Bébé

L'apprentissage de plus d'une langue… aux couches!

Pour les tout-petits, une langue est d'abord une musicalité, un rythme et des sons! Pourquoi ne pas les initier à plus d'une langue dès leur plus jeune âge? Nul doute, ce sera une fabuleuse expérience!

Apprendre plus d’une langue : comment?

Quand dans le couple, deux langues maternelles coexistent, l’enfant baigne naturellement dans un milieu propice à l’apprentissage de ces deux langues. Ainsi, il les apprendra simultanément… pourvu que ses parents lui parlent souvent. Selon la Fondation Investir dans l’enfance, il vaut beaucoup mieux parler souvent à votre enfant dans votre langue maternelle que de lui parler très peu parce que vous pensez que vous devriez exclusivement parler en anglais ou en français et que vous ne vous sentez pas à l’aise pour le faire.

Un enfant exposé dès sa naissance à deux langues suivra un développement comprenant trois étapes normales et qui ne devraient pas inquiéter ses parents.

Étape 1
L’enfant mélangera les deux langues quand il parle.

Étape 2
La différentiation des deux langues. L’enfant comprend qu’il parle deux langues et sera capable de s’exprimer dans une seule langue selon la langue parlée de son interlocuteur.

Étape 3
Une des deux langues deviendra la première langue, ce sera la langue la plus couramment utilisée par l’enfant.

Les études démontrent que la véritable compétence, soit la fluidité, la justesse et les bons accords, dans les deux langues sera acquise vers l’âge de sept ans. Il ne sert donc à rien de réprimander l’enfant ou de trop insister quand il est tout jeune. Les erreurs, le mélange des codes linguistiques et la confusion font partie d’une évolution normale.

Chantal Larouche, une Québécoise suivant son mari militaire, habite dans un village de 1 500 habitants en banlieue d’Edmonton. Elle est la mère de trois enfants, dont une fille de presque 3 ans. En Alberta, la population francophone compte pour moins de 3 % de la population totale. Il y existe toutefois plusieurs écoles francophones partout en Alberta. Ses enfants vont à l’école francophone la plus proche, dans le village voisin. Elle nous explique comment sa fillette de trois ans développe deux langues à la fois. « Léa apprend le français avec nous et l’anglais avec sa gardienne et les enfants qui sont là avec elle. Parfois, elle mélange les deux langues, mais ça arrive surtout quand elle n’a pas appris un mot dans une langue ou une autre. Cela arrive souvent, mais je suis vigilante et je lui dis les bons mots lorsque cela survient. Aussi, étant donné qu’elle passe son temps de jeu en majorité en anglais, elle a aussi tendance à jouer en anglais à la maison et on doit lui rappeler très souvent qu’à la maison on parle français. Elle se reprend et passe au français assez rapidement. Les deux langues sont naturelles pour Léa, mais je trouve qu’elle s’exprime mieux en français. Elle a beaucoup de vocabulaire et est très expressive. Elle n’arrive pas encore à bien prononcer la lettre R en français, mais pour le reste tout va bien! »

Quand les deux parents parlent la même langue, l’apprentissage de la langue maternelle va de soi. Toutefois, certains d’entre eux désirent que leurs enfants baignent dans un milieu multiculturel et plurilingue afin que ceux-ci apprennent tôt une autre langue. Au Québec, l’anglais est la deuxième langue la plus apprise par les enfants francophones. Inscrite au programme scolaire dès le primaire, il existe des écoles où même les élèves en maternelle ou en première année se familiarisent avec la langue de Shakespeare. Selon, le site enfantsbilingues.com, un site français d’information sur le bilinguisme et les langues, l’acquisition de deux langues dans la petite enfance est une expérience normale et courante et que celle-ci est facilitée si l’enfant a des expériences régulières et variées dans les deux langues. Vous avez toujours rêvé d’être parfaitement bilingue ou encore de parler plus d’une langue, il n’est pas impossible que votre enfant le fasse même si vous n’êtes pas bilingue. Multipliez les occasions où votre enfant est en présence d’enfants parlant différentes langues. Choisissez une garderie avec un programme bilingue, le contact avec des enfants parlant espagnol ou anglais pourrait encourager votre enfant à développer cette habileté. Et, surtout, entreprenez l’expérience le plus tôt possible! Tout enfant est capable d’apprendre, très tôt, deux langues!

Ce qu’en disent les études

  • Entre six et huit mois, les enfants différencient les syllabes des langues étrangères. Une étude présentée à l’émission Découverte à Radio-Canada notait que les bébés âgés d’à peine huit mois pouvaient percevoir une musique aussi complexe qu’un morceau de Ravel et en percevoir les nuances mélodiques, harmoniques et rythmiques. Plus encore, l’étude menée avec un psychologue de l’Université McGill montrait que c’est à ce même âge que les enfants commençaient à percevoir le langage et qu’ils décodaient d’abord la musicalité et le rythme d’une langue. Les mots sont d’abord, pour eux, une structure rythmique. Et chaque langue a ses particularités dans l’intonation des syllabes ce qui lui attribue un rythme perceptible et décodable par les tout-petits.
  • La facilité d’apprentissage est optimale avant le début de la scolarisation, jusqu’à environ 7 ans. Par la suite, la capacité s’amenuise.

Les mythes

Vrai ou faux?

  • Un enfant qui apprend deux langues devra toujours traduire de la langue la moins utilisée vers la langue « forte ».
    FAUX. Les enfants pensent dans les deux langues en faisant des distinctions.
  • Il est conseillé d’attendre qu’un enfant parle correctement une langue avant d’en introduire une autre.
    FAUX. Tout enfant peut apprendre deux langues à la fois.
  • Si un enfant fait des erreurs dans les deux langues, c’est le signe qu’il n’est pas apte à apprendre deux langues à la fois.
    FAUX. Les erreurs font partie du parcours!

Suggestions

  • Le cédérom Adibou, initiation à l’anglais. Un outil agréable pour une introduction en douceur pour les 3 à 7 ans.
  • Les livres qui présentent des images et les mots en une autre langue. Privilégiez les livres où on n’écrit pas nécessairement les mots français, pour que l’enfant associe l’image au mot dans la nouvelle langue, plutôt qu’à la traduction du mot français.
  • Site www.enfantsbilingues.com
  • Les collections de jouets BabyEinstein et LeapFrog.
  • Enfances plurilingues : Témoignage pour une éducation bilingue et plurilingue. Par Gilbert Dalgalian, aux éditions L’Harmattan, 2000.
Image de Nadine Descheneaux

Autrice jeunesse et conférencière.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Gagnez 1 des 5 désinfectants pour les mains de Attitude.

Petits formats parfaits pour le sac à dos.

Gardez bébé au chaud cet hiver grâce à Kokoala!

Profitez de l’hiver grâce à Kokoala.

Commentaires