Santé

La constipation chez l’enfant

Des symptômes tels que les maux de tête, des problèmes cutanés, de la difficulté de concentration et de l’irritabilité sont courants.

Peu importe l’âge, l’enfant doit évacuer au moins une selle tous les jours. La seule exception concerne le nourrisson allaité qui peut faire une selle aux 2 à 4 jours sans problème. Étant donné que le lait maternel a un grand pouvoir d’assimilation, les déchets sont moins importants.

Des selles une fois tous les 2-3 jours ou plus sont un signe d’une mauvaise élimination intestinale. On peut aussi faire une selle tous les jours et souffrir de constipation. Si la selle est dure et sèche et que l’élimination demande un effort, il s’agit également de constipation. De plus, la vitesse du transit intestinale est également un point important à contrôler. Les déchets devraient quitter notre organisme sous forme de selles environ 24 h après leur indigestion. Petit test à faire : faites mangez des épinards à vos enfants à un repas et vous devriez voir apparaitre une couleur verte aux selles, 16 à 24 heures plus tard.

L’alimentation demeure une des causes principales de la constipation, toutefois un stress, le passage de l’allaitement maternel au biberon de lait pour bébé, l’apprentissage de la propreté, un changement d’habitude comme le début de l’école, le manque d’activité physique sont tous des facteurs qui peuvent affecter une saine élimination.

Les intolérances alimentaires telles que le gluten et les produits laitiers peuvent irriter les intestins causant une tension et des spasmes allant jusqu’à inhiber le péristaltisme de l’intestin.

Il est important d'éduquer nos enfants dès leur jeune âge à l’importance d’une bonne élimination intestinale. Comme l’intestin est plus actif le matin entre 5 et 7 heures, donnez à votre enfant l’habitude de se lever assez tôt quand il va à l’école, il aura ainsi plus de temps pour aller à la selle.

Le conseil le plus important pour aider la constipation est de boire de l’eau.

Idéalement, l'eau doit être consommée à la température de la pièce, de manière à éviter qu’il ait trop d’écart avec celle du corps. Choisissez une eau de qualité, de préférence filtrée ou la moins minéralisée.

Pour connaître la quantité d'eau nécessaire à l’organisme de l’enfant, faites ce petit calcul rapide : divisez son poids (en livres) par deux et vous obtiendrez le nombre d'onces d'eau qu’il devrait boire quotidiennement. Par exemple, votre enfant pèse 40 livres, il devrait boire 20 onces d'eau par jour, soit 5 petits verres de 4 onces chacun.

Quelques trucs pour que votre enfant boive plus d’eau :

  • Donnez-lui un verre d’eau au lever + un verre avant chaque repas.
  • Achète-lui une nouvelle bouteille d’eau réutilisable amusante pour enfant.
  • Apportez toujours sa bouteille d'eau avec vous et offrez-lui-en souvent.
  • Préparez à l'avance la quantité d'eau qu’il devrait boire dans la journée.
  • Ajoutez-y un zeste de citron, de lime ou d'orange pour agrémenter le tout.
  • N’oubliez pas de montrer l’exemple et de boire de l’eau vous aussi!
Côté alimentation
Plusieurs aliments aident à une bonne élimination
  • Pruneaux ou figues. Mettrez à tremper toute une nuit des fruits séchés comme les figues ou les pruneaux. Vous pouvez aussi en faire une pâte à tartiner à mettre sur son pain du matin. C’est délicieux!
  • Le sirop de figue est très efficace et goûte aussi très bon.
  • Poires fraîches, betteraves, raisins, abricot,
  • Graines de lin moulu et d’huile de lin. Ajoutez les graines et l’huile au gruau, à la compote de pommes non sucrée, au yogourt, aux céréales du matin…
  • Donnez-lui un jus de carotte fraichement pressé (ou acheter la marque Biotta) en revenant de la garderie ou de l’école. La carotte aide à la production de la bile qui peut être au ralenti lors de constipation.
Attention aux aliments qui constipent comme la banane, le fromage, le riz, la caroube, les carottes cuites… N’oubliez surtout pas de réduire sa consommation de fromage qui pour effet de durcir les selles.
Le deuxième conseil est de lui donner suffisamment de fibres dans son alimentation.

