Santé

Qu'arrive-t-il quand maman est malade?

Tout le monde a l’habitude de compter sur elle et elle aimerait bien tout faire, mais cette fois c’est vrai, elle n’en a plus la force. Qu’arrive-t-il quand maman est malade?

Alors que tout se passait bien depuis toujours, maman est soudainement pâle, faible et n’a plus la force de cuisiner, de se promener, ni de s’occuper des activités des enfants. Comment est-ce que les enfants vivent la maladie d’un parent? Comment est-ce que les mères se sentent quand ce n’est plus une question de courage, mais bien une panne d’énergie qui les empêche de faire tout ce qu’elles aimeraient faire pour eux?

Le type de maladie

L’impact sur les enfants n’est pas le même si leur mère est en dépression ou si elle est alitée à cause d’une maladie physiquement handicapante. Pour les mamans malades mentalement, la plus grande difficulté est l’impression qu’elle donne de pouvoir faire quelque chose, mais de refuser de le faire. La personne a l’air en forme et il est difficile de justifier qu’elle ne le fasse pas. Pour leur part, les mamans malades physiquement ont souvent peur que leur maladie dégénère et de ne plus pouvoir s’occuper des enfants, ni réellement profiter des moments passés avec eux.

Dans les deux cas, être une mère malade est extrêmement stressant et le stress et les remords qui accompagnent souvent la maladie épuisent les mères. C’est le cas de Leila qui, pendant un burn-out, a trouvé que le poids de la culpabilité était difficile à supporter. « Je passais mon temps à m'excuser au début, à pleurer parce que je me sentais tellement inutile. Quand j'essayais de reprendre mon rôle, je n'arrivais pas à prendre de décisions, j'étais comme pétrifiée par l’idée de faire une erreur. »

Pour les proches, il est important d’aider les malades à prendre conscience de cette culpabilité afin de s’en défaire et de ne pas la laisser miner la guérison.

Parler

Les enfants sont capables de comprendre la maladie qui afflige leur maman si on leur explique de quoi il s’agit avec des mots simples. Si vous êtes malade, n’hésitez pas à les informer de votre état afin qu’ils sachent à quoi s’en tenir et qu’ils ne s’imaginent pas que la situation est encore pire qu’elle ne l’est en réalité. Dites-leur ce qui changera, ce qui restera pareil et assurez-vous qu’ils se sentent inclus dans cette situation qui les affecte aussi.

Si toutefois vous ne vous sentez pas la force de leur parler, il est inutile de vous accabler de remords encore davantage. Si certains de vos proches ont le don de parler à vos enfants, ils peuvent le faire, sinon, de nombreux livres ont été écrits sur le sujet afin d’aider les enfants à comprendre avec des mots qu’ils connaissent et des histoires qui démystifient la situation, quelle qu’elle soit. L’hôpital Ste-Justine a trouvé pour vous de nombreux titres qui aideront vos enfants à comprendre et à accepter la maladie.

L’aide

Afin d’aider les enfants à traverser cette épreuve et d’aider la mère à remonter la pente, il est important que les proches prennent le temps d’aider. Sortir les enfants au parc, au cinéma, venir préparer le souper, apporter des jeux et des films à la maison sont autant de façons de soutenir la famille. Pour certains, ce sera suffisant pour que les enfants ne réalisent pas l’ampleur de la maladie, pour d’autres ce sera une bonne façon d’alléger l’ambiance familiale et de faire souffler un vent d’optimisme dans la maison.

« Je me souviendrai toujours de mon professeur, Yvon, qui nous avait apporté des desserts à la maison parce qu’il savait que ma mère n’avait plus l’énergie de faire les pâtisseries qu’on aimait tant. Sa présence nous avait fait oublier la maladie pendant quelques heures et son geste a fait plaisir à ma mère qui avait apprécié de nous voir heureux » nous raconte Alice quand elle parle de la maladie de sa mère. Elle ajoute : « quand ma mère a été opérée au cœur, il y a 15 ans, ma tante m’avait fait visiter des monuments historiques et m’avait invitée au restaurant pour que je ne m’imagine pas ma mère sur la table d’opération. Les risques étaient élevés, on m’avait préparé au pire, mais la présence de quelqu’un qui voulait mon bien m’a aidée à vivre cette journée avec beaucoup moins de difficulté. »

Plusieurs enfants de personnes malades vous le diront, une des pires choses qui puissent arriver à une famille dont un parent est malade, c’est de voir les proches s’éloigner peu à peu. Que ce soit par crainte de déranger ou par peur de s’investir, du point de vue des enfants et même des parents, le départ des amis en période de maladie donne l’impression que tout leur monde s’écroule autour d’eux. Si vous connaissez un parent malade, n’hésitez pas à offrir votre aide. Votre présence ne dérangera personne, au contraire, chaque petit geste sera le bienvenu.

L’allaitement

Du côté de la mère, il est bon de savoir que certains médicaments et certaines maladies sont incompatibles avec l’allaitement. Si vous allaitez, n’oubliez pas de poser la question à votre médecin traitant qui vous dira si vous devez oui ou non poursuivre l’allaitement.

Ressources
Image de Anne Costisella

Anne Costisella est diplômée en communication publique à l’Université Laval et maman de deux enfants. En plus d'être une rédactrice web d'expérience,  Anne est aussi l'auteure du blogue Techno Maman


Cette semaine
Initier les enfants au compostage

Présenté par Cascades Fluff & Tuff®

Nul n’ignore désormais l’importance de composter à la maison afin de réduire sa production de déchets et, par le fait même, son empreinte environnementale. 
 

Soins beauté pour mamans pressées!

Présenté par Bioderma

Quand on devient maman, chaque minute compte ! Concrètement, on a peu, voire pas de temps pour se coiffer et se maquiller le matin et on est souvent trop fatiguées le soir pour s’offrir une routine de démaquillage digne de ce nom.

10 recettes parfaites pour le thermos

Parce que les enfants, comme les adultes, n’en peuvent plus, au bout d’un moment, du sempiternel sandwich au jambon, voici 10 recettes nourrissantes qui se transportent très bien dans un récipient isolant (en plus de faire de bons soupers!).

École : Mon enfant ne semble pas s’adapter

Lorsque, du haut de notre vie d’adulte nous regardons la vie d’élève de nos enfants, nous avons tendance à l’idéaliser. Pourtant, il suffit d’un simple petit saut dans le passé pour se souvenir qu’à l’école, tout n’est pas si rose et si simple.

Nos Concours

Gagnez une échelle de croissance d'une valeur de 40$!

Suivez la croissance de votre enfant grâce à Odie!

J'explore la mer des Caraïbes - Mon premier guide de voyage

Participez pour gagner le guide voyage “J’explore la mer des Caraïbes”

Éloignez les poux rapidement grâce à SOS Poux!

Participez pour gagner la trousse complète et le shampoing de SOS Poux

On se prépare pour l'Halloween avec Auzou!

Gagnez deux livres d’Halloween de Auzou

Simplifiez les lunchs grâce à Geneviève O’Gleman!

Gagnez le livre de recette Les Lunchs de Geneviève O’Gleman

La collation idéale pour votre pause santé!

Gagnez une boîte de collation Sesame Snaps

Commentaires