Santé

Le massage pour bébé s'apprend

En plus des bienfaits physiques qu’il apporte, le massage pour bébé permet de créer un lien incroyable entre le parent et son enfant. C’est un art qu’on se devrait d’apprendre… et de transmettre!

Dans plusieurs cultures de ce monde, le massage pour bébé est une pratique ancestrale, transmise de mère en fille depuis des millénaires. Dans ces pays sous-développés, et où l’alimentation est trop souvent déficiente faute de ressources, les enfants ont pourtant accès à une nourriture affective que même le plus équilibré des régimes alimentaires ne pourrait remplacer…

Depuis plusieurs années, les recherches scientifiques du docteur Tiffany Field, rattachée au Touch Research Institute de Miami, sont en train de nous prouver scientifiquement ce que la sagesse de ces cultures nous démontrait. Elles ont entre autres mis en évidence le fait que les nouveau-nés qui étaient massés régulièrement étaient calmes et heureux, s’endormaient plus rapidement et que leurs systèmes (circulatoire, respiratoire, digestif et nerveux) bénéficiaient d'une meilleure stimulation.

Même si c’est un avantage indéniable d’avoir certaines connaissances de base sur les techniques de massage pour bébé, il faut bien évidemment comprendre que l’essentiel de cette pratique consiste en un contact peau à peau positif, un moment privilégié entre vous et votre enfant. Vous pouvez donc masser votre enfant en vous laissant guider par votre instinct, et aussi en étant à l’écoute de votre enfant. Vous découvrirez rapidement qu’il appréciera certains mouvements plus que d’autres. Au début, faites-vous une petite routine de mouvements d’environ 10 minutes puis augmentez progressivement le temps du massage jusqu’à 20 ou 30 minutes, selon l’intérêt de votre enfant.

Lors d'un essai clinique, 40 bébés âgés d’un mois à trois mois ont été assignés aléatoirement à des séances de 15 minutes de massage ou de bercement, deux fois par semaine pendant six semaines. Les enfants du groupe massage ont pris plus de poids et ont démontré un tempérament plus calme et de meilleures dispositions émotionnelles et sociales. Ils se sont aussi révélés moins stressés, pleuraient moins et s’endormaient plus facilement.
Source : PasseportSanté.net
Les conditions idéales d’un bon massage…

 


  • Le bon moment : Essayez de trouver le moment où votre enfant est le plus réceptif à recevoir un massage. Il doit être dans une période de veille calme. Selon les enfants, cela peut être avant ou après une sieste dans la journée, ou après le bain en soirée. Il faut être attentif aux signes qu’il nous donne. Ainsi, un bébé qui sourit, joue avec ses mains, est détendu, cherche le regard de son parent et babille est disponible à recevoir un massage. À l’inverse, un bébé qui se raidit, qui pleure, grimace ne l’est pas. Aussi, on ne masse pas un bébé fiévreux, malade, qui vient tout juste de boire, de manger ou qui dort.

  • La bonne température : Il ne faut pas oublier que le nouveau-né baignait il n’y a pas si longtemps à 37 °C dans le liquide amniotique de sa maman. Il faut donc le masser dans une pièce assez chaude pour qu’il soit à l’aise nu. On peut toujours garder une petite couverture à portée de la main pour couvrir certaines parties du corps.

  • Une atmosphère propice à la détente : Choisissez un endroit tranquille, loin des bruits et des stimulations extérieures pour masser votre bébé. Créez une ambiance feutrée en tamisant la lumière et en écoutant une musique douce. Après quelques « sessions » de massage, votre enfant reconnaîtra les signes qui lui disent que c’est bientôt l’heure du massage.

  • Les huiles : Il est préférable d’utiliser une huile végétale, idéalement pressée à froid, de façon à ce qu’il n’y ait aucun danger d’absorption pour le bébé qui met ses mains à sa bouche. L’huile de pépins de raisin est la plus recommandée puisqu’elle est douce, très peu odorante et à faible risque de réaction allergique. Les huiles ou crèmes minérales (huiles de bébé par exemple) sont à proscrire puisqu’elles sont absorbées par l’organisme et présentent des risques d’intoxication. On ne suggère pas non plus d’utiliser des huiles ou des crèmes parfumées puisque cela masque l’odeur corporelle et que c’est en grande partie par l’odorat que le nouveau-né crée un lien avec ses parents. Selon certaines études, les huiles essentielles pourraient occasionner des réactions cutanées ou respiratoires chez des nourrissons, il faudrait donc les éviter.

