Santé

Bilingue dès le berceau

Tous les nouveau-nés ont la même incroyable capacité d’apprentissage de plusieurs langues. Il ne faut donc pas hésiter à les exposer dès le berceau à une deuxième langue.

En tant que parents, plusieurs d’entre nous avons l’aspiration d’exposer nos enfants à une diversité de saveurs, de cultures, d’idéologies… et aussi de langues. J’ai eu le privilège de grandir dans une famille bilingue (français et anglais) où l’on pouvait régulièrement entendre des conversations commençant dans une langue pour finir dans une autre. Cela se faisait si naturellement que j’ai longtemps pensé que c’était comme ça dans toutes les familles. Il était très clair pour moi, avant même d’avoir des enfants, que j’allais tout faire pour leur transmettre ce précieux atout. Aujourd’hui, mon petit bonhomme de 2 ans et demi comprend et s’exprime merveilleusement bien dans les deux langues, et cela me comble de bonheur!

Pour les familles qui souhaitent que leur bébé devienne bilingue ou qui désirent tout simplement que ce dernier se familiarise avec une ou plusieurs autres langues, je vous ai préparé le petit document qui suit.

Bilingue au berceau

Tous les nouveau-nés ont la même incroyable capacité d’apprentissage de plusieurs langues. Leur cerveau est programmé de façon à pouvoir prononcer les sons (phonétiques) de toutes les langues du monde. Le cerveau emmagasine les sons que bébé entend puis, au fil des mois, il va chercher à les imiter. En grandissant, l’enfant perd cette merveilleuse capacité d’apprentissage de plusieurs langues, graduellement entre 6 et 12 mois, puis plus rapidement après l’âge de trois ans.

Jusqu’à l’âge de 8 ou 9 ans, une exposition intense et régulière à une autre langue a de bonnes chances d’en faire un adulte bilingue. Par contre, après cet âge, l’assimilation d’une nouvelle langue se fait moins naturellement, moins facilement, et cela dépend de l’habileté naturelle de l’enfant avec les langues et de son niveau de motivation à les apprendre.

Sous l'influence de son milieu, le bébé va se spécialiser dans l’analyse et le traitement des sonorités propres à la langue qu’il entend tous les jours ou aux langues, s’il est exposé à plus d’une langue. Alors, la meilleure façon pour un bébé de devenir bilingue est d'être exposé à deux langues dès la naissance, car cela lui permet de les apprendre et de les mettre en pratique simultanément. Il s’avère essentiel d’offrir au bébé un contact régulier, stimulant et plaisant avec chaque langue, en portant une attention particulière à la langue secondaire, c'est-à-dire celle qui n'est pas parlée dans la société où il vit.

L’enfant peut apprendre jusqu’à 5 langues à la fois, à condition qu’il y soit exposé sur une base régulière et égale en plus d’avoir l’opportunité d’interagir, de parler avec d’autres personnes dans toutes ces langues. Dans certains pays d’Afrique, par exemple, l’enfant doit apprendre la langue propre à sa tribu et celles des tribus voisines, en plus d’apprendre la langue nationale.

Les bienfaits du bilinguisme

Fait travailler les neurones 

Des chercheurs en neurologie de l’Université College London à Londres ont découvert que l’apprentissage d’une deuxième langue (ou plus) chez les bébés augmentait la densité de la matière grise, responsable de l’analyse de l’information. D’autres études réalisées à l’Université Goldsmiths de Londres ont démontré que les enfants bilingues auraient une pensée plus créative, plus flexible et plus ouverte. De plus, le bilinguisme aurait aussi comme effet de favoriser l’apprentissage de la lecture et d’améliorer la capacité à résoudre des problèmes.

Facilite les échanges et ouvre l’esprit

De l’école primaire à l’université, jusqu’au marché du travail, le bilinguisme peut ouvrir bien des portes. De nos jours, il est pratiquement essentiel. Le bilinguisme donne accès à une plus grande variété d’informations : Internet, livres, cinémas, télévision.

Renforce les liens familiaux

Il arrive parfois que la deuxième langue provienne d’un autre pays et donc d’une autre culture. Donc, la langue « étrangère » parlée à la maison permettrait d’unir la famille, car ses membres partagent quelque chose de distinct.

Mythe : Bilinguisme = Retard d’apprentissage?

