Santé

Quand le stress nous stresse!

Le stress est l’un des « mots » et des « maux » les plus répandus dans le monde! C’est par le fait même un terme un peu galvaudé, tellement on l’emploie à toutes les sauces…

À en croire certains, ils sont stressés à longueur de journée par une foule de situations qu’ils ne contrôlent pas.

Le stress est normal…

Pour certains, le stress est l’amalgame des émotions ressenties lors d’un changement au travail, une maladie, un deuil… Pour d’autres, ce sera une réaction carrément physique face à un événement perturbateur, comme le fait de se ronger les ongles, ou d’avoir le cœur qui galope… Chacun a son propre niveau de stress et réagit en conséquence aux événements perturbateurs de sa vie.

Le stress est une réaction tout à fait normale de l’organisme à tout ce qui apporte un changement dans la vie d’une personne, et ce, autant dans un sens positif que négatif. En fait, dès qu’il est soumis à un événement qui sort de l’ordinaire, le corps essaie de s’y adapter. S’il interprète positivement la situation, il peut donner de l’énergie supplémentaire. Dans le cas contraire, les conséquences sont plus sérieuses, allant des tics nerveux jusqu’aux troubles psychologiques plus graves.

Signes de stress
  • Anxiété
  • Maux de dos
  • Constipation ou diarrhée
  • Dépression
  • Fatigue
  • Maux de tête
  • Crise cardiaque
  • Insomnie
  • Problèmes relationnels
  • Essoufflement
  • Rigidité de la nuque
  • Maux de ventre
  • Perte ou gain de poids
  • Brûlure d’estomac
C’est notre perception qui change tout!

Notre vie est remplie d’événements stressants : de la naissance d’un enfant à la mort d’un parent, en passant par les caprices de la vie professionnelle et ceux de la vie amoureuse… Personne n’est à l’abri des aléas de la vie. La différence réside donc dans notre façon de réagir à ces situations.

Les conséquences du stress sur l’organisme sont nombreuses. Par exemple, le stress peut causer de la fatigue, des maux de tête, de l’insomnie; affecter le système digestif (les fameux ulcères) ou carrément diminuer la résistance du système immunitaire. Sans oublier ses effets déjà connus sur l’hypertension et les maladies cardiovasculaires.

Surveillez votre alimentation!

L’alcool, la caféine, le sucre et les gras diminuent votre capacité physique face au stress. Un régime bien équilibré, comprenant des fruits, des légumes, des céréales à grains entiers et des aliments à haute teneur en protéine, mais faibles en gras, vous maintiendra en bonne santé.

La première chose à faire dans une situation stressante, c’est d’identifier les symptômes que l’on présente et qui se répètent d’une fois à l’autre… Ensuite, l’application d’une technique de relaxation, que ce soit du yoga, du Tai-chi, ou de la méditation (pour ne nommer que ceux-là), aide à se concentrer et à apaiser la force des émotions ressenties. Naturellement, une bonne hygiène de vie qui comprend de l’exercice physique, une bonne alimentation et du sommeil à satiété donne plus de chances au coureur!

Suggestions pour gérer son stress
  • Ne vous préoccupez pas des choses qui échappent complètement à votre contrôle, comme le temps qu’il fait. Même si vous vous gâchez la journée parce qu’il pleut et que ça détruit vos plans de sorties extérieures, il n’arrêtera pas de pleuvoir pour autant! Concentrez-vous plutôt sur ce que vous pouvez contrôler, comme ce que vous porterez pour affronter la météo ou sur une autre sortie que vous pourriez faire à la place!
  • Préparez-vous le mieux possible à faire face aux situations qui peuvent vous causer du stress. Vous savez que tante Ginette et ses bavardages blessants seront présents? Commencez tout de suite à prendre de grandes respirations, à avoir des pensées heureuses sur un autre sujet, à vous promettre une récompense pour l’après tante Ginette!
  • Essayez de résoudre les conflits que vous avez avec d’autres personnes. Un conflit résolu est une chose de moins sur vos épaules! Vous ne pouvez pas? Alors pouvez-vous au moins tourner la page sur cette personne et passer à autre chose?
  • Demandez de l’aide! Aux amis, à la famille ou à un professionnel de la santé, peu importe, l’important c’est d’en parler et de chercher une solution. Que ce soit par leurs conseils ou leur écoute, n’hésitez pas à faire appel à votre entourage!
  • Fixez-vous des objectifs réalistes au travail et à la maison. Il faut arrêter de vouloir en faire toujours plus! Il faut des limites raisonnables!
  • Faites de l’exercice physique. Hé oui! Exercice physique et bonne santé du corps vont de pair! Quand le corps est à son mieux, il réagit nettement mieux au stress.
  • Détendez-vous en participant à des activités sportives, sociales ou de loisirs. Mieux encore : suivez une technique de méditation sur DVD ou CD. Profiter de chaque occasion pour se mettre en position de relaxation, c’est comme recharger les batteries d’un appareil après une longue utilisation!
  • Apprenez à dire non! N’essayez pas d’en faire plus que vous ne le pouvez. Dites non si vous n’avez pas le temps de faire ce qu’on vous demande. Au travail, mais à la maison aussi!
  • Changez votre perception : en percevant le changement comme un défi positif et non comme une menace, vous n’affronterez pas la situation comme avant et vous verrez des résultats surprenants!