  • La permission : N’hésitez pas à demander la permission à votre enfant de le masser, même si c’est un nouveau-né. Cela lui apprendra peu à peu à comprendre qu’il a le droit de refuser un contact physique, quel qu’il soit, s’il ne le désire pas. Joignez un geste à votre demande (par exemple, touchez les jambes ou les hanches de l’enfant) et votre bébé fera rapidement l’association entre ce geste et le début du massage. Il vous fera ainsi savoir par des sourires et des babillages son désir d’être massé.

  • Positions de massage : La meilleure position pour masser bébé est encore de vous mettre à son niveau. Vous pouvez vous asseoir par terre, ou encore sur un lit et coucher l’enfant entre vos jambes étendues. Vous pouvez aussi ouvrir vos jambes, genoux vers l’extérieur, « en berceau », et appuyer la tête du bébé sur les côtés de vos pieds. L’important, c’est que vous trouviez une position confortable pour vous comme pour votre enfant. Au fur et à mesure qu’il grandira, vous devrez ajuster vos positions et aussi les mouvements de massage.

  • Les mouvements : Éviter de commencer le massage par le ventre, la poitrine ou le visage, qui sont des parties plus sensibles pour le bébé. Instaurez une petite routine avec quelques mouvements pour chaque partie du corps : jambes et pieds, ventre, poitrine, bras, visage, dos et fesses. Pour les bras et les jambes, faites des mouvements vers les extrémités, puis vers le corps, massez les pieds, orteils, mains et doigts. Il est important de masser le ventre dans la partie molle sous les côtes, toujours dans le sens des aiguilles d’une montre afin de suivre le sens de l’élimination de l’intestin. Lors du massage de la poitrine, il est possible que votre enfant pleure puisque c’est là que s’accumulent les tensions de la journée. Prenez quelques minutes pour le consoler puis réessayer de le masser, cela l’aidera à libérer ces tensions. Pour le dos, faites des mouvements va-et-vient, de petits cercles tout en évitant de mettre une pression sur la colonne vertébrale.


  •  

 

Sachez en terminant qu’il n’y a pas d’âge pour arrêter de masser son enfant… Notre seule limite est celle que notre enfant nous impose, mais vous découvrirez qu’un enfant refuse rarement un bon massage proposé avec amour! Ce sera assurément une belle façon pour vous de maintenir un contact peau à peau sain et positif avec votre enfant…

Lectures inspirantes
  • Loving Hands: The Traditional Art of Baby Massage, Frederick Leboyer, Newmarket Press, 1997. ISBN 1557043140, 24.95 $
  • La peau et le toucher, Ashley Montagu, Éditions du Seuil, 1979. ISBN 2020053071, 39,95 $
  • Le massage des bébés, bien-être et harmonie dans la relation parents-enfants, Vimala McClure Éditions Sand, 2004. ISBN 2710707152, 24.95 $

 

Solène Bourque
Psychoéducatrice

Solène Bourque est psychoéducatrice, auteure et enseignante en éducation spécialisée. Elle est également la fière maman de deux enfants de 11 et 13 ans. Depuis 2010, elle a publié huit ouvrages éducatifs pour parents et intervenants et signe aussi des articles pour différents magazines s’adressant aux parents.


Cette semaine
Trucs pour passer une journée horriblement parfaite

S’il y a une journée dans l’année que l’on souhaite être horrible, c’est bien le 31 octobre! Ne laissez rien au hasard et planifiez un Halloween cauchemardesque, grâce à nos monstrueux conseils!

Jeux d'Halloween

Cette année, l’Halloween sera un samedi et vous aurez plusieurs heures à tuer. Pour les aider à patienter un peu avant la cueillette, voici quelques jeux d’Halloween qui feront fureur à coup sûr!

13 idées de plats pour l’Halloween

Vous avez envie de rendre votre fin de semaine d’Halloween terrifiante jusque dans ses moindres détails? Voici 13 idées de mets d’horreur pour vous et vos enfants! Tout le monde sera ravi de ces délicieuses assiettes d'Halloween!

Bonbons à l’érable du Québec

Êtes-vous à la recherche d’une activité amusante à faire en famille pour souligner l’Halloween? L'Érable du Québec vous présente une délicieuse recette de bonbons. 

Nos Concours

Gagnez 10 livres pour enfants de 6 à 9 ans

Participez pour gagner 10 livres pour enfants de 6 à 9 ans

Commentaires