Grossesse/Maternité

Vomissements, constipation et autres malaises de grossesse

Certains malaises comme la nausée et la constipation font partie des étapes de la grossesse. Il est quand même possible d'atténuer les symptômes.

Les nausées sont présentes le plus souvent en début de grossesse et cessent ou s’estompent vers la fin du premier trimestre, soit entre la 12e et 14e semaine. Reliées aux changements hormonaux, les nausées influencent l’appétit de la future maman en lui causant parfois des vomissements. La plupart du temps, les nausées sont pires le matin et peuvent être alimentées davantage par le stress, la faim et la fatigue. Si les vomissements persistent, informez votre médecin traitant ou votre sage-femme.

Nausées

Alimentation
Prenez plusieurs petits repas dans la journée ainsi que quelques collations. Si vous avez des vomissements, buvez du liquide en petites quantités et souvent afin d’éviter la déshydratation. Supprimez les aliments trop gras, riches, épicés et sucrés.

Lorsque vous avez des nausées, prenez des collations nutritives et saines, telles que des bananes, des pommes, des noix, des yogourts nature ou faibles en gras et en sucre. Optez pour des galettes de riz.

De l’eau minérale ou des liquides gazéifiés peuvent aider certaines femmes, toutefois il ne faut pas abuser des boissons gazéifiées à cause de leur haute teneur en sodium.

Évitez le café, l’alcool et le thé ainsi que les odeurs fortes et la fumée de cigarette.

Vitamines
Vérifiez si vous n’avez pas de carences en fer, vitamine B 6 et en zinc. Assurez-vous de prendre des compléments alimentaires quotidiennement et en doses suffisantes.

Plantes
Préparez-vous des tisanes de gingembre. Râpez un peu de cette racine que l’on retrouve à l’épicerie ou dans les marchés publics et laissez-la infuser. Vous pouvez en consommer jusqu’à 3 fois par jour.

Fatigue

Durant les trois premiers mois, toutes les futures mamans ressentent de la fatigue. Occasionnée par des bouleversements hormonaux, la fatigue entraîne un certain déséquilibre au corps qui doit se préparer à vivre de très gros changements. Le repos reste le meilleur des remèdes. Faites une petite sieste lorsque vous le pouvez, afin d’accumuler de l’énergie que vous utiliserez au cours des mois à venir.

Même si cela peut paraître contradictoire, demeurez active en faisant un peu d’exercice. Celui-ci à un effet tonifiant sur le corps tout en chassant la fatigue.

Alimentation
Une alimentation de qualité est très importante. Visez les aliments riches en éléments nutritionnels comme les légumes, la vitamine C et les minéraux.

Légumes
Brocolis, épinards, choux, cresson, persil, poivrons, betteraves, radis, kiwis, fruits rouges et les légumes sont conseillés.

Vitamines et minéraux
La vitamine C et le complexe de vitamine B peuvent vous aider si vous êtes en manque de vitamine B. Le magnésium et le fer sont aussi importants.

La constipation

La constipation est un problème très fréquent pendant la grossesse. Il est généralement causé par le poids du fœtus qui comprime la circulation du sang au niveau du bassin et par l’augmentation hormonale.

Si vous aviez déjà des problèmes d’élimination par le passé, surveillez la fréquence de vos selles. Si vous n’y allez pas durant plusieurs jours d’affilés, consultez votre médecin traitant ou votre sage-femme.

Alimentation
Buvez beaucoup d’eau, au moins 8 verres d’eau de 250 ml par jour. Les boissons chaudes peuvent aussi être bénéfiques. Mangez des aliments riches en fibres ainsi que des légumes verts. Favorisez de l’exercice physique régulier.

Douleurs musculaires

En cas de douleurs, évitez les anti-inflammatoires. Demeurez très vigilante en ce qui concerne ces médicaments qui enrayent l’inflammation, car même si l’on vous en prescrit, les risques sont importants et spécialement durant le deuxième trimestre de la grossesse. Cela pourrait lui engendrer de graves problèmes cardiaques et peut-être des problèmes rénaux.

Que faire?
Pour soulager les maux de tête, les migraines, les courbatures ou une lombalgie quelconque, les seuls anti-inflammatoires permis, et cela, avec modération, sont le paracétamol et l’acétaminophène de type Tylénol.

