Consommation

Guide d’achat du parfait coussin d’allaitement

Dans la liste des achats à faire avant la naissance de votre enfant, certaines futures mamans choisissent d'acquérir un coussin d’allaitement, ou coussin de maternité. Mais devant l’importance de l’offre, comment s’assurer de choisir le bon?

On l’appelle parfois coussin d’allaitement et sans doute plus justement, coussin de maternité. Ce coussin légèrement courbé sert tout le long de l’allaitement à vous aider à nourrir bébé tout en étant confortable. Papa peut lui aussi l’adopter pour donner le biberon. Et il offre aux mamans de jumeaux la chance d’allaiter les deux enfants en même temps, sans se fatiguer les bras.

Il vous permet, entre autres, de libérer votre bras alors que bébé boit. Mais ce n’est pas tout! Ce coussin est en effet fort pratique durant la grossesse. Vous avez les jambes lourdes et votre sciatique vous fait mourir? Maux de dos et compagnie vous empêchent de bien dormir? Eh bien, votre coussin de maternité s’avère le compagnon parfait pour soulever vos jambes, mais aussi pour soutenir votre ventre la nuit et lors des siestes.

Et ce n’est pas tout : en le plaçant derrière bébé qui commence à se tenir assis, il devient un coussin de sécurité qui empêchera votre petit ange de se cogner la tête par terre. Il permet aussi de soulever légèrement bébé qui préfère être incliné pour mieux vous voir. Polyvalent, le coussin de maternité est donc un achat brillant qui servira beaucoup, et servira longtemps.

À quoi me servira-t-il?

Bien entendu, avant de vous lancer dans les dépenses, il est important de bien connaître vos besoins. Comptez-vous utiliser le coussin avant la naissance de bébé, pour soulever vos jambes, par exemple? Ou vous servira-t-il seulement pour l’allaitement et le biberon? Attendez-vous des jumeaux? Si c’est le cas, vous devez choisir un coussin plus long et plus polyvalent. Sinon, vous pouvez aussi vous satisfaire d’un coussin de base, qui sera, bien entendu, moins dispendieux.

En ce qui a trait à la taille, souvenez-vous qu’un bon coussin de maternité doit être assez long : si vous appuyez votre tête au centre, vous devriez être en mesure de déposer vos mains de chaque côté sans problème. De plus, s’il est assez long (plus de 185 cm), vous serez en mesure d’allaiter en position allongée en étant, vous et bébé, très confortables. Quant à la force, évitez les coussins qui sont trop incurvés : ils ne vous permettront pas de le positionner selon votre envie, et vous ne pourrez pas dormir avec. La forme « banane » est préférable.

Le remplissage

En magasinant, vous remarquerez assez rapidement qu’il existe non seulement une panoplie de formes et de grandeurs de coussin, mais aussi de remplissage. De la mousse (kapok) à la microbille de polystyrène, aux mélanges mixtes… Lequel choisir?

On ne recommande habituellement pas les mousses, qui ne permettent pas au coussin d’être malléable et ont tendance à s’affaisser rapidement. Privilégiez donc les remplissages à base de microbilles ou de céréales.

Le plus, avec les céréales, c’est qu’elles sont habituellement « vertes » et non polluantes... Parfait pour la maman écolo! En revanche, le poids du coussin risque d’être plus important. Si vous optez pour les microbilles, assurez-vous qu’elles soient sans substances toxiques et lavables. L’option de la microbille de polystyrène ou écographite demeure la plus sûre et la plus pratique. Elle est moins bruyante que les céréales.

Au final, testez les différentes textures, et choisissez celle qui vous convient le mieux.

L’entretien

Il est important de choisir un coussin dont l’entretien sera facile (et possible!), surtout si c'est votre première grossesse. En effet, il est sans doute mieux d’investir dans un coussin dont la housse est lavable et, au besoin, changeable. Et pour le coussin : souvenez-vous que, pour se débarrasser des parasites, il doit pouvoir résister à une température assez élevée.

L’aspect esthétique du coussin est, lui aussi, non négligeable : après tout, vous le verrez longtemps et un peu partout dans la maison.

En résumé, on vérifie :
  • la taille
  • la forme
  • le matériau de remplissage
  • la housse (matériau, est-elle remplaçable?)
  • l’entretien
  • le lieu de fabrication.

N’hésitez pas à demander aux autres mamans autour de vous de vous partager leurs coups de cœur!

Image de Marie-Eve Bourassa

Autrice, scénariste, rédactrice et chroniqueuse.


Cette semaine
Maladie grave : nécessaire d’assurer son bébé?

Présenté par Beneva

L'annonce d'une maladie grave détectée chez un enfant doit causer une onde de choc au sein de la famille concernée. Une assurance maladie grave permet de soulager le stress financier afin de pouvoir se concentrer sur ce qui compte réellement, le rétablissement et l'accompagnement. Voici ce qu'il faut savoir sur l'assurance contre les maladies graves.

Parents solos : gérez-vous le budget familial avec brio?

En pleine période d’inflation, la gestion des finances familiales s’avère particulièrement stressante, d’autant plus lorsqu’on est séparé ou un parent monoparental et qu’on doit composer avec un seul salaire. 

Rester motivé, jusqu’à la fin de l’année scolaire

Les vélos n’attendent qu’à être enfourchés et l’appel du parc est criant. Les vacances d’été se dessinent à l’horizon, mais avant d’y arriver, il faut survivre aux examens de fin d’année. Comment rester motivé, alors que tout invite au jeu?

Dumplings au chou nappa

Les dumplings sont très appréciés par les enfants. Ceux-ci sont faciles à préparer et se congèlent très bien après la cuisson ou avant. Voici une recette à essayer! 

Nos Concours

Gagnez deux livres de recettes de Geneviève O’Gleman

Participez pour gagner deux livres de Geneviève O'Gleman