Sécurité

Étouffements - comment les prévenir?

Supervisez votre enfant pendant les repas

On ne laisse pas un jeune enfant sans surveillance durant les repas. Les risques d’étouffement sont grands, et l’enfant en détresse ne sera pas en mesure de vous appeler. Le mieux reste donc de superviser tous les repas de votre enfant.

Dans le même ordre d’idée, on ne laisse pas bébé boire son biberon seul, surtout en position couchée parce qu’il ne sera pas en mesure de contrôler le débit.

On n’introduit pas les aliments solides trop tôt

On ne doit pas introduire les aliments solides à bébé vers l’âge de 6 mois, pas avant. L’enfant devrait être en mesure de tenir sa tête bien droite et de garder les aliments dans sa bouche.

Introduisez graduellement les aliments solides

On introduit graduellement les aliments solides dans l’alimentation de l’enfant, à mesure que sa capacité à bien mastiquer s’améliore. Les aliments suivants comportent de plus grands risques d’étouffement :

  • durs (maïs soufflé, croustilles, légumes crus, viande peu tendre en gros morceaux);
  • petits (noix, graines, arachides, raisins secs, arêtes de poisson et petits os);
  • ronds (raisins frais entiers ou coupés en deux, saucisses coupées en rondelles);
  • collants (bonbons)
Transformez certains aliments

Si vous désirez tout de même offrir certains de ces aliments à votre enfant, il serait préférable de les modifier. Par exemple :

  • coupez les raisins frais en 4;
  • tranchez les saucisses sur le sens de la longueur;
  • servez la viande tendre et en petits morceaux;
  • blanchissez les légumes, même si vous les servez en trempette. Vous pouvez servir des carottes crues râpées;
  • retirez les noyaux des fruits ainsi que les cœurs de pommes;
  • retirez les os des poissons et des viandes.

Finalement, évitez de mettre des glaçons dans les boissons.

Apprenez à votre enfant à manger calmement

On apprend le plus tôt possible à notre enfant à ne pas parler la bouche pleine ainsi qu’à bien mastiquer ses aliments. On lui enseigne aussi à ne pas trop mettre de nourriture dans sa bouche.

En outre, on apprend à l’enfant à manger assis, à la table : pas en mouvement, jamais en courant. Et on évite le plus possible les collations en voiture.

Ne le laissez pas jouer avec des objets de très petite taille

Les briques Lego, certains casse-tête, les figurines, les jouets Kinder : tous les jouets qui sont destinés aux enfants de 3 ans et plus ne devraient pas se retrouver entre les mains des plus petits, puisqu’ils risquent assurément de se retrouver dans leur bouche.

Si bébé s’étouffe

Bien sûr, personne n’est à l’abri d’un accident. Si votre bébé s’étouffe, vous n’aurez pas le temps d’aller voir sur internet la procédure. Il est donc important de savoir comment réagir, le plus rapidement possible.

Tant et aussi longtemps que l’enfant respire et tousse, il faut l’encourager à tenter d’expulser l’objet par lui-même : pas de tape dans le dos. On reste avec lui, et on le surveille.

Voici le protocole proposé par le Croix rouge du Canada, qui offre aussi des cours de secourisme :

Désobstruction des voies respiratoires chez le bébé conscient (vidéo)

Si le bébé est conscient, ne respire pas, est incapable de tousser ou émet un son aigu, voici la marche à suivre :

  1. Placez le bébé sur le ventre, la tête vers le bas, le corps sur votre main et votre avant-bras. Soutenez-lui fermement la tête en lui tenant la mâchoire. Posez votre avant-bras sur votre cuisse;
  2. Avec la paume de la main, donnez 5 tapes fermes entre ses omoplates;
  3. Si l’objet n’a pas été expulsé, placez le bébé le dos sur vos cuisses, sa tête vers le bas. Soutenez sa tête avec votre main;
  4. Tracez une ligne imaginaire entre ses mamelons et placez 2 doigts juste sous cette ligne;
  5. Exercez 5 pressions suffisantes pour que la poitrine enfonce de 1/3 à ½ de sa profondeur;
  6. Alternez les tapes dans le dos et les poussées thoraciques jusqu’à ce que l’objet soit délogé ou jusqu’à ce que le bébé commence à pleurer à respirer ou à tousser ou jusqu’à ce qu’il perde conscience.

Si l’objet est délogé ou si le bébé pleure, respire ou tousse, réconfortez-le, calmez-le et gardez-le au chaud. Et surtout, consultez un médecin.

Si le bébé perd conscience, appelez le 9-1-1. Ils vous guideront pour les étapes suivantes.

Source : Croix rouge canadienne

Demandez une aide médicale d’urgence (9-1-1) si votre enfant :

  • a une expression de détresse;
  • a la bouche ouverte;
  • est incapable de respirer ou de tousser;
  • émet un son aigu;
  • tient sa gorge entre ses mains;
  • perd conscience.

Cette semaine
Célébrez le « skinimalism » avec Bioderma

Présenté par Bioderma

Que vous soyez une adepte du maquillage prononcé ou plus léger, ou que vous préfériez un look entièrement naturel, offrir à votre peau un soin nettoyant de bonne qualité demeure essentiel.
 

Quels produits de bébé choisir pour avoir la conscience tranquille?

Présenté par Klorane

Les parents savent à quel point la peau d’un nouveau-né est sensible et fragile et qu’elle mérite des soins de la plus haute qualité pour bien la protéger. 

Côtelette de porc sur le barbecue

Un week-end ensoleillé attend la majorité des québécois. Qui dit beau temps dit BBQ! Voici une recette succulente présentée par Le porc du Québec! 

Nos Concours

Gagner une inscription à la methode Swimforce™!

Une inscription à la méthode Swimforce™ d'une valeur de 200$!

Gagnez un coffret de dentifrices Attitude

Participez pour gagner les nouveaux produits Attitude

Commentaires

Non