Femme

Entretenir ses amitiés

Indispensables et précieuses, nos amies prennent une grande place dans nos vies. Des études ont même montré que l'amitié a des bienfaits formidables sur notre santé.

Il y a celles qui sont là depuis toujours. Les copines d’enfance nous connaissent depuis la maternelle, parfois même avant. De nous, elles savent tout… ou presque! Presque des sœurs, on ressasse avec elles mille souvenirs et on redevient une enfant. Souvent, on a élaboré des rêves ensemble et on travaille maintenant à les réaliser.

Il y a celles qui se sont greffées à notre cercle souvent restreint au fil des ans. Ces amies-là, on les a connues grâce au travail, au cégep ou à l’université, à une activité, en faisant du sport ou... en ayant un bébé! Une fois enceinte, il arrive très souvent que l’on s’ouvre à une nouvelle communauté. On se joint à un forum de discussion, on prend des cours d’aquaforme ou de yoga, on va à des haltes allaitement ou on s’entraîne avec notre nouveau poupon. Ce sont des endroits propices pour se trouver des amies qui partagent les mêmes moments de vie que nous.

Peu importe l’origine de l’amitié qui se tricote entre nous et nos copines, son effet est plus que bénéfique pour nous. Avec nos amies, on se confie, on discute, on s’obstine parfois, on refait le monde, on rit, on pleure, on découvre, on créé, on projette… La liste est longue et indéfinie. L’amitié joue un grand rôle dans notre équilibre personnel. Beaucoup la jugent indispensable dans leur vie. Et il n’est pas rare d’entendre qu’une peine d’amitié est aussi bouleversante qu’une peine d’amour. L’amitié des copines est précieuse, comme la rose l’était pour le Petit Prince. Mais comme la délicate fleur, il faut l’entretenir et en prendre soin.

Prouvée, l’amitié? Certainement!

Prendre soin de ses amies, c’est d’abord se faire aussi du bien à soi. En gardant ses amitiés bien vivantes, on s’accorde aussi du temps pour soi. Une étude menée à l’University of California révèle que les amitiés entre femmes façonnent leur personnalité et ce qu’elles vont devenir. Un simple test dans notre entourage immédiat est concluant. Nos amies nous ressemblent ou du moins, convergent vers un centre commun. Aussi cette étude note que l’amitié apaise le tumulte intérieur des femmes, comble les lacunes affectives de la vie de couple et les aide à se souvenir de qui elles sont véritablement. Vrai, encore! Qui de mieux que nos amies pour nous aider à remettre sur les rails nos passions, nos désirs ou même quand notre vie part en déroute, ce sont souvent elles qui replacent avec nous quelques cailloux.

Une autre étude menée par la Harvard Medical School a remarqué que plus une femme a d’amies, moins elle est susceptible de contracter des handicaps physiques en vieillissant et plus elle a de chances de mener une vie heureuse. L’absence de confidentes est tout aussi nuisible pour la santé que le tabagisme ou l’embonpoint. Raison de plus de revoir notre temps consacré à nos amies.

L’amitié entre femmes combat même le stress du quotidien. On s’en doutait, mais des scientifiques ont étudié sérieusement la question pour en arriver aux mêmes conclusions. Rassurant! Il parait que les femmes répondent au stress en produisant - inconsciemment - dans le cerveau des substances chimiques qui les poussent à sceller et à entretenir des amitiés avec d’autres femmes. Solidarité féminine? Peut-être. Les chercheurs n’ont pas fini de chercher!

Même si tous ces bienfaits devraient nous pousser à entretenir minutieusement et avec une attention folle nos amitiés, trop souvent on bafoue ou on tourne les coins ronds avec nos copines. « Elles comprennent », disons-nous, ne sachant pas toujours qu’on se pénalise tout autant en ne les voyant guère. « Chaque fois que notre travail ou notre famille en vient à accaparer notre temps, nos amitiés avec d’autres femmes sont la première activité sacrifiée », explique Ruthellen Josselson co-auteure du livre Best Friends : The Pleasures and Perils of Girl’s ans Women’s Friendship.

 

« Mais, si tu m’apprivoises, nous aurons besoin l’un de l’autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde. »
*
« Si tu veux un ami, apprivoise-moi!
- Que faut-il faire?, dit le Petit Prince.
- Il faut être très patient, répondit le renard. Tu t’assoiras d’abord un peu loin de moi, comme ça, dans l’herbe. Je te regarderai du coin de l’œil et tu ne diras rien. Le langage est source de malentendus. Mais, chaque jour, tu pourras t’asseoir un peu plus près… »
*
« Il eût mieux valu revenir à la même heure, dit le renard. Si tu viens, par exemple, à quatre heures de l’après-midi, dès trois heures je commencerai d’être heureux. Plus l’heure avancera, plus je me sentirai heureux. À quatre heures, déjà, je m’agiterai et m’inquiéterai : je découvrirai le prix du bonheur! Mais si tu viens n’importe quand, je ne saurai jamais à quelle heure m’habiller le cœur… »
*
« C’est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante. »
*
« Les hommes de chez toi, dit le Petit Prince, cultivent cinq mille roses dans un même jardin… et ils n’y trouvent pas ce qu’ils cherchent…
- Ils ne le trouvent pas, répondis-je…
- Et cependant, ce qu’ils cherchent pourrait être trouvé dans une seule rose ou un peu d’eau. »

Extraits du Petit Prince, d’Antoine de Saint-Exupéry

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

Le Zoo Ecomuseum : découvrir les animaux d’ici!

Participez pour gagner des laisser-passer pour le Zoo Ecomuseum.

Nos Concours

Gagnez une carte-cadeau de 100$ chez Patati & Patata !

Courez la chance de gagner une carte-cadeau de 100$!

Découvrez le Méga Parc des galeries de la Capitale!

Participez pour gagner un forfait turbofun, pour toute la famille!

Commentaires