Activités

Jouer à la cachette

En effet, il est facile de croire que ce jeu universel existe depuis… toujours! Simple, amusant et pratique parce qu’on peut y jouer partout, à l’intérieur comme à l’extérieur, jouer à la cachette ne coûte rien et entraîne beaucoup de plaisir. De plus, c’est une activité qui apporte beaucoup aux enfants qui y jouent.

Les bienfaits du jeu de cache-cache

Oui, le jeu de cache-cache permet à l’enfant de se développer globalement : c’est-à-dire tant du point de vue cognitif que moteur, social et affectif. D’abord, en jouant à la cachette, l’enfant apprend à surmonter sa peur de l’inconnu, du noir, des bruits étranges, du confinement. Placées dans un contexte amusant, ces choses qui, d’ordinaire, seraient « effrayantes » deviennent ludiques et lui permettent de contrôler sa peur. Grâce à ce jeu, l’enfant prend donc peu à peu confiance en lui.

Mais ce n’est pas tout : le jeu de cache-cache lui permet aussi d’exercer sa mémoire et sa capacité de concentration, tout en l’aidant à apprendre à respecter les règles. Ce jeu enseigne à votre enfant à attendre son tour, à collaborer et à jouer loyalement, des habiletés qui sont primordiales afin de bien s’entendre et travailler en harmonie avec les autres. Lorsque l’enfant est plus vieux, le jeu de cache-cache peut l’initier aux stratégies de recherche et le forcer à développer son sens de l’observation pour trouver des indices.

Puisqu’il doit s’efforcer de trouver de nouveaux endroits pour se cacher, le jeu de cache-cache aide votre enfant à user de sa créativité et développe sa curiosité. Plus tard, les jeux de cachette lui apprennent également à compter, et la pratique du jeu permet aussi de développer certaines habiletés motrices. Plutôt complet, comme jeu, non?

Avant 2 ans

Saviez-vous que le fameux jeu de « coucou » est, en soit, le premier jeu de cachette auquel votre bébé pourra jouer? S’il n’est jamais trop tôt pour commencer à amuser son enfant avec des coucous, c’est vers l’âge de 8 mois qu’il prendra plus de sens, en lui enseignant que les objets et les personnes existent toujours, même lorsqu’on ne les voit plus – c’est ce qu’on appelle la « permanence de l’objet ». Cette version simplifiée du jeu de cache-cache permet ainsi à l’enfant d’affronter sa peur d’être abandonné et la solitude. Comment joue-t-on à coucou? C’est simple! Cachez votre visage derrière vos mains, derrière un coussin ou une couverture, et réapparaissez en disant : « Coucou! » Vous pouvez aussi inverser les rôles, en cachant et découvrant le visage de bébé. À mesure qu’il grandit, l’enfant pourra enlever la couverture par lui-même. Amusez-le en répétant : « Où es-tu? Je ne te vois pas! » Vers 18 mois, lorsque la notion de permanence de l’objet sera bien assimilée, votre enfant devrait supporter plus facilement les séparations, entre autres grâce à ce jeu tout simple!

Variations

 


  • Au lieu de cacher le visage de votre enfant, dissimulez un objet sous la couverture, et faites-le réapparaître.

  • Votre enfant prendra de plus en plus plaisir à se cacher et, bien entendu, à être trouvé. Invitez-le donc à aller se cacher quelque part dans la maison et partez à sa recherche. Même si les enfants de cet âge ont l’habitude de se cacher souvent au même endroit, ce jeu lui permet d’explorer son environnement, tout en encourageant le développement de certaines habiletés motrices, puisqu’il court, il se met à genoux, à quatre pattes, il essaie de rester immobile, doit marcher sans faire de bruit… Même si son dos dépasse un peu du fauteuil derrière lequel il est caché, prétendez ne pas le voir. Souvenez-vous que si lui ne vous voit pas, il croit que vous ne le voyez pas non plus : donc, même si ses pieds dépassent sous les rideaux, ou que seule sa tête est dissimulée derrière le sofa, jouez le jeu! Néanmoins, ne mettez pas trop de temps à le trouver. Il n’est pas encore très patient et, si la recherche s’éternise, il sortira rapidement de sa cachette.

  • Il est peut-être encore trop petit pour vous trouver (ou pour attendre son tour), mais en laissant votre enfant vous suivre lorsque vous allez vous cacher, vous lui enseignez les positions qu’il faut prendre pour ne pas être vu!




  •  
  •  
  •  

 

Entre 2 et 4 ans

C’est vers l’âge de 2 ans que l’enfant commence à mieux comprendre les rudiments de la cachette. Dès lors, il est plus apte à se cacher, puis à trouver. Évidemment, le jeu n’est pas encore très structuré et, à chercher, il préfère habituellement se cacher. D’ailleurs, il est fort possible qu’il abandonne son rôle de « chercheur » en plein milieu de la chasse pour aller se cacher, lui aussi!

Puis, vers 3-4 ans, il développe enfin la capacité de se représenter le point de vue des autres. Concrètement, ceci signifie qu’il est alors en mesure de comprendre les stratégies qu’il peut lui-même utiliser pour se cacher et trouver, et, par la même occasion, celles que les autres participants peuvent également utiliser. Cela ne signifie pas qu’il est un as de la cachette et, pour que les recherches ne s’éternisent pas, l’adulte doit aider l’enfant avec de petits indices, sonores ou visuels. Il peut aussi accompagner l’enfant qui cherche d’autres enfants. Si votre petit ne comprend pas certaines règles, n’hésitez pas à simplifier le jeu pour qu’il ne perde pas son intérêt : le plaisir doit toujours être au rendez-vous! Par exemple, s’il ne sait pas compter, il pourrait chanter une chanson pendant que les autres vont se cacher!

Entre 5 et 6 ans

Enfin, vers 5-6 ans, les rôles du chercheur et de celui qui se cache se structurent. Les règles sont bien définies et les participants les respectent (ou presque!). Peu à peu, les enfants commencent à développer des stratégies : ils pourraient, par exemple, faire du bruit d’un côté, mais aller se cacher de l’autre côté. Donner des indices trompeurs et induire le chercheur en erreur est l’un des grands plaisirs du jeu de cache-cache et l’adulte qui voudrait aider son enfant à évoluer pourrait explorer cette direction.

Les enfants d’âge scolaire, eux, réussiront à combiner tous les points de vue pour choisir les plus compliqués. D’ailleurs, des jeux comme la chasse au trésor et les rallyes sont des versions complexifiées de la cachette qui plairont aux enfants plus âgés.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Gagnez un trousse complète d’apprentissage de OLO Fusion!

Participez pour gagner la trousse “La Futée” de OLO Fusion.

Commentaires