Femme

Envisager une chirurgie esthétique

Bien sûr, nous voulons toutes nous accepter telles que nous sommes, mais pour certaines, ce n’est plus possible. Faites-vous partie de ces femmes qui ont déjà envisagé de passer sous le bistouri?

Les femmes, qu’elles aient eu des enfants ou non, sont soumises à beaucoup de pression sur tout ce qui touche leur apparence. Les traits de la perfection semblent toujours jeunes, reposés et minces, voire maigres. Toutefois, si certaines femmes parfaitement formées ont parfois des complexes non fondés, d’autres vivent avec des problèmes plus importants. Celles-ci se sentent réellement mal dans leur peau et préfèrent de loin avoir recours à la chirurgie esthétique plutôt que d’être obsédées par un complexe grandissant, surtout lorsqu’elles n’ont plus l’intention d’avoir d’enfants. Pour ces femmes, la chirurgie esthétique représente une solution presque miracle.

Ces femmes sont accablées de problèmes esthétiques qui sont véritablement gênants, voire handicapants. Malgré cela, elles trouvent souvent difficile d’aborder leur problème et l’option de la chirurgie avec leur entourage, de peur d’être jugées. Pourtant, certaines chirurgies sont jugées nécessaires, à un point tel que même les gouvernements en couvrent les frais, en tout ou en partie.

Parmi les chirurgies plus souvent recherchées par les femmes qui ont eu des enfants, on retrouve l’abdominoplastie et les chirurgies des seins. 

Abdominoplastie ou redrapage abdominal

Après plusieurs grossesses, certaines femmes développent ce qu’on appelle un tablier abdominal, c’est-à-dire un relâchement de la peau accompagné d’une accumulation de graisse qui détend la paroi abdominale et fait « tomber » le ventre. Alors qu’un petit tablier peut être facile à accepter, il devient gênant et encombrant lorsqu’il couvre le pubis en tout ou en partie. Quand cela arrive, on dit qu’il « bascule en besace » et justifie la couverture par l’assurance-maladie en France, mais pas au Québec.

Cette opération peut, dans certaines cliniques, être combinée à d’autres interventions à l’abdomen telles que la ligature des trompes ou l’hystérectomie.

L’abdominoplastie en bref

Coût
Environ 7000 $

Exigences

  • Ne pas fumer de trois à six semaines avant l’opération
  • Ne pas prendre d’aspirine ou d’anti-inflammatoire au cours des deux semaines précédant l’opération
  • Ne pas être atteinte de maladies cardiaques ou pulmonaires
  • Avoir accouché il y a au moins deux mois

Convalescence

  • 1-2 jours d’hospitalisation
  • 2-3 semaines sans travailler
  • Plusieurs semaines sans soulever les enfants
Réduction mammaire, redrapage et implants

Les seins sont mis à rude épreuve pendant la grossesse et l’allaitement. Alors que certaines femmes s’en sortent haut la main avec seulement quelques vergetures et une taille différente de soutien-gorge, d’autres ne reconnaissent plus ces seins qui avaient autrefois une tout autre allure. Celles-ci sont souvent complexées, ont peur d’être nues ou même en maillot, et ces complexes vont parfois jusqu’à nuire à leur sexualité, voire à leur vie amoureuse. Ces femmes ont généralement recours au redrapage ou aux implants mammaires.

D’autres femmes ont carrément mal aux dos à cause du poids supplémentaire que leurs seins imposent à leur corps. Celles-ci recherchent plutôt la réduction mammaire.

La réduction mammaire consiste généralement en trois incisions grâce auxquelles le médecin retirera la graisse et des glandes, enlèvera le surplus de peau et taillera le mamelon. Cette opération est remboursée en totalité par le gouvernement si le médecin retire suffisamment de tissu glandulaire. Au Québec, le minimum est de 250 grammes et en France, c’est 300 grammes que le médecin doit retirer pour qu’une femme soit éligible au remboursement.

Le redrapage (ou lifting) mammaire sert à corriger un affaissement des seins suite à une perte de poids importante ou à l’allaitement. L’opération est plutôt simple, elle consiste à enlever un peu de peau sous le sein et autour du mamelon et remodeler la peau qui reste.

Finalement, il existe plusieurs types d’implants pouvant augmenter le volume de vos seins et plusieurs raisons qui peuvent vous motiver à en faire usage. Ce peut être simplement pour augmenter le volume de vos seins si vous les trouvez trop petits, bien sûr, mais les implants sont aussi utilisés pour corriger une différence de volume entre les deux seins, les seins tombants ou les seins ayant perdu du volume après une grossesse. C’est une opération qui se déroule sous anesthésie générale.

Les chirurgies des seins en bref

Coût
Les chirurgies des seins non couvertes par l’assurance-maladie coûtent entre 5000 $ et 8000 $.

Exigences

  • S’abstenir de fumer pendant les six semaines précédant la chirurgie et les six semaines qui la suivent.
  • Grossesse contre-indiquée dans l’immédiat.
  • Risque de ne plus pouvoir allaiter.

Convalescence
Au cours des 6 premières semaines, il est déconseillé de porter des charges lourdes et de lever les bras.

Envie d’aller voir ailleurs?

Plusieurs compagnies d’ici offrent d’organiser un voyage à l’étranger où vous pourrez recourir à des chirurgies esthétiques moins dispendieuses. Ces compagnies vendent souvent l’idée de combiner l’utile à l’agréable puisque ces opérations ont souvent lieu dans des sites enchanteurs et ensoleillés tels que Cuba (reconnu pour la qualité de ses soins de santé) ou la Tunisie.

Tout d’abord, il faut savoir que le Collège des médecins et le ministère de la Santé et des Services sociaux déconseillent cette procédure, entre autres en raison des risques liés à ces interventions et à l’incertitude quant au suivi et au professionnalisme des cliniques en question.

De plus, les compagnies qui servent d’intermédiaire entre votre chirurgien et vous exigent généralement des frais de dossier et s’octroient un pourcentage du coût des forfaits en plus de vous laisser payer le billet d’avion, l’hôtel et les dépenses diverses. Avant de faire ce choix, vous devrez donc calculer tous les frais et vous assurer que vous ne perdrez pas au change.

Souvenez-vous aussi que si vous choisissez cette option, le suivi postopératoire sera pratiquement inexistant puisque les cliniques seront hors de portée si des complications surviennent au cours des mois qui viennent. 

Enfin, si vous décidez quand même de partir, prenez le temps de lire des témoignages et de poser des questions afin de connaître précisément les conditions dans lesquelles vous serez opérée et d’éviter les mauvaises surprises.

Image de Anne Costisella

Anne Costisella est diplômée en communication publique à l’Université Laval et maman de deux enfants. En plus d'être une rédactrice web d'expérience,  Anne est aussi l'auteure du blogue Techno Maman

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Passez un été magnifique au Québec grâce à Ulysse!

Participez pour gagner votre copie du livre “Étonnant Québec” des Guides de voyage Ulysse

Commentaires