Santé

Le langage se développe bien avant les premiers mots!

Que se passe-t-il au cours de la première année qui est si important pour l’apparition des premiers mots?

Dans ce premier article, je ne vous parlerai pas du langage. En tous cas, pas dans le sens qu’on l’entend habituellement. Non pas que ça ne soit pas important, bien au contraire! Je désire cependant vous aider à découvrir le bonheur des premiers échanges entre vous et votre enfant, ceux dont on parle peu comme étant des précurseurs à l’apparition des premiers mots tant attendus.

À sa naissance, l’enfant se présente avec son petit bagage qui lui permettra de cheminer facilement ou non, sur la route de la communication. Comme parent, nous l’aidons à avancer sur cette route, et c’est par l’expérience que nous prenons avec lui tous les jours, que nous découvrons qui il est et comment il désire entrer en contact avec nous.

Au cours de sa première année, au fil des semaines et des mois, vous pourrez suivre le développement de la communication de votre enfant si vous apprenez à l’observer. Vous serez étonnée de constater qu’il emploie vraiment tous les moyens mis à sa disposition pour tenter de favoriser les échanges avec vous… et éventuellement, ceci le conduira à comprendre que l’usage des mots est la façon la plus acceptable et la plus efficace pour se faire comprendre et combler ses besoins. C’est au cours de cette première année qu’il développe tout plein de connaissances nécessaires pour devenir un habile communicateur. Et sans le savoir, vous êtes un acteur important dans l’instauration de ses habiletés : vous êtes non seulement son parent, mais aussi son guide!

Ses pleurs… le début de la boucle de la communication!

Le voilà tout rose, tout chaud et tout à coup, pour une raison que vous avez d’abord du mal à décoder, votre petit amour vous parle… et peut-être même, très fort! Même si ça n’est pas la manière la plus acceptable de s’attirer les faveurs de son public, sachez qu’il vient de faire ses premiers pas sur la route de la communication! En lui répondant, vous entrez dans l’échange avec lui, lui démontrant qu’il emploie une façon de communiquer qui pour le moment est utile pour qu’il se fasse comprendre. Dans cette boucle, il y aura d’abord lui qui amorcera l’échange, puis vous qui lui répondrez, et lui à son tour qui se sentira tout puissant d’avoir réussi à communiquer son besoin en émettant des sons. Bon! Ce n’est pas le meilleur moyen direz-vous, mais c’est une nécessité dans son développement.

Son regard… Un atout de plus pour vous attirer!

Peu de temps après sa naissance, vous remarquerez qu’il vous regarde, qu’il esquisse un sourire. Ne résistant pas à cet appel, vous ne pourrez faire autrement que d’y répondre par un : « Chéri, bébé vient de sourire! » et bien sûr, de lui retourner la politesse! Tout excité de cette marque d’attention, bébé aura encore une fois compris qu’il possède le pouvoir d’obtenir ce qui est si important pour lui : votre intérêt!

Et un pas de plus : vous voilà repartis dans cette boucle de la communication. Des échanges de sourires et de regards feront bientôt partie de votre quotidien. Ces moments sont précieux et vous en profitez pour lui parler encore plus, parce que là, vous savez qu’il est attentif!

Et quelques sons tout doux... c’est encore mieux!

À peine quelques mois de vie et votre bébé découvre les immenses possibilités qui s’offrent à lui. Tout à coup, sa bouche et tous les organes qui sont associés à la parole lui permettent de faire quelques sons, des roucoulements diront nous, et ces petits sons qu’il produit font un effet inespéré. Maman et papa trouvent cela bien mignon, et ils se pratiquent aussi pour faire comme lui. Intéressant se dira-t-il, je vais leur montrer… et chaque fois que c’est possible, il se pratique à faire des petits sons et ses parents se pratiquent à lui répondre. Et quand ils arrêtent, il recommence. Ce petit jeu commence à ressembler à une conversation et est très important dans la compréhension que le bébé a de la manière de communiquer : quelqu’un parle, on lui répond, puis quand il se tait, on peut parler à nouveau. Et c’est là que se noue la boucle de la communication : un regard, des sons, un échange!

Curiosité sans limites ou s’intéresser vraiment à l’autre… pour boucler la boucle?

