Floride alors qu’il avait 2 mois. La famille était aussi allée dans un tout-inclus familial au Mexique.

Respecter les besoins

L’autre clé pour bien voyager avec des enfants de cet âge est de savoir respecter leurs besoins de sommeil et autres besoins primaires. Ainsi, les journées s’orchestrent autour des siestes et des repas, même si les siestes pourront avoir lieu dans la poussette ou le porte-bébé. Puis, maman et papa ont toujours de quoi manger dans leurs sacs pour aider les petits à être patients au besoin.

  • Gérer attentes – aucune attente, pas de checklist!
  • Au gré des découvertes et des besoins des enfants.
  • Trouver des activités qui conviennent au besoin.
  • Musées : éviter période de pointe, limiter la durée des visites (histoire naturelle à NYC)
Dans mes bagages, je mets...

Avec de jeunes enfants, la poussette est un impératif dans une ville comme Berlin, où le transport en commun sera accessible. La famille partait donc avec sa poussette double (sur la longueur, justement choisie en fonction des transports en commun) et se préparait à voir les enfants y faire leurs siestes. Victor, à 4 mois, saurait aussi apprécier le porte-bébé, qui permet aux parents d’avoir les deux mains libres, notamment dans l’avion une fois qu’on laisse la poussette à la porte de l’avion.

Le minimum de couches pour les premiers jours a trouvé sa place dans les valises, à côté des doudous, suces et couvertures préférées, et quelques jouets légers pour l’avion. Le reste des couches et le lait seraient achetés sur place.

Le départ

Pour le voyage de Berlin, l’horaire de vol était donc important. Partir en fin d’après-midi ou en début de soirée pour un vol transatlantique peut permettre de faire un brin de sieste avant de quitter la maison, et de dormir ensuite dans l’avion.

Pour mettre les chances de leur côté, Marie-Josée et David parlent de l’avion et du voyage quelques jours avant le départ et expliquent comment ils vont pouvoir dormir dans l’avion, mais aussi faire la même routine du dodo, mais dans un gros avion : pyjama, livre, lait, et dodo. Les enfants sont ainsi rassurés. Le reste du voyage permet aussi à Sofia de dessiner avec ses nouveaux crayons invisibles qui ne tacheront rien au passage, et découvrir ses nouveaux collants dans sa trousse surprise méticuleusement préparée par maman.

Ici toutefois, un obstacle que le couple ne referait pas : faire une escale à New York. Un vol direct aurait été plus simple pour tous. Les douaniers américains ont confisqué le lait de Sofia, un essentiel pour celle-ci.

Puis, comme plusieurs qui voyagent avec de jeunes enfants, la famille a surpris quelques regards en arrivant dans l’avion. Ces regards qui disent « ah! C’est pas vrai, pas un bébé qui va pleurer et m’empêcher de dormir! » À l’arrivée à Berlin, c’est plutôt des félicitations qui ont été offertes, pour ces enfants « qui se sont bien comportés »!

C’est en fin de compte plus difficile pour les parents ces longs vols, parce qu’ils parviennent rarement à dormir. Mais tant que les parents sont relax et que les besoins primaires des enfants sont comblés, ça se passe rondement.

L’arrivée à Berlin

Pour pouvoir garder les piliers de la routine et simplifier la vie de chacun. Marie-Josée et David préfèrent louer un appartement plutôt que de s’installer à l’hôtel. C’est donc dans un joli quartier résidentiel branché qu’ils ont posé leurs valises pour deux semaines. Ils ont fait bien attention de dénicher un quartier familial, avec un joli parc pour enfants, avec la facilité d’accès aux transports en commun, très présents à Berlin. L’appartement choisi est lui aussi familial, donc adapté. Le parc est là, une chambre d’enfant attend Sofia et des jouets sont à leur disposition. Ça en fait moins à apporter et on est ainsi rassuré qu’il y a moins de risque de briser quoi que ce soit.

Puis, cette formule permet aussi aux enfants et aux parents de se coucher a des heures différentes, chose plus difficile à faire à l’hôtel. Le déjeuner peut aussi être pris à la maison le matin avant d’aller à la découverte de la ville. Quand les ventres sont pleins, tout le monde est plus patient!

Un petit arrêt est de mise durant la première journée pour faire des provisions d’aliments, de couches, et de lait pour le bébé. Sauf que... Le lait maternisé vendu en Allemagne est un peu plus épais qu’ici, et donc plus difficile à passer dans le biberon. Qu’à cela ne tienne, on peut agrandir le trou de la tétine pour le séjour, ou encore acheter un nouveau biberon!

La découverte de Berlin

À Berlin, on ne manque jamais d’idées sur les lieux à visiter, les activités à faire : les découvertes abondent, même avec les enfants! La famille a profité des parcs du quartier pour s’amuser, mais a aussi pris le temps d’aller voir le mur de Berlin et les attraits touristiques de la ville, à la marche.

