Vie scolaire

Savoir se détacher dès la maternelle

Pour qui est-ce le plus difficile de vivre l’étape de séparation lors de la rentrée scolaire? La mère ou l’enfant? Une étape importante pour laquelle nous avons des conseils.

Est-ce la joie et l’enthousiasme ou encore la peur et l’anxiété qui seront présents durant les premières journées d'école?

Donnez l'exemple

Avant tout, le parent doit mettre de côté les émotions négatives qu’il ressent et opter plutôt pour un comportement qui inspirera confiance et estime chez l'enfant. Faire abstraction des émotions négatives devant son enfant ne veut pas dire les cacher pour toujours, mais il est important de ne pas les lui transmettre. Il n’est pas rare de voir une mère si anxieuse à l’approche de la rentrée scolaire que son enfant développe lui aussi une difficulté de séparation.

Période d'adaptation

S'il est important de couper le cordon tranquillement dans les mois qui précèdent la rentrée scolaire, cette période d’ajustement doit se faire en douceur, sans brusquerie pour l'enfant, comme faisant partie du processus normal de la vie de l'enfant qui devient grand, mais qui demeure quand même petit! En y allant étape par étape, graduellement, le parent et l'enfant y prendront goût! On ajoute de petites responsabilités, on l'encourage dans ses efforts, on lui donne un privilège de "grand", on souligne ses progrès et l'idée d'entrer à l'école sera plus positive que négative puisqu'elle sera une suite logique.

Nous avons plusieurs articles sur la préparation à la maternelle, lisez-les pour vous inspirer et vous préparer à cette grande étape de vie!

Une expérience nouvelle?

L’enfant qui a déjà fréquenté une garderie, un groupe en milieu familial ou un centre de la petite enfance aura un avantage sur l'enfant qui n'a connu que le milieu rassurant et protecteur de la maison. Mais dans un cas comme dans l'autre, une visite des lieux quelques semaines avant le début des classes peut s’avérer une excellente initiative pour baisser l’angoisse et l’anxiété. La lecture de livres traitant de l’école ou encore une vidéo pourront également aider le tout-petit dans sa préparation psychologique. En gardant à l’esprit que tout changement est générateur d’angoisse pour un enfant, si le parent met tout en œuvre pour lui faire vivre cette étape positivement, l’adaptation ne prendra que quelques jours.

Que peuvent faire les parents?

Les parents qui écoutent les craintes de leur enfant, qui ne les minimisent pas sans pour autant les encourager et qui se montrent rassurants auront un bon bout de chemin de fait!

  • Ayez confiance, les problèmes s’estomperont. Soyez à l’écoute. Les angoisses des enfants sont aussi réelles et "graves" que celles qu’éprouvent les adultes au sujet de leur carrière ou de ce que pensent leurs collègues de travail.
  • Si un jeune refuse d’aller à l’école, pensez-y avant de céder. Plus l’absence est longue et répétée, plus le retour en classe sera difficile. Un après-midi de congé peut faire du bien à l'enfant, mais plusieurs lui donneront le signal qu'il est normal de manquer l'école. D'un autre côté, c'est la maternelle, pas l'université, alors écoutez votre instinct!
  • Ne minimisez pas les symptômes; attaquez-vous au problème. Si cela signifie de longues conversations calmes et rassurantes, des soirées privilèges pour dédramatiser ou même une consultation avec un intervenant scolaire ou du milieu de la santé, n'hésitez pas! Ne laissez pas une situation se détériorer avant de réagir.
  • Aidez-les à trouver des choses qui les intéressent ou les réconfortent, comme la musique, l’art ou le sport. Les jeunes qui développent des talents et des aptitudes y puisent motivation, inspiration et confiance en eux-mêmes. C'est aussi un beau sujet de conversation pour se faire des amis!
  • Demandez de l’aide à son enseignante si l'enfant n'arrive pas à faire les travaux demandés à la maison. En réagissant rapidement et surtout en informant l'enseignante des difficultés de l'enfant, vous mettrez les efforts à la bonne place et de la bonne façon.
  • Prenez le temps de discuter régulièrement avec votre enfant de l’école et de ses amis. Non seulement vous pourrez l’aider à résoudre les problèmes au fur et à mesure qu’ils se présentent, mais vous lui transmettrez également un important message : la communication est toujours ouverte entre vous et lui!
Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

Nos Concours

Vivre la magie de Noël grâce à Exporail!

Exporail vous offre la chance de gagner un forfait famille

Stodal® : le sirop à toujours avoir à porter de la main!

Gagnez une bouteille de fabuleux sirop pour la toux.

Commentaires