Santé

Bouger pour bien dormir

Un enfant qui s'est beaucoup dépensé dans la journée tombe plus vite dans les bras de Morphée que celui qui s'est complu dans l'inactivité.

Nombre de parents en font quotidiennement l'expérience, mais des chercheurs néo-zélandais viennent d'étudier le phénomène.

16 % des parents d'enfants d'âge scolaire se plaignent que leur enfant a des difficultés à s'endormir, soulignent Edwin Mitchell (université d'Auckland) et son équipe dans une étude publiée en ligne dans la revue spécialisée Archives of Disease in Childhood. Les chercheurs ont étudié les activités quotidiennes et le sommeil de 591 enfants âgés de 7 ans, les équipant d'appareils de mesures (actigraphes) portés pendant 24 heures. Les résultats obtenus pour 519 enfants sont formels : un enfant qui pratique une activité physique s'endort plus vite qu'un enfant sédentaire.

À l'inverse, chaque heure d'inactivité rallonge de 3 minutes le temps d'endormissement.

L'étude n'a pas mis en évidence d'impact sur le sommeil d'un coucher plus tardif, après 21 h, ni du temps passé devant la télévision.

Au total, si les enfants mettent en moyenne 26 minutes à s'endormir — dans une fourchette totale allant de 13 à 42 minutes — les plus actifs sont ceux qui plongent le plus vite dans le sommeil. Or, un enfant qui dort mal rencontre plus de difficultés à l'école et présente un risque accru de surpoids ou d'obésité.

« L'étude souligne l'importance de l'activité physique pour les enfants, non seulement pour leur forme, leur santé cardiovasculaire et leur poids, mais aussi pour le sommeil », concluent les chercheurs.

Source

Agence France-Presse (AFP)


Cette semaine
Vaccin COVID-19 - Q & R Femmes enceintes et enfants

Le vaccin contre la COVID-19 représente la lumière au bout du tunnel et l’espoir d’un retour à une forme de normalité. Plusieurs informations ont été véhiculées concernant ce vaccin.

Les meilleures applications pour s'entraîner à la maison

L’ouverture des gyms n’est pas pour tout de suite et la température devient de moins en moins clémente. Pour garder le moral et pour maintenir une bonne forme physique, il est important de bouger. 

8e édition du Défi 28 jours sans alcoolMC

À l’heure actuelle, la santé mentale est une problématique de première importance. En raison de la pandémie, un sondage Léger paru en avril dernier démontre que 50 % des Québécois sont plus anxieux et donc, plus à risque de développer des problèmes de dépendance. 

S'absenter pour le travail : 5 trucs pour ne pas qu’ils s’ennuient trop

En raison de la crise sanitaire, les travailleurs de services essentiels se retrouvent à devoir multiplier leurs heures de travail. Comment faire pour éviter que les enfants s’ennuient trop? Voici nos meilleurs trucs.

Nos Concours

Gagnez 1 camion Monster Jam de LEGO

Participez pour gagner un des deux nouveaux produits LEGO

Gagnez une carte-cadeau Boutique À Ton Tour

Participez pour gagner une des deux carte-cadeaux de 25$

Commentaires