Toux, mal de gorge

Prenez garde aux sirops et aux pastilles! On peut croire (et à tort) que les pastilles, les pommades et les sirops peuvent vous soigner sans nuire au bébé. Tout cela est faux puisque la plupart des principes actifs contenus dans ces médicaments peuvent s’infiltrer directement dans le sang et affecter directement le fœtus. Ils peuvent contenir un amalgame d’anesthésiques locaux topiques, des corticoïdes, de l’alcool et d’autres actifs visant une action antibactérienne.

Nervosité, angoisse

Si vous ressentez de l’angoisse ou de la nervosité, ne prenez aucun anxiolytique ou antidépresseur. La prise de tels médicaments a des effets drastiques sur le fœtus puisqu’ils sont absorbés par le placenta. Le bébé pourrait s’endormir et même avoir de sérieux problèmes respiratoires si la prise de ces médicaments se prolonge. En ayant beaucoup de difficultés à éliminer ce qu’il absorbe, un sevrage pourra être nécessaire à la naissance du poupon.

Que faire?
Si vous souffrez d’anxiété ou de nervosité depuis peu et que vous êtes enceinte, il existe plusieurs techniques de relaxation et de gestion du stress que vous trouverez dans les médecines alternatives.

Par contre, si vous aviez déjà des antécédents dépressifs ou que vous prenez des antidépresseurs, on vous conseille de régler ce problème en faisant une psychothérapie et en éliminant les antidépresseurs avant même de tomber enceinte.

Maux de dos, douleurs lombaires

Si vous avez des douleurs au dos et que cela vous fait souffrir, il s’agit probablement d’un mauvais positionnement du fœtus. La prise de poids durant la grossesse peut déclencher des douleurs dorsales.

Que faire?
Il se peut que votre médecin vous prescrive des Tylénol pour vous soulager. Cependant, ne dépassez pas 2 jours consécutifs et respectez la posologie. C’est le seul analgésique inoffensif pendant la grossesse.

Il vous faut dormir sur un matelas ferme et en bon état afin de donner un bon appui à votre colonne vertébrale. Évitez d’être debout continuellement et surtout pendant de longues périodes.

Vous devriez apprendre, si ce n’est pas déjà fait, à modifier vos mouvements quotidiens. Par exemple, pliez les genoux pour ramasser ou prendre un objet et ne courbez pas votre dos pour l’atteindre.

Jambes lourdes, œdèmes aux jambes

Causé par des problèmes de circulation, le syndrome des jambes lourdes est très fréquent chez les femmes enceintes. Plus la grossesse avancera et plus les jambes vous sembleront congestionnées, enflées et même brûlantes. Prudence avec les gels et les crèmes qui proposent une action vasodilatatrice pour activer la circulation de retour. Ces produits à forte concentration peuvent provoquer des convulsions et de l’irritabilité chez l’enfant plus tard.

Que faire?
Pour vous soulager, demeurez active durant votre grossesse. Portez des bas et un collant de support qui maintiendront vos jambes durant les heures que vous êtes debout. Le soir ou dans vos temps libres, surélevez vos jambes. Rafraîchissez vos jambes, mollets et orteils à l’eau fraîche sous la douche.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.


Cette semaine
Fêter l'Halloween à la maison

Cette année, on fête Halloween à la maison avec un party Glow in the dark façon Fiesta mexicaine! Voici comment préparer tout ça. 
 

L'Halloween au temps de la Covid-19

Pour une deuxième année consécutive, l’Halloween fait jaser. Après Dame Nature qui a fait des siennes l’an dernier, c’est au tour de la COVID-19 de gâcher les plans des tout-petits.

Desserts parfaits pour Halloween

Pour souligner l’Halloween dans la bonne humeur, quoi de mieux qu’un dessert drôle et thématique? En voici plusieurs que vous pourrez facilement faire avec les enfants.

Déguisement : pour rester dans la limite de l’acceptable

À l’origine, ce n’était qu’une fête. Une soirée spéciale où on enfilait des costumes terrifiants, pour éloigner les fantômes. Cette Halloween, ludique et festive, s’est ensuite invitée dans les écoles et voilà qu’elle nous cause de sacrés maux de tête. 

Nos Concours

Gagnez 5 livres pour enfants de 6 à 9 ans

Participez pour gagner 10 livres pour enfants de 6 à 9 ans

Améliorez l'apprentissage de vos enfants grâce à Leap start 3D

Participez pour gagner le jeux Leap Start 3D d’une valeur de 60$

Commentaires