Grossesse/Maternité

La fatigue durant la grossesse

Le corps des femmes enceintes travaille très fort et c’est extrêmement fatigant pour plusieurs d’entre elles. Voici quelques trucs et conseils pour ne pas trop souffrir de la fatigue.

Il est difficile pour le commun des mortels d’imaginer l’intensité de la fatigue qui frappe les femmes enceintes durant le premier trimestre de leur grossesse. Plusieurs d’entre elles pourraient dormir n’importe où : sous leur bureau, dans la voiture ou même appuyées sur leur main devant l’écran d’ordinateur. La fatigue est telle qu’elles se disent que même une toute petite minute de sommeil ferait l’affaire et qu’un peu de sommeil profond vaudrait de l’or.

Mais pourquoi est-ce que la fatigue est si intense? Que peut-on faire quand chaque petit geste est difficile à poser et qu’on a une famille? Voici quelques trucs pour atténuer la fatigue et continuer d’être active malgré tout.

Pourquoi est-ce que je suis si fatiguée?

Au cours du premier trimestre, c’est l’augmentation du taux de progestérone qui accroit la fatigue. Une fois l’utérus tapissé et la croissance bien entamée, ce taux diminue et la fatigue, chez la plupart des femmes, diminue aussi.

Chez les autres, ce sont les reflux gastriques, les cauchemars, les seins douloureux, les peurs, la pression sur la vessie qui force à se lever et le bébé qui grandit qui troublent le sommeil pendant la nuit. Ces femmes qui dorment mal ne se sentent jamais vraiment reposées au réveil.

Se reposer coûte que coûte

Si vous êtes épuisée et que vous avez de jeunes enfants, faites des siestes avec eux chaque fois que vous en avez l’occasion. Profitez aussi de la visite de grand-maman pour vous étendre un peu. Au travail, vous pouvez trouver une salle de réunion qui n’est pas utilisée pendant l’heure du dîner et la réserver pour y faire une sieste d’une demi-heure. Une maman nous a même raconté avoir trouvé un sofa à l’abri des regards indiscrets où son patron l’envoyait somnoler quelques minutes quand elle n’était plus capable de travailler.

Tous les moments sont bons pour vous reposer, sautez donc sur chaque occasion qui se présente! Vous pouvez bien remettre le ménage à plus tard et de toute façon, vous serez bien plus efficace quand vous serez reposée.

Demander de l’aide

Pour ces femmes chez qui la fatigue n’est pas qu’un symptôme du premier trimestre et qui au contraire s’accroche tout au long de la grossesse, il serait judicieux de chercher une aide extérieure avant de vous épuiser davantage.

En premier lieu, vous pouvez :

  • Demander à vos parents et amis de garder les enfants de temps en temps;
  • Demander à vos grands enfants de contribuer au ménage et à d’autres tâches;
  • Lâcher-prise et accepter que la maison ne soit pas aussi propre qu’à l’habitude;
  • Acheter des repas préparés, de plus en plus de traiteurs offrent des repas santé savoureux et à bon prix.
Des organismes sont là pour vous aider

Renseignez-vous auprès du Centre de Santé et de Services sociaux (CSSS) de votre région. Les services qui y sont offerts ne sont pas les mêmes partout, mais si le vôtre n’offre pas de service de répit, les infirmières vous suggèreront d’autres services disponibles près de chez vous.

Si vous habitez l'Est de Montréal, vous pouvez communiquer avec les Relevailles et demander un Coup de main. Avec ce service à domicile, une assistante périnatale vous soutient, vous aide à vous occuper des enfants, à préparer des repas et à faire un entretien ménager léger pour un montant qui varie entre 0 $ et 40 $ (selon vos moyens) pour 3 heures. Le service de relevailles est déjà disponible à Montréal et sur la Rive-Nord, mais sera aussi offert à Laval en 2014. En attendant, le bureau qui dessert l'Est de Montréal offre aussi un service de références téléphoniques.

Les centres de bénévolat offrent aussi des services de répit et de gardiennage. Votre CLSC pourra vous suggérer des centres de bénévolat dans votre quartier. Afin de trouver un centre de bénévolat dans la région de Québec, consultez le site Bénévolat dans ma ville.

Finalement, si peu de services gratuits sont offerts dans votre région, si l’attente est trop longue ou si vous n’êtes pas éligibles à certains services en raison de votre revenu trop élevé, vous pouvez engager une femme de ménage ou une gardienne qui vous épaulera et vous donnera l’occasion de vous reposer.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Commentaires