Santé

Petit guide des tests médicaux

Des petits tests médicaux pour dépister le plus tôt possible différents symptômes et tenir à distance les maladies. Des habitudes très santé à prendre!

À quelle fréquence devrais-je subir des tests?

Parfois, la maladie peut frapper sans crier gare et changer votre vie instantanément. D’un autre côté, les maladies peuvent évoluer pendant des années et présenter peu de symptômes, sinon aucun, et le dépistage précoce pourrait sauver votre vie. Des tests de dépistage existent, mais votre médecin pourrait ne pas vous y soumettre régulièrement. Il est donc important de demander à votre professionnel de la santé les tests appropriés auxquels vous devriez vous soumettre.

Consultez le guide suivant élaboré par masexualite.ca

Examen des seins

De quoi s’agit-il? L’auto-examen des seins, un examen physique effectué par un médecin ou une infirmière-praticienne et une mammographie peuvent permettre de détecter le cancer du sein à un stade précoce. Le cancer du sein est la forme de cancer la plus répandue chez les Canadiennes et peut être fatal s’il n’est pas détecté tôt.

Qui devrait s’y soumettre? Nous encourageons toutes les femmes et surtout les femmes plus âgées à procéder à un auto-examen des seins d’une durée de cinq à dix minutes une fois par mois. Pour les femmes qui ont encore leurs règles, le moment idéal pour le faire est environ une semaine après le début du cycle. Les examens physiques par un médecin ou une infirmière sont recommandés pour toutes les femmes annuellement ou tous les deux ans, et s’avèrent plus importants avec l’âge. Les femmes âgées entre 40 et 69 ans présentent un risque plus élevé et devraient demander à leur médecin de subir une mammographie. Les femmes qui présentent un risque plus élevé ou qui sont âgées de plus de 70 ans devraient consulter leur médecin quant à la fréquence recommandée des tests de dépistage.

Examen pelvien (test de Papanicolaou)

De quoi s’agit-il? L’examen pelvien accompagné d’un test de Pap a pour objet de dépister le cancer du col de l’utérus et de vérifier si les organes reproducteurs de la femme sont en bonne santé. Contrairement à la croyance populaire, les examens pelviens ne détectent pas les infections transmissibles sexuellement.

Qui devrait s’y soumettre et à quelle fréquence? On recommande généralement aux femmes sexuellement actives ou âgées de plus de 18 ans de subir un examen pelvien dans un intervalle entre un et trois ans, en fonction de son âge, de ses antécédents médicaux et des ressources disponibles dans sa communauté.

Ces tests sont également recommandés pour :

  • Les femmes de toutes les orientations sexuelles
  • Les femmes âgées de plus de 18 ans inactives sexuellement
  • Les femmes ménopausées
  • Bon nombre de femmes qui ont subi une hystérectomie
  • Les femmes présentant un risque plus élevé, qui ont déjà contracté une infection transmissible sexuellement dans le passé ou qui en sont touchées présentement, ou celles qui ont reçu des résultats de test de Pap anormaux auparavant pourraient devoir se soumettre plus régulièrement aux tests. Consultez votre médecin pour connaître la fréquence à laquelle vous devriez subir le test
Tests de dépistage des infections transmissibles sexuellement

De quoi s’agit-il? Les tests de dépistage des ITS les plus courants peuvent être effectués rapidement en une seule visite chez le médecin. Des échantillons de sang sont nécessaires pour détecter le VIH, l’hépatite et la syphilis, et un échantillon d’urine ou une épreuve par écouvillonnage est nécessaire pour détecter l’herpès, la chlamydiose et la gonorrhée.

Qui devrait s’y soumettre et à quel moment? Le dépistage des ITS est de plus en plus important puisque bon nombre d’ITS sont en hausse au Canada. De 1997 à 2002, le taux de chlamydiose au Canada a augmenté d’environ 65 %, et près de 70 % de ces cas étaient chez des femmes. En outre, le taux de syphilis a augmenté de 285 %, soit environ un cas sur 66 000 personnes.

Les médecins ne procèdent pas à des tests de dépistage des ITS régulièrement. Si vous ou votre partenaire présentez des comportements sexuels à risque élevé, avez plusieurs partenaires sexuels ou partagez des aiguilles ou des jouets sexuels, vous devriez vous soumettre à un test de dépistage. Avant de commencer une nouvelle relation, il serait souhaitable de procéder à un test de dépistage. Certaines ITS présentent peu de symptômes, sinon aucun, et mettent des mois à se manifester au dépistage. Ainsi, même après avoir subi un test de dépistage, vous devriez utiliser des condoms pour réduire les risques de transmission.

Société des obstétriciens et des gynécologues du Canada (SOGC)

Fondée en 1944, la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada représente plus de 3 000 membres professionnels, dont des gynécologues, des obstétriciens, des médecins de famille, des infirmières, des sages-femmes, ainsi que des professionnels du domaine paramédical. À titre d'une des principales autorités dans le domaine des soins de santé génésique, la SOGC produit des directives nationales liées à l'éducation publique et médicale sur d'importants sujets en matière de santé des femmes. Pour des informations sur la sexualité, visitez le site Masexualité.ca.  

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

25 cadeaux sous le sapin 2019 – Jour 16 – Charlotte et Charlie

À gagner: une carte-cadeau Charlotte et Charlie

Nos Concours

Vivre la magie de Noël grâce à Exporail!

Exporail vous offre la chance de gagner un forfait famille

Commentaires