De 3 % à 5 % des enfants présentent des troubles du langage, qu’ils soient bilingues ou non. Les troubles du langage ou d’apprentissage (ex : bégaiement et dyslexie) sont généralement liés à des facteurs environnementaux, familiaux et cognitifs, et non au bilinguisme. Il est important de garder en tête qu’il existe de grandes différences individuelles dans le développement langagier des enfants monolingues et c'est la même chose chez les enfants bilingues. Chaque enfant est unique et possède son propre rythme de développement.

Les différentes méthodes utilisées

Tous les enfants qui sont exposés à deux langues ou plus, dès leur naissance, vont traverser trois étapes importantes leur permettant de faire tous les apprentissages nécessaires afin de maîtriser toutes les langues, et ce, peu importe la méthode que vous allez privilégier.

Première étape            

L’apprentissage de l’enfant se fait en utilisant des mots provenant des deux langues dans une même phrase, car il n’est pas conscient qu’il utilise deux systèmes langagiers distincts.

Deuxième étape          

L’enfant acquiert la capacité de distinguer les mots provenant de chacune des langues. Il est maintenant conscient qu’il parle deux langues. Il est donc en mesure d’utiliser l’une ou l’autre langue selon celle utilisée par l’interlocuteur. Cela se produit habituellement vers l’âge de 2 ans, si l’enfant a été exposé aux deux langues de manière égale et constante, et ce, dès sa naissance.

Troisième étape 

La langue que l’enfant utilise le plus souvent — ou celle dans laquelle on s’adresse à lui le plus souvent — deviendra sa langue dominante, sa première langue. Toutefois, si l’enfant continue d’être exposé aux deux langues de façon égale, à son entrée à l’école, il sera en mesure de très bien s’exprimer dans les deux langues.

On entend souvent dire que les enfants bilingues mélangent les langues. Pourtant, cette soi-disant confusion fait partie du processus normal d’apprentissage d’une nouvelle langue. En fait, l’utilisation simultanée de deux langues par des adultes parfaitement bilingues est une preuve d’une grande habileté linguistique.

Il existe plusieurs méthodes pour enseigner une ou plusieurs langues. Il s’agit de s’assurer de choisir celle qui convient le mieux à notre situation familiale et à nos valeurs, selon l’âge de l’enfant et le degré de bilinguisme que l’on désire qu’il atteigne. La clé du succès réside dans la souplesse et la constance.

Méthode I

Un parent, une langue (OPOL One parent, one language)

Fonctionnement

Un parent s’adresse à son enfant en utilisant exclusivement la langue A, et l’autre parent en utilisant exclusivement la langue B.

Résultat anticipé

Si l’exposition aux deux langues dès sa naissance se fait de façon régulière et égale, l’enfant a de très bonnes chances d’être bilingue à son entrée à l’école.

Méthode II

En famille, à la maison, une langue — à l’extérieur (garderie, école, communauté), une autre langue.

Fonctionnement

À la maison, tous les membres de la famille utilisent exclusivement la langue A et à l’extérieur, ils utilisent la langue B.

Résultat anticipé

Si l’exposition aux deux langues dès sa naissance se fait de façon régulière et égale, l’enfant a de très bonnes chances d’être bilingue à son entrée à l’école.

Méthode III 

Les programmes d’immersion totale ou partielle à la garderie ou à l’école

Fonctionnement

Dans un programme d’immersion totale, l’enfant suit la totalité de ses cours dans la langue A, tandis qu’à la maison ou dans la société, il s’exprime dans la langue B. Dans un programme d’immersion partielle, l’enfant suit la moitié ou le tiers de ses cours dans la langue A et le reste dans la langue B, tandis qu’à la maison ou dans la société, il s’exprime dans la langue B.

Résultat anticipé

Plus l’immersion est totale, plus l’enfant a de chances de devenir bilingue, mais l’immersion partielle peut également donner de bons résultats, quoique moins rapidement.

Méthode IV

Exposer bébé à d’autres langues

Fonctionnement

Si vous ne possédez pas une seconde langue, vous pouvez impliquer des amis ou d’autres membres de votre famille qui peuvent s’adresser à l’enfant dans une autre langue. Vous pouvez aussi offrir très tôt la possibilité à l’enfant d'écouter « les sons » de la langue (ou des langues) que vous souhaiter qu’il apprenne en vous procurant DVD, cassettes vidéo et audio, livres, jeu d’ordinateur dans les langues désirées.

