Consommation

Adopter le bon chien pour notre famille

Il ne fait pas de doute que le chien est un animal de compagnie de choix, tout particulièrement pour les enfants. En effet, cet ami fidèle accompagne l’enfant à tous les stades de son développement. Par exemple, le bébé qui commence à se mouvoir pourrait être tenté de suivre l’animal dans la maison, ce qui favorise sa motricité. De plus, le chien s’avère un compagnon de jeu parfait, mais aussi un confident. Adopter un chien, c’est aussi une excellente façon d’apprendre à son enfant le sens des responsabilités.

Responsabilité, oui, puisqu’un animal n’est pas un jouet. Il est bel et bien vivant et, comme le veut le projet de loi 54 adopté récemment au Québec, le chien est doté d’une sensibilité et a, dès lors, des droits. C’est pourquoi il est important de bien réfléchir avant d’adopter un chien.

Des questions importantes

Elles sont toutes mignonnes, ces petites boules de poils! Mais attention, les chiots ne sont pas des toutous. Le chien est un animal qui demande beaucoup d’implication et de temps de la part de sa famille adoptive, et avant de prendre la décision d’en adopter un, il est important de se questionner sur les raisons qui nous motivent à le faire. Adopter un chien seulement pour faire plaisir aux enfants, ce n’est peut-être pas assez : et si les enfants se désintéressaient de l’animal, seriez-vous prête à prendre le relais? Avez-vous le temps? L’espace? L’envie? Voire, les moyens? Il s’agit de questions simples, mais importantes, et c’est d’ailleurs pourquoi, en Suisse, toute personne voulant se procurer un chien doit suivre une formation de quelques heures avant de passer à l’acte.

S’informer, magasiner

Lorsqu’on est certain de notre décision, il faut réfléchir à quel type de chien nous convient le mieux. Prendre le temps de s’informer sur les différentes races et leurs particularités est de première nécessité. C’est un fait : toutes les races de chiens sont différentes et il est important de trouver un compagnon qui s’accorde bien à notre style de vie et notre propre tempérament. Vous êtes du type sédentaire? Le Jack Russel, bien que rusé et adorable, est aussi un chien inépuisable et, dès lors, il n’est peut-être pas pour vous, puisqu’il a besoin de bouger. Beaucoup.

« Le berger allemand est un chien qui a besoin de courir et jouer tous les jours », nous confiait René Bolduc, copropriétaire de la Tarra du Shaman. « Lorqu’on adopte un berger allemand, il faut être conscient de ça, et être prêt à l’amener courir tous les jours, beau temps, mauvais temps. Sinon, le chien sera malheureux, ce qui peut se traduire par des problèmes de comportement à long terme. »

Et les enfants…

Bien entendu, avec de bons soins, de l’amour et de la discipline, la plupart des chiens s’adapteront à leur environnement et, cela va de soi, aux enfants. Mais alors qu’on parle de plus en plus de bannir les pitbulls de nos villes, il est tout naturel de se demander si tous les chiens sont recommandables pour les familles qui ont de jeunes enfants. « Il est préférable d’éviter les chiens qui ont un tempérament nerveux de nature. Comme le chihuahua, par exemple, qui est très sanguin et imprévisible », explique monsieur Bolduc. « Pour ce qui est des gros chiens, il est important de se souvenir de quoi l’animal est capable. Un berger allemand, par exemple, sera moins porté à mordre, mais sa morsure a des conséquences plus graves que celles du chihuahua. C’est pourquoi les familles qui adoptent un gros chien doivent être en mesure d’offrir un encadrement adéquat pour l’animal, qui a besoin de discipline. »

Bref, il ne faut choisir un chien simplement parce qu’on aime de quoi il a l’air. On se souvient d’ailleurs que, il y a quelques années, suite à la sortie du film de Disney « Les 101 dalmatiens », les ventes de dalmatiens avaient explosées! Seulement, le dalmatien n’est pas un chien facile, et son caractère ne s’accorde pas particulièrement bien à celui des enfants. Et quelques mois plus tard, les refuges pour animaux étaient envahis de chiens dont on ne voulait plus…

La responsabilité de l’éleveur

Maintenant que vous avez choisi la race que vous désirez adopter, où aller? Si vous optez pour un chien de race, il est préférable de bien choisir votre éleveur. Certes, le chien est parfois plus dispendieux, mais votre éleveur sera en mesure de vous dire lequel des chiots sera le mieux avec les enfants. « Nous choisissons nos chiens reproducteurs en fonction de leur caractère. La plupart de nos clients ont des enfants, donc on reproduit avec des chiens plus calmes, qui feront de meilleurs chiens de famille », nous confiait encore René Bolduc. Selon lui, les éleveurs ont en effet des responsabilités, eux aussi, et il déplore d’ailleurs le fait qu’il soit si aisé de reproduire et vendre des chiens.

C’est un fait : il y a trop d’animaux de compagnie et pas assez de foyers pour les y accueillir. Ainsi, chaque année, ce sont des milliers d’animaux qui sont abandonnés par leurs maîtres, qui n’ont plus le temps, plus les moyens ou tout simplement plus envie de s’en occuper. En outre, si vous décidez de donner une deuxième chance à un chien et d’adopter un animal à la SPCA ou dans un refuge, sachez que toute la famille doit être présente au moment de l’adoption. Un conseiller sera par ailleurs en mesure de vous aiguiller vers un animal qui s’entendra bien avec vos enfants.


Cette semaine
Prenons-nous le temps de prendre le temps?

L’année tire déjà (!!) à sa fin. Quatre saisons sont passées. 52 semaines de possibilités, 365 jours de potentiel renouveau – ou pas. Qu’avons-nous fait de cette année qui nous a été offerte?

Mon enfant a tout et il en veut toujours plus

Aux Fêtes, nos enfants sont exposés à la consommation, aux jouets et à l’euphorie des magasins. Nos cerveaux ne sont pas faits pour être autant stimulés; dans la nature, les couleurs, les stimuli et le rythme ne sont pas aussi denses et instantanés. 

Fais-toi un cadeau : lâche Instagram

Enfant, je tournais les pages du catalogue Sears, avec une frénésie peu commune. Tous ces jouets, je devais les posséder! D’une année à l’autre, je les réclamais avec ferveur, dans une longue lettre (pleine de supplications) adressée au père Noël.

Les parfaits petits biscuits sablés de Noël

Noël ne serait pas Noël sans la table de hors-d’œuvre, le sucre à la crème de ma tante Gigi et le fameux petit biscuit sablé de Noël. Comble du magnifique, ma délicieuse recette de biscuit ne demande que quatre ingrédients. Oui, oui, juste 4!

Nos Concours

25 Cadeaux sous le sapin 2020 - Jour 3 - TOHU

À gagner: Ensemble pour la jonglerie

Gagnez une extension pour manteau Kokoala

Participez pour gagner une extension pour manteau 2 en 1 portage+grossesse Kokoala

Gagnez le livre Bœuf braisé au jus

Participez pour gagner le livre Bœuf braisé au jus de Mamzells

Gagnez une Poupée Maplelea

Participez pour gagner une poupée Maplelea de votre choix et un journal d'histoire

Commentaires