Augmentez graduellement la quantité de fibres dans son alimentation pour éviter des gaz ou de l’inconfort abdominal. Variez les sources comme les produits céréaliers, les légumes, les fruits, mais aussi les légumineuses qui d’ailleurs sont extrêmement riches en fibres.

Voici quelques trucs pour ajouter plus de fibres à son alimentation.
  • Ajoutez des graines de lin moulu à vos smooties, yaourts, céréales, muffins, crêpes et salades.
  • Ajoutez des légumineuses à vos recettes (1 /2 tasse de pois chiche ou fèves rouges donne 8 grammes de fibres).
  • Optez pour les fruits les plus riches en fibres comme les poires, les mangues, l’ananas.
  • Privilégiez des légumes comme le brocoli, le chou, les choux de Bruxelles. Les crucifères aident le bon fonctionnement du  foie.
  • Choisissez toujours des céréales à grains entiers. Cherchez les ingrédients comme : farine de blé entier et le son d’avoine.
  • Donnez-lui à chaque repas des légumes. Privilégiez les fruits en collation.
  • Essayez les grains de sarrasin comme céréales d’accompagnement aux repas. Céréales extrêmement riches en fibres.
D’autres conseils
  • Une tasse d’eau tiède avec un peu de miel peut aussi aider le matin.
  • Faites lui faire de l’exercice. Pour les tout-petits, faites le mouvement de pédaler avec les jambes pour stimuler le péristaltisme. Pour les plus grands les faire bougez, dansez, jouer à l’extérieur. Vous pouvez même faire quelques exercices abdominaux avec lui. Faites l’essai du yoga pour enfant.
  • Le massage est efficace pour les enfants qui ont besoin d'être rassurés et apaisés. Massez le ventre avec la paume de votre main dans le sens des aiguilles d’une montre tous les soirs au coucher. Vous pouvez ajouter un peu d'huile d'amande douce avec une goutte d’huile essentielle de lavande. La lavande apaise l’enfant.
  • Faites des exercices de respirations profondes avec lui. Les exercices de respiration peuvent être pratiqués partout à tout moment. Ces exercices stimulent la digestion et aident à élimination. À incorporer dans votre routine de la journée : avant les repas, avant l’heure du dodo… etc.
  • Faites-lui boire des tisanes de guimauves ou de mauve ou ajoutez de l’orme rouge à son alimentation. Ces plantes sont émollientes, elles aident à ramollir les selles et à adoucir les muqueuses de l’intestin.
  • Dans les cas plus sévères de constipation, l’ajout de capsules de probiotiques peut être nécessaire. Demandez conseil à votre naturopathe.

Si l’évacuation date de quelques jours ou si votre enfant pleure, donnez-lui un lavement tiède à la camomille. Utilisez une petite poire à lavement (achetée à la pharmacie), couchez votre enfant sur le côté gauche sur une serviette à même le sol de la salle de bains (pour l’enfant de moins de 3 ans, couchez-le sur le dos). Huilez le bout de la canule avec une huile de première pression et insérez lentement l’embout de la poire. Pressez lentement la poire pour insérer l’infusion (vérifiez au préalable la température sur votre poignet. Tenez la poire pressée pour la retirer afin de ne pas ressortir le liquide. Attendez quelques minutes et asseyez l’enfant sur la toilette pour l’évacuation.

Évitez les laxatifs qui provoquent une perte de minéraux, il est préférable de corriger la situation par de saines habitudes de vie, pour vous aider consultez un naturopathe agréé. Et surtout, n’oubliez pas de lui donner le temps nécessaire pour aller aux toilettes. Faites le rire! Le rire masse l’intestin tout en nous détressant!

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Le parcours de l’horreur pour des frissons assurés

Courez la chance de gagner 4 passes pour le parcours de l'horreur du Méga Parc

Apprendre l'anglais en s'amusant!

Courez la chance de gagner le jeu de cartes Hola Clara pour apprendre l'anglais.

Commentaires