Santé

La rougeole

C’est en 1963 que la situation a changé avec la découverte du vaccin contre la rougeole.

La rougeole qui comporte de graves risques de complications est causée par un virus très contagieux nommé Paramyxovirus.

En 2011, une importante éclosion de rougeole a touché plusieurs régions du Québec, affectant particulièrement les jeunes âgés de 5 à 19 ans. En 2007, une éclosion avait également touché plusieurs régions du Québec. C’est en 1989 que le Québec a connu la plus importante épidémie depuis l’introduction du programme de vaccination contre la rougeole. Plus de 10 000 cas ont été déclarés. Les personnes touchées étaient en majorité des jeunes d’âge scolaire. Sur les 656 hospitalisations, 10 personnes ont fait une complication cérébrale (encéphalite) et 7 sont décédées.

Source : ministère de la Santé du Québec

 

Transmission

Le virus de la rougeole se transmet par voie aérienne quand on tousse, respire ou éternue. Contrairement au virus de la grippe, celui de la rougeole ne survit pas longtemps sur les objets. Il n’en demeure pas moins extrêmement contagieux. 9 personnes sur 10 en contact direct avec le virus développeront la rougeole.

L'Organisation mondiale de la Santé a comme objectif l'éradication de la rougeole en Amérique du Nord d'ici quelques années.

Incubation et contagion

Entre l’exposition au virus et l’apparition de la maladie, il s’écoule habituellement 10 jours. La rougeole est contagieuse au cours des quatre jours qui précèdent les éruptions et pour les cinq jours suivants. Il est donc important d’isoler le malade pour éviter qu’il ne contamine quelqu’un d’autre.

Symptômes

La personne infectée fait de la fièvre, tousse, son nez coule et ses yeux sont rouges et bouffis. Les personnes infectées vont également être affectées par la lumière ambiante et ressentir des douleurs aux yeux avec des larmoiements. L'enfant est très grognon, pleure pour un rien. Il arrive aussi que l’enfant souffre de diarrhée, de douleurs abdominales et de vomissements. Quand l’éruption se déclare, la fièvre peut s’élever jusqu’à 40 °C pendant deux jours.

Éruption

L’éruption associée à la rougeole est très caractéristique de cette maladie : de petites taches rouges avec un léger relief qui s’agglutinent les unes aux autres en larges plaques, mais laissant toujours des intervalles de peau saine.

L'éruption débute sur le visage derrière les oreilles et s'étend progressivement. Au deuxième jour, elle atteint tout le visage, le cou, la partie supérieure du corps. Le troisième jour, le tronc et les bras sont atteints. Le bas du corps et les jambes sont touchés le quatrième jour.

Les taches vont disparaître dans le même ordre qu’elles sont apparues : tête, poitrine et dos, bras et jambes. Aucune démangeaison n'est associée à cette éruption. Une fois que l'éruption a complètement disparu, la peau peut paraître un peu plus foncée qu’à la normale. Il est normal que la peau pèle (desquamation).

Complications

La complication la plus fréquente est l'infection de l'oreille (otite), suivie de l'infection pulmonaire d'origine bactérienne (pneumonie). Les signes d'une infection bactérienne sont une toux grave qui dure plus de cinq jours, des crachats jaunes ou bruns ou des lèvres bleues ou grises. Il faut consulter immédiatement un médecin si ces symptômes apparaissent.

Dans environ 1 cas sur 1000, le virus de la rougeole peut atteindre le cerveau, provoquant une encéphalite (inflammation du cerveau). La mort survient dans un cas sur 3 000.

Traitement

Comme le rhume, la rougeole est une maladie que l'organisme va combattre et qui guérit avec le temps. Il n'existe pas de médicaments contre les virus. Les antibiotiques ne sont indiqués que s'il y a une complication infectieuse bactérienne comme l'otite ou la pneumonie.

Les seuls traitements utiles servent à soulager les symptômes. Donc, on peut administrer de l’acétaminophène ou de l’ibuprofène selon la posologie recommandée pour calmer la fièvre, tout comme un sirop contre la toux peut diminuer celle-ci.

Étant donné que la rougeole est très contagieuse, il vaut mieux prévenir le centre médical de votre visite (on va isoler la personne malade dès son arrivée), sinon vous risquez de contaminer d'autres personnes.

Vaccin

Le vaccin contre la rougeole existe depuis 1963. Il est inclus dans le RRO, le vaccin rougeole, rubéole, oreillons qui est administré aux enfants de 12 mois, avec un rappel à 18 mois.

Même si un vaccin existe depuis 40 ans, la rougeole demeure l’une des principales causes de mortalité chez les enfants dans le monde. En 2011, on a recensé 158 000 décès par rougeole dans le monde, soit près de 420 décès par jour ou 18 morts à l'heure. Grâce à la vaccination antirougeoleuse, les décès par rougeole dans le monde ont chuté de 71% entre 2000 et 2011. (Organisation mondiale de la Santé)

Grossesse

Les femmes enceintes qui attrapent la rougeole présentent un plus grand risque de fausse couche ou de malformations congénitales. Si une femme enceinte ou un nouveau-né est exposé au virus de la rougeole, on pratique une transfusion d'immunoglobulines sériques. Elles contiennent des anticorps spécifiques qui permettent à l'organisme de se défendre contre le virus. Pour les mères qui ont déjà eu la rougeole, le nouveau-né est protégé pendant environ un an grâce au transfert d'anticorps du système immunitaire de la mère.

Cet article ne doit en aucun cas remplacer un avis médical. Ces informations vous sont fournies à titre de renseignement seulement.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Commentaires