Bébé

L'angoisse du 8e mois

Votre bébé pleure dès que vous n’êtes plus dans son champ de vision et se montre réticent en présence de nouveaux visages? On parle de cette phase normale et on vous donne des trucs!

Angoisse de séparation et peur des étrangers

L’angoisse du 8e mois est une étape normale du développement des bébés qui est caractérisée par l’apparition de signes d’angoisse lorsque bébé est séparé de sa mère ou en présence d’étrangers. Par exemple, un bébé qui passait facilement de bras en bras au cours de ses premiers mois de vie peut se mettre à pleurer lorsqu’il voit un visage inconnu ou refuser de quitter vos bras, même pour ceux de papa.

Cette phase n’est pas seulement normale, elle est importante puisque lorsqu’elle est vécue de façon positive par les parents, elle permet à l’enfant de faire des apprentissages nécessaires à son développement :

  • Apprendre à distinguer les individus et à reconnaître les visages;
  • Comprendre qu’il est une personne à part entière et non l’extension de ses parents;
  • Acquérir la notion de permanence de l’objet; c’est-à-dire qu’il commence à comprendre que les gens continuent d’exister même s’il ne peut pas les voir;
  • Exprimer son individualité en formulant ses besoins et préférences.
Comment aider son enfant à traverser cette étape?

Même si l’angoisse de séparation et la peur des étrangers sont une étape normale et qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter, c’est tout de même important de guider votre bébé dans ses nouveaux apprentissages.

  • Si vous devez vous absenter, dites toujours au revoir à votre enfant afin qu’il puisse comprendre avec le temps que vous reviendrez même s’il ne vous voit pas. La pire chose à faire est de partir en cachette puisque votre enfant pourrait vivre dans la crainte constante que vous allez disparaitre, ce qui encouragera son insécurité.
  • Encouragez son indépendance à le laissant jouer seul dans une pièce tout en lui parlant de la pièce voisine.
  • Comme les enfants apprennent beaucoup par le jeu, faites-lui découvrir le jeu de caché-coucou qui est idéal pour lui apprendre la notion de permanence de l’objet.
  • Socialisez votre enfant pour l’habituer à voir de nouveaux visages. Vous pourriez également le confier quelques heures de temps en temps à un membre de la famille ou à une gardienne de confiance.
  • Ne forcez jamais votre enfant s’il a peur. Allez-y graduellement pour le rassurer.
  • Les enfants sont des éponges émotives : évaluez vos propres émotions et, s’il le faut, modérez vos propres angoisses pour qu’il puisse prendre exemple sur vous.
  • Évitez les grands changements durant cette période.
Le retour au boulot

Les mamans qui travaillent commencent à penser à leur retour au boulot à peu près au même moment que bébé traverse cette période d’angoisse de séparation. Ce n’est pas très rassurant à vivre! Vous réalisez que vous aurez bientôt à vous séparer de bébé plus longtemps que vous ne l’avez fait auparavant et il vous sera difficile de concevoir que bébé puisse (sur)vivre sans vous!

Ne vous sentez pas coupable de vivre une gamme d’émotions puisqu’il est normal d’anticiper l’inconnu et les gros changements d’horaire qui vous demanderont plus d’organisation. L’important, c’est de ne pas nourrir votre angoisse exagérément et de vous prendre en main.

Notez ce qui vous inquiète, discutez-en avec votre conjoint, interpelez une amie qui est déjà passée par là (et qui a survécu!), lisez sur vos questions. Par exemple, notre forum de discussion est fréquenté par des milliers de mamans qui vivent un peu la même chose, à différents degrés bien sûr, mais leurs expériences, trucs et conseils vous seront d’un grand réconfort.

On vous encourage également à lire notre article Maman de retour au boulot pour obtenir des trucs et des conseils qui vous aideront à préparer votre retour au travail en douceur.

Références

Image de Mariem Melainine


Cette semaine
Fêter l'Halloween à la maison

Cette année, on fête Halloween à la maison avec un party Glow in the dark façon Fiesta mexicaine! Voici comment préparer tout ça. 
 

L'Halloween au temps de la Covid-19

Pour une deuxième année consécutive, l’Halloween fait jaser. Après Dame Nature qui a fait des siennes l’an dernier, c’est au tour de la COVID-19 de gâcher les plans des tout-petits.

Desserts parfaits pour Halloween

Pour souligner l’Halloween dans la bonne humeur, quoi de mieux qu’un dessert drôle et thématique? En voici plusieurs que vous pourrez facilement faire avec les enfants.

Déguisement : pour rester dans la limite de l’acceptable

À l’origine, ce n’était qu’une fête. Une soirée spéciale où on enfilait des costumes terrifiants, pour éloigner les fantômes. Cette Halloween, ludique et festive, s’est ensuite invitée dans les écoles et voilà qu’elle nous cause de sacrés maux de tête. 

Nos Concours

Gagnez 5 livres pour enfants de 6 à 9 ans

Participez pour gagner 10 livres pour enfants de 6 à 9 ans

Améliorez l'apprentissage de vos enfants grâce à Leap start 3D

Participez pour gagner le jeux Leap Start 3D d’une valeur de 60$

Commentaires