Santé

Cécité et les problèmes visuels frappent plus fort chez les femmes

Personne ne doit négliger sa vue, mais les femmes doivent être particulièrement prudentes en ce qui a trait à la santé des yeux.

La cécité et les affections qui provoquent une déficience visuelle font plus de victimes parmi les femmes.

De fait, à l’échelle mondiale, les deux tiers des personnes aveugles ou souffrant d’une déficience visuelle sont des femmes. Voilà ce que vient de révéler le Women’s Eye Health Task Force du Schepens Eye Research Institute, un institut affilié à la faculté de médecine de l’Université Harvard.

« Dans les pays en voie de développement, les femmes sont touchées plus souvent que les hommes, peu importe leur âge. Une des causes principales de cette différence est que les femmes n’ont pas accès aux soins oculaires dans la même mesure que les hommes », a expliqué la Dre Ilene K. Gipson, professeure d’ophtalmologie à l’Université Harvard et chercheuse principale à l’Institut Schepens.

Selon un rapport publié en 2002 par la Kaiser Family Foundation, la difficulté qu’ont les femmes à accéder aux soins est souvent exacerbée par leurs revenus plus faibles et leurs responsabilités additionnelles associées au travail et à la famille.

Le problème n’est pas limité aux pays en voie de développement. En Amérique du Nord et dans d’autres régions industrialisées, « une des causes principales de cette disparité réside dans le fait que les femmes vivent plus longtemps que les hommes et que le risque de cécité s’accroît à mesure que l’on vieillit », a affirmé la Dre Gipson.

La cataracte, une affection qui se produit lorsque la lentille de l’oeil se brouille, est la principale cause de cécité au monde. « Les hommes sont plus nombreux à subir une chirurgie contre les cataractes même si l’affection touche plus de femmes à l’échelle mondiale », a affirmé la Dre Gipson. Certains types de cataractes, notamment ceux qui touchent la face extérieure de la lentille, sont plus fréquents chez les femmes.

Les différences entre les sexes ne se limitent pas aux cataractes. D’autres maladies oculaires sont plus répandues chez les femmes aussi, y compris le trachome — une maladie infectieuse — et le syndrome de l’oeil sec.

« Entre 75 et 85 pour cent des personnes atteintes de trachome sont des femmes », a indiqué la Dre Gipson. Le trachome peut causer des cicatrices cornéennes et, faute de traitement, risque d’entraîner la cécité. Cette maladie est la première cause infectieuse de la cécité au monde. Il s’agit également de la cause de cécité la plus facile à prévenir.

Le syndrome de l’oeil sec peut provoquer des cicatrices cornéennes et une diminution de l’acuité visuelle. Le syndrome de l’oeil sec est souvent associé à des maladies autoimmunes comme le syndrome de Sjögren. Ce dernier est une maladie chronique dans laquelle les globules blancs s’attaquent aux glandes responsables de la production de liquides.

Les symptômes les plus courants sont la sécheresse oculaire et buccale, mais il s’agit d’une maladie systémique qui peut également toucher plusieurs organes et provoquer la fatigue. Il s’agit d’une des maladies autoimmunes les plus courantes.

« Puisque la plupart des maladies autoimmunes s’observent chez des femmes, il est probable que les hormones féminines jouent un rôle, mais la nature précise de ce rôle reste à élucider », a affirmé la Dre Gipson.

Comme les femmes ont tendance à vivre plus longtemps que les hommes, la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMA) et la rétinopathie diabétique sont des préoccupations importantes. La DMA est une maladie qui provoque une perte de la vision centrale et qui risque de causer la cécité dans les deux yeux. La rétinopathie diabétique est une complication du diabète qui s’en prend à la rétine et qui peut provoquer la cécité.

Le mode de vie peut jouer un rôle. « Nous savons que les mêmes facteurs qui contribuent à une mort prématurée, comme le tabagisme et l’obésité, peuvent causer des problèmes visuels aussi », a fait valoir la Dre Gipson.

Les femmes doivent être conscientes des risques. Les taux d’obésité et de diabète sont à la hausse, et les études révèlent qu’une bonne nutrition peut protéger les yeux et le reste du corps. Pour contribuer à prévenir la dégénérescence maculaire et la rétinopathie diabétique, « les femmes devraient éviter de fumer, maintenir un poids santé et, si elles ont le diabète, tâcher de bien maîtriser leur glycémie », a insisté la Dre Gipson.

En ce qui concerne le trachome, le syndrome de l’oeil sec et les cataractes, la détection précoce et un traitement approprié sont essentiels. Les femmes devraient être au courant des symptômes et en discuter avec leur médecin.

On recommande un examen visuel annuel, notamment pour les femmes ayant plus de 50 ans. Les femmes dans la quarantaine devraient faire examiner leurs yeux tous les deux à quatre ans. Les femmes âgées de 18 à 39 ans devraient faire examiner leurs yeux au moins une fois par an et suivre les conseils de leur médecin si celui-ci recommande des examens additionnels.

Femmesensante.ca

Cet article est fourni par les spécialistes de la santé des femmes du Women’s College Hospital. Pour en savoir plus sur la santé des femmes, consultez : Femmesensante.ca. © 2000-2013 Women's College Hospital.


Cette semaine
La massothérapie, une alliée pour la femme enceinte ?

Que vous soyez à quatre semaines de grossesse ou à votre troisième trimestre, la massothérapie est une alliée pour vous offrir un moment de relaxation bien à vous ou pour soulager vos inconforts.

Yoga pour enfants, on aime ça!

Les classes de yoga aident l'enfant à prendre conscience de son corps, de ses possibilités et de son potentiel. Quand il est bien dans sa peau, tout son être s'épanouit!
 

Visiter les fantômes

Vous avez un penchant pour les fantômes, lutins et  sorcières de ce monde? Alors, pourquoi ne pas vous aventurer dehors et aller explorer les destinations les plus hantées du monde?

Le «feuillicyclage», la tendance de l'automne

Les feuilles mortes jonchent le sol et, bien souvent, on repousse jusqu’aux limites de la première neige leur ramassage. Cependant, avec le feuillicyclage, on leur donne une deuxième vie, et cette corvée d’automne devient magiquement moins lourde.

Concours Partenaires

Découvrez la série des cahiers de La classe en ligne avec Mme Marie-Ève

Gagnez un paquet-cadeau de Succès Scolaire pour aider votre enfant à apprendre en s’amusant

Nos Concours

Minimo aide votre enfant à développer son autonomie

Gagnez un ensemble d’outils éducatifs de Minimo et un abécédaire pratico-ludique

Simplifiez vos soupers de semaine grâce à Geneviève O’Gleman

Gagnez le livre soupers rapides de Geneviève O’Gleman

Gagnez le coffret - Expédition sur L’île Tire-Bouchon

Développer la curiosité et la créativité avec L’île Tire-Bouchon

Commentaires