Femme

L'importance des réseaux sociaux

Et si Internet était devenu la nouvelle corde à linge qui permet aux futures et aux nouvelles mamans de tisser des liens et de partager leur quotidien?

Il y a quelques générations, pour briser l’isolement, on n’avait qu’à sortir sur son balcon pour attraper au vol une conversation avec une voisine. Une culture de corde à linge, quoi! Étendre son linge devenait un prétexte à se faire quelques confidences, à soulager un trop-plein ou à s’accorder une pause de notre rôle de mère. Désormais, en sortant sur leur galerie, les mères se heurtent à un mur de silence. Les voisines sont occupées. Les voisines ne se parlent plus. Elles sont au travail ou occupées dans la maison. Le quartier est drôlement silencieux.

Les mères se sentent très souvent seules. Un sondage mené en Grande-Bretagne en 2007 et publié dans le magazine Mother & Baby révélait que 2 mamans sur 3 habitent loin de leur famille immédiate et que 53 % d’entre elles se sentent « seules et isolées ». Plus encore : 9 nouvelles mamans sur 10 s'ennuient de la vie sociale qu’elles menaient avant la naissance de leur enfant et les deux tiers des femmes se sentent donc « coupées de la vie normale ».

D’autres données de ce sondage étonnent tout en montrant bien la solitude des mamans. En effet, seulement 10 % des femmes interrogées fréquentent leurs voisins. Près de la moitié des 2000 répondantes ont avoué n'avoir jamais vraiment parlé à leurs voisins. Le tiers de ces femmes se sentent au bord des larmes et 20 % ont l’impression qu’elles ne peuvent parler à personne.

Fini l’époque du bon voisinage réel… Désormais, le monde est virtuel! Et c’est tant mieux! Internet est le nouveau lieu de rencontres et d’échanges en plus d’être un méga carrefour d’informations. Une crainte à 2h du matin, une question qui nous chicote ou un besoin d’échanger? Rien de plus facile. En deux clics – parfois moins –, on trouve l’information désirée et, bien souvent par la bande, un certain apaisement recherché. Sur le web, on trouve tout. Ou presque. Des infos, des conseils, des formulaires, des boutiques, etc. Et surtout… des amies!

La corde à linge de 2014 est le Web. Le Web 2.0, là où les échanges presque simultanés sont légion. Là où on partage notre quotidien en direct avec des milliers de personnes. Tellement la vague est forte qu’une étude américaine a montré que 36 % des femmes se débarrasseraient de leur chocolat, de leurs Pradas ou encore de leur belle-mère avant de se priver de leurs réseaux sociaux!

Une enquête du Cefrio réalisée en 2013 démontre que 82,2 % des internautes québécois utilisent les médias sociaux, que ce soit pour consulter du contenu, se connecter à leur compte, relayer ou partager du contenu, interagir avec d’autres ou créer du contenu, ce qui correspond à 62,7 % des adultes québécois. YouTube et Facebook, attirant respectivement 66,9 % et 65,8 % des internautes québécois, dominent le paysage des plateformes sociales au Québec. Plus loin derrière, Google+ attire quant à lui 35,4 % des internautes, tandis que LinkedIn (15 %), Twitter (12,1 %) et Pinterest (6 %) récoltent de plus faibles taux d’adeptes.
La toile à la rescousse

Dans cette culture si individualiste dans laquelle on ne connait pas nos voisins, on ose encore moins déranger les autres. Nouvellement maman, on se retrouve rapidement et malgré nous, isolée, même dans une grande ville. On s’était promis de sortir tous les jours, de nous inscrire à au moins 2 cours et de voir nos anciennes collègues régulièrement. Trop souvent, nous escamotons ces rendez-vous. Trop loin. Trop fatiguées. Trop tout. Mais en même temps, on ne veut pas être seule. C’est là qu’Internet devient la fenêtre pour voir le monde. Pour se rapprocher de lui. Pas étonnant que les femmes aient tant investi les médias sociaux, et ce, de façon plus intensive sur Twitter, Facebook, Pinterest, Classmates.com, MySpace et Flickr entre autres.

Mes amies sont tes amies.

Un article paru en avril 2008 sur CNN.com révélait que les femmes étaient plus sujettes à devenir « accros » d’Internet. D’accord. Probablement. Assurément même. Nous sommes plusieurs à passer un an à la maison. Même avec la plus belle volonté et le plus total des dévouements, on a vite besoin de jaser avec d'autres. Pour faire baisser la pression. Pour déculpabiliser. Pour garder contact. Pour rester dans le coup (avec les collègues et les amies difficilement accessibles). Pour faire sortir le trop-plein. Pour se rassurer. Pour s'informer. Pour simplement échapper à son quotidien tout autant que pour le partager avec des gens qui nous ressemblent. Accros, peut-être, mais déprimée? Jamais.  

Découvrez notre plateforme interactive qui vous permet de prendre contact avec d'autres membres de Mamanpourlavie.com. Tout ce que vous avez à faire c'est de devenir membre ou de vous connecter si vous êtes déjà membre!

Écrivez des messages personnels, partagez avec vos amies, personnalisez votre page de profil avec votre suivi de grossesse, des photos, des articles, des vidéos et des Bonnes adresses qui s'ajouteront dans vos favoris et profitez pleinement de cet environnement créé spécialement pour vous!

 

Image de Nadine Descheneaux

Autrice jeunesse et conférencière.


Cette semaine
Les meilleurs spectacles à voir en famille dans le temps des Fêtes 

Pourquoi ne pas remplacer les cadeaux matériels par des souvenirs pour la vie en offrant à vos enfants des billets de spectacle? Voici quelques incontournables pour la période des fêtes 2022-2023. 

 

 

Sorties du temps des Fêtes 2022-2023

Les vacances du temps des Fêtes arrivent à grands pas ! Voici nos suggestions pour passer du temps de qualité ensemble et fabriquer des souvenirs mémorables. 

Profiter de l’hiver grâce à Deux par Deux

Présenté par Deux par Deux

Depuis sa création en 1986, la marque québécoise Deux par Deux révolutionne l’univers de la mode et inspire les designer partout au Canada. Année après année, Deux par Deux réconcilie les québécois avec l'hiver grâce à ses collections d’habits de neige stylées, ses coupes ultra soignées, ses couleurs vibrantes et ses motifs originaux. 
 

Rester zen à l’approche des Fêtes

Mine de rien, Noël approche à grands pas et avec les virus qui traînent, on voudra essayer d'éviter les foules, mais voilà qu'on a peur de ne pas commander nos cadeaux à temps. Tranquillement le stress s'installe.  

Nos Concours

Tout pour soigner les petits enrhumés!

Participez pour gagner deux produits Homéocan