À Berlin, on retrouve plusieurs kindercafés, qui sont faits pour accueillir les enfants avec des aires de jeux dédiés. Les parents ont donc le temps de siroter un café… chaud! Et les enfants sont libres d’évoluer et de découvrir que ce soit le carré de sable géant ou les jeux intérieurs avec glissades ou le coin styromousse pour les poupons.

Comme leur passage était quelques semaines avant Noël, la famille a pris le temps d’arpenter les marchés de Noël allemands, de savourer les vins chauds et de manger toutes sortes de bouchées vendues sur place. C’est un rendez-vous festif, qui se fait bien si les enfants sont habillés chaudement ou bien emmitouflés, et on prend l’air! On y trouve aussi de belles trouvailles pour les cadeaux à venir, notamment de beaux jouets de bois.

Puis, un arrêt à Legoland a fait plaisir aux petits, mais aussi aux parents! La thématique des Fêtes les a émerveillés, comme la grosse maquette de la ville qui incluait aussi un petit train, un bijou de construction Lego!

Les outils de planification

Tripadvisor - pour y lire les commentaires des autres familles et les idées sur les endroits à visiter, hôtels, etc., en consultant avec un bémol.

Luvaville.com - un magnifique site pour les parents voyageurs, qui répertorie tout ce qui est d’intérêt pour les parents dans un nombre de grandes villes!

Kindercafés - pour savoir ce que c’est et les repérer à destination

Airbnb.ca – pour trouver l’appartement familial de choix, et qui comprend souvent des objets pratiques laissés par les locateurs.

Livres de voyage - version digitale ou en ligne pour éviter de les trainer.

Les bons coups

Louer un appartement sur un site tel Airbnb ou Homeaway, de préférence un appartement familial qui a déjà un lit de bébé, une chambre d’enfants et des jouets à la disposition.

À l’aéroport, Marie-Josée prévoit toujours du temps pour faire quelques achats une fois la sécurité passée. Elle se procure du lait pour remplir le Thermos froid apporté pour Sofia. C’est ainsi plus facile si crise il y a. On achète aussi yogourt et eau, qui s’ajoutent au lait maternisé en format tetrapak, et aux collations apportées de la maison : petites compotes, céréales sèches, fruits.

L’achat d’une ceinture Care : pour Marie-Josée, cette ceinture est son meilleur achat pour voyager. La ceinture est similaire à un harnais comme sur les sièges d’auto, qui s’attache à la ceinture d’avion. Ainsi, bébé reste en place, et en sécurité. Les agents de bord connaissent cette ceinture qui est approuvée par la FDA donc pas de souci à l’utiliser. Marie-Josée l’a même trouvé usagée.

Lorsque l’on dine ou soupe au restaurant, la famille s’assure d’arriver avant l’heure de pointe pour éviter la cohue.

Les moins bons coups

Un vol comportant une escale aux États-Unis, où l’on doit souvent changer de terminal et repasser la sécurité. Les vols directs sont préférables pour écourter la durée du voyage.

Les souvenirs de voyage

Au retour, rien de tel que de transformer les souvenirs de voyage en session de bricolage. Sofia est heureuse de bricoler avec maman pour assembler photos de voyage, découpures de brochures touristiques ou autres pièces rapportées dans les valises, en un immense collage sur un grand carton. Ainsi, on se rappelle ces moments précieux, les nouveaux mots appris dans une autre langue, et on a hâte à la prochaine aventure. On peut aussi emmagasiner ses souvenirs en collage virtuel sur des sites tels Smilebox.

Les idées sont nombreuses pour la prochaine destination. Pour l’instant, c’est plutôt un échange de maison dans un pays européen que la famille considère pour une immersion culturelle riche.


Cette semaine
Les meilleurs trucs pour réussir ses vacances

Il nous faut toujours quelques jours pour décrocher et se sentir en vacances. Voici quelques trucs pour y parvenir réellement et plus vite.

L'été en famille : 10 sorties coups de coeur

En panne d'idées? Voici notre top 10 des sorties en famille au Québec, des incontournables, des classiques, qui plairont à toute la famille. Vous ne pouvez pas vous tromper avec l'une ou l'autre de ces sorties familiales.

Sommeil : les inconforts du jeune bébé

Lorsqu’enfin votre bébé dort la nuit, toute la famille apprécie ce repos! Par contre, cet équilibre peut devenir précaire d’un jour à l’autre, et ce, pour plusieurs raisons.

Yogourt glacé fraise, framboise, lime et pistaches

Quoi de plus rafraîchissant que tu yogourt glacé et quoi de plus amusant qu’un bon popsicle? Les fraîches du Québec vous présente le meilleur des deux mondes avec cette recette.  

Nos Concours

Gagner une boîte-cadeau de Lego® VIDIYO™!

Une boîte-cadeau de Lego® VIDIYO™ d'une valeur de 30$!

Gagnez deux albums musicaux de La Montagne secrète!

Deux albums musicaux de La Montagne secrète d’une valeur de 22.95$ chacun!

Commentaires