Femme

Sortir de chez soi

Il y a toutes sortes d’activités et passe-temps possibles auxquels vous pouvez vous adonner pour vous occuper l’esprit à autre chose que le maternage.

Si vous êtes comme moi, il s’est déjà passé un moment dans votre vie de maman où vous avez juste eu envie de laisser en place toutes tâches et de déclarer cet instant : Journée du JEM’ENFOUSTISME!

Quand arrive le trop-plein

Au moment même de cette Déclaration Quasi Universelle des Besoins de la Mère en lien contradictoire avec la Déclaration Universelle des Droits des Enfants, vous décidez que tous les besoins secondaires de vos enfants ne seront répondus que par une tierce personne et que vous participerez à y répondre de façon sommaire, seulement s’il y a grave cas de négligence des besoins primaires. En langage plus clair, je lui donne à boire et manger, mais pour le reste je suis occupée. N’est-il pas vrai que vous et moi avons eu envie de faire la chose pour notre plaisir personnel, mais surtout parce que nous en avons marre? Marre de faire la boniche de ces enfants et parfois de notre amour.

Bon ok, j’exagère, mais avant que la soupe déborde j’ai conclu un accord avec mon Homme. Je sors tous les mardis soirs. Soirée des dames! Lui, c’est le jeudi.

Tout y est passé, yoga, aquaforme, études. Aujourd’hui, c’est le bénévolat et l’écriture. Vous, qu’avez-vous expérimenté? Pour moi, c’est devenu un besoin vital dans ma semaine. C’est inscrit en caractère gras dans mon agenda. Toutes mes amies le savent, je suis dispo le mardi. Toujours prête, une vraie cheffe-scout.

Se choisir

À un certain moment donné, par contre, je me suis sentie coupable envers ma famille, de prendre mes jambes à mon cou à 18h30 sonnant, mais je savais que je le faisais non seulement pour mon équilibre personnel, mais aussi pour l’équilibre de la famille. Parce qu’il faut se rendre à l’évidence que nous partons tous pour mieux y revenir. Ça nous permet de nous ressourcer en oubliant les enfants, le sous-sol en désordre, la pile de linge pas pliée et tout ce qui nous attendra toujours. Dans le monde dans lequel on vit, où la performance est requise dans toutes nos sphères de vie, il en va de notre survie de sortir et de s’épouvanter l’esprit. Faire quelque chose qui permet de retourner à nos occupations quotidiennes en pleine possession de nos moyens, et surtout d’avoir envie de les accomplir, est essentiel.

Je reviens à ma journée JEM’ENFOUTISME! Avez-vous déjà remarqué que lorsque notre patience approche dangereusement sa limite, nous nous surprenons à rêvasser à ce qu’aurait l’air une journée libre? Nous voyons tout ce que nous n’avons jamais vraiment le temps de faire. Moi, c’est une grande marche sans devoir m’extasier sur les chenilles, c’est une grasse matinée, c’est un repas baguette fromage sur le bord du fleuve, c’est une heure de soins de la peau, c’est une heure de fouinage dans une librairie à m’extasier (!) devant tous ces livres de recettes. Surtout ceux de Ricardo.

On revient toujours!

Crac! Un pirate ou une princesse nous ramène sur terre avec un pot de fleurs cassé sur le tapis ou un Jedi qui est tombé en bas du divan ou encore un petit chaton qui a décidé de se verser un bol de lait. Si vous êtes comme moi, vous avez décidé après ces incidents que vous étiez vraiment due pour ce type de journée. Alors un samedi, vous laissez les enfants à papa et vous partez prendre le grand air. Tout ce dont vous avez rêvé ces jours derniers est réalisé dans la mesure du portefeuille. Et c’est là que le grand choc survient! Au bout de l’après-midi, vous avez hâte de revoir votre Jedi et votre princesse pour savoir ce qu’ils ont fait durant votre absence. Eh oui, nous mères, vivons cette dualité du « près, mais pas trop près, loin, mais pas trop loin ». En résumé, « je m’en vais pour la journée » veut souvent dire « je reviens dans 2 heures. » Malheureusement, nous n’avons pas toutes une journée devant nous (et c’est peut-être mieux comme ça).

Il y a toutes sortes d’activités et passe-temps possibles auxquels vous pouvez vous adonner pour vous occuper l’esprit à autre chose que le maternage. Toute une panoplie d’idées vous est offerte par les villes (consultez votre municipalité pour en savoir plus).

  • L’apprentissage d’un instrument de musique saura éveiller votre créativité et développer une confiance en vous.
  • La visite d’une exposition de photos ou d’art visuel ouvrira vos horizons et qui sait, suscitera un réel intérêt en vous.
  • La pratique d’un sport vous fera dépenser toute votre énergie et vous aidera à garder votre corps en santé.
  • Investir du temps auprès d’un groupe d’entraide vous valorisera et vous permettra de faire de nouvelles rencontres.
  • Suivre un cours de tricot, couture, tissage, scrapbooking, peinture vous occupera les 10 doigts et vous fera oublier vos tracas quotidiens le temps de la séance.
  • Fréquenter un café ou endroit public régulièrement, vous permettra de rencontrer de nouvelles personnes.
  • Bouquiner dans une librairie ou une bibliothèque vous informera sur divers sujets.

Créer les occasions pour sortir en solo ou entre amies fera du bien à votre soi, mais mettra aussi un peu de piquant dans votre routine habituelle. Bonne sortie!

Julie Bourdua

Je suis maman à la maison de 3 enfants. Je fréquente la maison de la famille de mon quartier, son parc ainsi que sa bibliothèque. L’horaire scolaire dirige mes sorties mais malgré tout je réussis à faire de belles rencontres. Je suis passionnée par tout ce qui touche le quotidien des mères et leur famille. L’anthropologue et la sociologue en moi cherchent à en savoir toujours plus sur les mères d’aujourd’hui.


Cette semaine
Ménage de votre garde-robe

Vos tiroirs ont peine à ouvrir et votre penderie est sens dessus dessous, c’est le temps d’affronter ce chaos une fois pour toutes et de faire le grand ménage. Mais par où commencer?

Donner le bain à bébé

Le bain permet bien sûr de laver votre bébé, mais c'est aussi un super moment de détente, de plaisir et de complicité.

10 points positifs d'être parents d'un enfant unique

Avoir un enfant unique a longtemps été perçu négativement, et encore aujourd’hui. Pourtant, les enfants uniques sont de plus en plus nombreux alors que la carrière et le désir de liberté prennent de plus en plus d’importance dans la vie des parents.

Stimuler le cerveau des enfants

Le cerveau se transforme à mesure qu’on apprend et a besoin d’une belle variété d’activités pour se développer de manière équilibrée. Voici les meilleures activités à proposer à notre enfant.

Nos Concours

Gagnez une carte-cadeau chez Little Yogi

Participez pour gagner 100$ chez Little Yogi

Gagnez La Trousse Masque Hyaluronic2 de IDC+

Participez pour gagner une trousse de produits pour femmes

Commentaires