Il existe une multitude de livres sur les façons de faire face au stress. Chacun apporte un point de vue sur la question et propose des techniques pour apprivoiser le stress. Il n’existe pas de solution unique, ni magique! Chacun doit trouver celle qui fonctionne le mieux pour lui.

Cela dit, il est important de comprendre qu’un certain niveau de stress est normal et même souhaitable… C’est souvent ce qui va nous faire foncer, agir et réagir, que ce soit dans nos activités quotidiennes ou dans des situations exceptionnelles. Tout est dans la façon de vivre avec ce stress et les moyens que l’on prend pour le gérer.

Les enfants et le stress

Selon la Société canadienne de pédiatrie, les enfants de 0 à 6 ans peuvent manifester leurs émotions en général et leur stress en particulier de plusieurs manières :

  • Pleurnicher,
  • Mouiller son lit,
  • Sucer son pouce,
  • Vouloir se faire prendre, s’agripper à ses parents ou gardiens,
  • Avoir le sommeil troublé ou l’appétit dérangé,
  • Faire des colères,
  • Être plus agités,
  • Avoir peur dans le noir,
  • Éprouver des maux de têtes ou d’estomac.

La SCP recommande de consulter un professionnel si un enfant manifeste des changements importants de comportement durant plus de deux ou trois semaines, notamment :

  • des troubles de comportement à la maison ou à l’école,
  • des troubles d’apprentissage,
  • des crises de colère,
  • des changements dans les activités sociales habituelles ou dans les jeux avec les autres enfants,
  • des cauchemars ou d’autres troubles de sommeil fréquents,
  • des problèmes physiques persistants, tels que maux d’estomac ou maux de tête,
  • des troubles d’alimentation persistants, un gain ou une perte de poids,
  • une anxiété ou une peur intense,
  • de la tristesse ou de la dépression,
  • un sentiment de désespoir face à la vie ou à l’avenir.
Image de Sonia Cosentino


Cette semaine
Fêter l'Halloween à la maison

Cette année, on fête Halloween à la maison avec un party Glow in the dark façon Fiesta mexicaine! Voici comment préparer tout ça. 
 

L'Halloween au temps de la Covid-19

Pour une deuxième année consécutive, l’Halloween fait jaser. Après Dame Nature qui a fait des siennes l’an dernier, c’est au tour de la COVID-19 de gâcher les plans des tout-petits.

Desserts parfaits pour Halloween

Pour souligner l’Halloween dans la bonne humeur, quoi de mieux qu’un dessert drôle et thématique? En voici plusieurs que vous pourrez facilement faire avec les enfants.

Déguisement : pour rester dans la limite de l’acceptable

À l’origine, ce n’était qu’une fête. Une soirée spéciale où on enfilait des costumes terrifiants, pour éloigner les fantômes. Cette Halloween, ludique et festive, s’est ensuite invitée dans les écoles et voilà qu’elle nous cause de sacrés maux de tête. 

Nos Concours

Gagnez 5 livres pour enfants de 6 à 9 ans

Participez pour gagner 10 livres pour enfants de 6 à 9 ans

Améliorez l'apprentissage de vos enfants grâce à Leap start 3D

Participez pour gagner le jeux Leap Start 3D d’une valeur de 60$

Commentaires