Et plus encore, notre tout-petit a encore quelques atouts dans son jeu : il montrera un intérêt non seulement pour les personnes autour de lui, mais commencera à regarder ce que ces personnes regardent ou montrent du doigt. En posant ses yeux sur l’endroit où vous avez regardé, il comprendra un peu plus de quoi vous parlez. Il pourra connaître des choses qui ne sont pas nécessairement proches de lui et là, un nouveau monde s’offre à lui.

Qu’y a-t-il de si magique pour arriver à dire ses premiers mots?

Au départ, l’enfant naît avec ce qu’il lui faut pour apprendre. Son cerveau est comme un ordinateur qui enregistre les données au fur et à mesure qu’on lui fournit le matériel. Les récentes recherches confirment qu’il arrive au monde avec un intérêt pour les voix des personnes et pour la parole. Pour activer son ordinateur, il faut un opérateur et c’est à vous que revient ce rôle. C’est en comprenant qu’il obtient une réponse à ses demandes, que sourire, regarder l’autre et faire des sons lui permettent d’entrer en contact et maintenir plus longtemps l’autre personne près de lui, qu’il développera le sens de la communication.

Par la suite, c’est lui qui fera des sons différents avec sa bouche, sa langue, son larynx et peu à peu, s’il entend bien, il les comparera aux mots qu’il entend autour de lui. Il les reproduira encore et encore, puis un jour, ne répétera que ceux qui ressemblent vraiment à la langue qui est parlée autour de lui. Et finalement, l’imitation est aussi un moyen pour l’enfant de s'exercer à faire les mots de la langue de ceux avec qui il vit!

Il n’y a donc pas de magie, mais on peut dire que le langage se développe parce que l’enfant désire entrer en communication avec ses parents et aussi, parce que ses parents lui parlent.

Guide du langage de l'enfant de 0 à 6 ans

Sylvie Desmarais

Éditions Quebecor

2010

ISBN : 9782764015353

29,95 $

Sylvie Desmarais
Orthophoniste

Orthophoniste depuis trente ans et mère de deux grands garçons, Sylvie Desmarais a toujours eu à cœur de transmettre d’une manière accessible ses connaissances sur le langage et la communication. Elle a enseigné à l’Université de Montréal, a donné de nombreuses conférences destinées aux parents de jeunes enfants, et a consacré une grande partie de sa carrière à la formation de médecins et d’intervenants en petite enfance. Elle a toujours cru en l’importance du dépistage précoce des troubles du langage, c’est pourquoi elle a participé à un grand nombre d’activités visant à faire connaître le développement et la stimulation du langage. Elle a toujours eu à cœur de transmettre aux parents le plaisir de suivre l’évolution de leur enfant et de communiquer avec lui, et de les renseigner sur les moyens les plus efficaces de l’aider à développer son langage. C’est pour toutes ces raisons qu’elle a écrit le « Guide du langage de 0 à 6 ans » publié en 2010 aux Éditions Quebecor. Elle pratique toujours à son bureau privé où elle reçoit une clientèle d’âge préscolaire et scolaire qui se présente pour des difficultés de langage parlé, ou qui rencontre des difficultés en lien avec le langage écrit. 2144, montée Monette Laval, QC, H7M 4T6 514-924-6471 sdesmarais1@videotron.ca


Cette semaine
4 recettes festives à cuisiner en famille

Vous avez envie de profiter du congé des fêtes pour cuisiner en famille? Nous vous proposons ici 4 desserts qui feront saliver toute la famille et, en bonus, ils ont un petit quelque chose de spécial… Dans chacun d’entre eux, de succulents fruits et légumes s'y trouvent. Est-ce que vos enfants sauront les identifier?  À vos tabliers !

Sorties du temps des Fêtes 2022-2023

Les vacances du temps des Fêtes arrivent à grands pas ! Voici nos suggestions pour passer du temps de qualité ensemble et fabriquer des souvenirs mémorables. 

Profiter de l’hiver grâce à Deux par Deux

Présenté par Deux par Deux

Depuis sa création en 1986, la marque québécoise Deux par Deux révolutionne l’univers de la mode et inspire les designer partout au Canada.

Rester zen à l’approche des Fêtes

Mine de rien, Noël approche à grands pas et avec les virus qui traînent, on voudra essayer d'éviter les foules, mais voilà qu'on a peur de ne pas commander nos cadeaux à temps. Tranquillement le stress s'installe.