Résultat anticipé

L’enfant développe sa langue maternelle, mais grâce aux divers moyens utilisés, il se familiarisera avec la ou les autres langues. Une exposition quotidienne, et surtout non imposée, va graduellement permettre à l’enfant de comprendre plusieurs mots dans l’autre langue et même d’en utiliser quelques-uns.

Petit Lexique

  • Bilinguisme : Capacité à utiliser alternativement deux langues.
  • Bilinguisme simultané : L'enfant apprend deux langues en même temps (deux langues maternelles) avant l’âge de trois ans.
  • Bilinguisme successif ou consécutif : L’enfant apprend une deuxième langue après l’âge de trois ans.
  • Langue dominante : La langue que l'enfant va utiliser le plus souvent et avec plus d’aisance.
  • Langue maternelle : La première langue qu’un enfant apprend.
  • Langue seconde : Toutes langues apprises après l’âge de trois ans.

Bonne chance dans votre démarche et surtout amusez-vous et riez avec vos bébés. N’oubliez pas que tout apprentissage se fait généralement plus facilement s’il passe par le plaisir!

Références
  • Raising Bilingual children, de Carey Myles, 2003.
  • Le défi des enfants bilingues, de Barbara Abdelilah-Bauer, 2006.

Par Michèle Boulanger

Centre de ressources périnatales Les Relevailles de Montréal

Fondé en 1985, le Centre de Ressources périnatales (CRP) Les Relevailles de Montréal vise à favoriser l’adaptation harmonieuse à la grossesse et à la vie avec un nourrisson en soutenant les parents dans l’enrichissement de leurs compétences. Le CRP s’adresse à tous les futurs et nouveaux parents avec leur bébé. Le Centre leur propose une gamme d’activités et de services, avant l’arrivée de bébé ou avec lui, afin de mieux connaître, comprendre et échanger sur leur nouvelle réalité : cours, ateliers, rencontres, service à domicile « Coup de Main », consultations privées (individuelles ou en couple), soutien téléphonique, centre de documentation spécialisé et boutique. Notre équipe dynamique et passionnée vous accueille dans des locaux adaptés aux besoins des bébés et de leurs parents. Les bébés sont considérés comme des participants à part entière. Les activités se déroulent à un rythme tenant compte de leurs besoins. Ils sont les bienvenus en tout temps. Le CRP offre également des formations spécifiques en périnatalité qui sont adaptées aux divers besoins des intervenants et des professionnels. Centre de Ressources Périnatales « Les Relevailles de Montréal » 14115, rue Prince-Arthur, bureau 341 Montréal (Québec)  H1A 1A8 Téléphone : 514-640-6741, Télécopieur : 514-640-7621  crp@mainbourg.org


Cette semaine
Commencer l’année du bon pied

Chaque année, on met beaucoup d’énergie sur la rentrée. Une fois que ces premières journées sont passées, que pouvez-vous faire pour commencer l’année du bon pied ?

Pistes d'intervention pour contrer l'intimidation

L’intimidation peut être lourde de conséquences pour le jeune qui la subit et elle est aussi cauchemardesque pour le parent qui apprend que son enfant en est victime. Comment réagir?

La petite grenouille sort son bouclier!

Présenté par Helixia 

Son emballage décoré d'une joviale grenouille se retrouve chez beaucoup de familles au Québec, et à chaque saison du rhume, ce sirop pour la toux à base d'ingrédients naturels est le traitement naturel le plus recommandé par les pharmaciens (OTC, 2021). 

L'importance d'une bonne santé pelvienne

Incontinence urinaire, prolapsus pelviens, incontinence fécale, douleurs pendant les relations sexuelles, douleurs cicatricielles, constipation: nombreux sont les symptômes reliés au périnée et qui peuvent survenir en postpartum. Malheureusement...

Nos Concours

Gagnez une échelle de croissance d'une valeur de 40$!

Suivez la croissance de votre enfant grâce à Odie!

J'explore la mer des Caraïbes - Mon premier guide de voyage

Participez pour gagner le guide voyage “J’explore la mer des Caraïbes”

Éloignez les poux rapidement grâce à SOS Poux!

Participez pour gagner la trousse complète et le shampoing de SOS Poux

On se prépare pour l'Halloween avec Auzou!

Gagnez deux livres d’Halloween de Auzou

Simplifiez les lunchs grâce à Geneviève O’Gleman!

Gagnez le livre de recette Les Lunchs de Geneviève O’Gleman

La collation idéale pour votre pause santé!

Gagnez une boîte de collation Sesame Snaps

Commentaires