Santé

Mon enfant est timide

Si être timide est un trait de personnalité qui pose un grand défi à l’enfant, c’est aussi un point sensible pour plusieurs parents qui associent la timidité avec un manque de confiance en soi.

Voici les témoignages de quelques parents et les trucs qu’ils ont développés pour aider leur enfant, ou encore tout simplement mieux vivre avec leur timidité.

C’est difficile pour lui, c’est difficile pour moi aussi!

Anthony, 5 ans, se cache derrière ses parents quand on lui adresse la parole, il s’empêche de jouer avec des amis, même s’il en a envie et ça lui prend beaucoup de temps pour se sentir bien dans un groupe. Sa maman Jo-Ann, qui était elle-même timide enfant, trouve cela difficile parce qu’elle est maintenant consciente de tout ce dont elle s’est privée et souhaite que ça soit différent pour Anthony. Elle a toutefois choisi une approche « responsabilisante », où elle ne fait pas et ne dit pas les choses à la place de son fils. Elle se dit qu’ainsi, il apprendra à dire les choses par lui-même à son rythme.

Joëlle, maman de Daphné, 5 ans et Alexis, 4 ans, était aussi une enfant timide, trait de personnalité dont ses deux enfants ont hérité, à son grand désarroi. « La confiance en soi est l'une des principales habiletés que je souhaite que mes enfants développent puisqu'elle permet de continuer, de foncer dans la vie », dit-elle. C’est d’autant plus ardu pour elle de voir ses enfants demeurer muets devant les questions des gens, même de la famille proche qu’ils voient une ou deux fois par mois. Depuis quelque temps, elle a choisi de lâcher prise. Elle aborde tout de même le sujet de la timidité lorsqu’elle est seule avec eux, en leur disant combien les gens prendraient plaisir à discuter avec eux. Pour Daphné, les choses s’améliorent avec le temps, ça la rassure!

Pour Julie, maman d’Antoine, 3 ans et demi, ce qui est pénible c’est « le regard des autres qui ne comprennent pas toujours. Surtout les parents qui ont des enfants extravertis et qui me font quasiment sentir que mon fils n'est pas normal. Pourtant, ma belle-mère me dit que mon mari était exactement comme ça enfant! » Mélanie, maman de Nicolas, 3 ans, abonde dans le même sens. « C’est comme si les gens me rendaient responsable du caractère de mon fils! » Aussi, ça lui brise le coeur de se faire dire tous les soirs que Nicolas refuse le contact des autres amis de la garderie en milieu familial qu’il fréquente. Non seulement il ne va pas vers les autres spontanément, mais lorsqu’on l’approche, il recule.

Que faire comme parent? Comment intervenir?

Vous vous retrouvez à travers ces différents témoignages de parents. Voici quelques trucs pratico-pratiques qu’ils ont testés!

N’étiquetez pas votre enfant de « timide ».

Johanne et Joëlle ont toutes les deux eu le même réflexe, soit de cesser de mentionner aux gens, un peu comme une « excuse » de leurs comportements, que leurs enfants sont timides. Elles acceptent que leurs enfants soient introvertis, mais n’ont pas envie de les étiqueter comme tels. Ça fait partie de ce qu’ils sont, point! Le lâcher-prise semble vraiment aider ces parents à moins s’en faire avec ce trait de personnalité de leur enfant.

Offrez à votre enfant des occasions, et le soutien nécessaire, pour qu’il fasse des petits pas vers les autres.

Voici le truc de Julie à ce propos : « J’encourage Antoine verbalement ou encore je démarre l'activité ou le contact avec la personne inconnue. En suivant mon modèle comportemental, ça l'aide énormément à faire face et à surmonter sa timidité que j'interprète comme une peur face à la nouveauté. » Mélanie quant à elle a choisi d’inscrire Nicolas à une activité de groupe à la piscine. « Au début, il ne voulait vraiment rien savoir, mais avec le temps il apprend à apprivoiser les autres enfants, et il accepte de plus en plus d'interagir avec eux ».

Face à une situation nouvelle, préparez votre enfant.

Avant de se rendre quelque part, Véronique, pratique des réponses et des répliques aux questions posées avec sa fille Alicia, 3 ans et demi. Qu’est-ce qu’on répond à un « Bonjour! », à un « Comment ça va? », à un compliment? « Maintenant, elle est encore gênée, mais sait quoi répondre alors c'est moins pire. Malgré que cela ait pris beaucoup de pratique et que c'est encore un gros effort pour elle. »

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

Dormez en toute quiétude grâce à Angelcare

Gagnez un moniteur de mouvements respiratoires pour bébé avec video

Nos Concours

La meilleure routine de soins contre l’eczéma à gagner!

Gagnez la routine de soins Exomega Control

Moins c’est sucré, mieux c’est!

Gagnez deux certificats cadeaux de produits IÖGO nano

Cet hiver restez au chaud grâce à Louis Garneau!

Participez pour gagner des sous-vêtements en polar pour enfants et adultes

Commentaires