Activités

Être invité à une fête d'enfants

Posez des questions à votre enfant

Sans pour autant bombarder votre enfant de questions, demandez-lui s’il s’entend bien avec cet enfant qui l’invite. Ça peut sembler étrange à première vue, mais si votre enfant accepte parce qu’il est content de cette invitation, mais qu’il se chicane avec cet enfant sans arrêt à l’école, il n’aura pas de plaisir à la fête. S’il ne le connaît pas beaucoup, vous pouvez l’y envoyer quand même pour qu’il se fasse de nouveaux amis. Souvenez-vous tout de même que chaque fête vient avec des dépenses et qu’il pourrait être invité très souvent s’il est populaire. Prenez votre décision en conséquence.

Répondez

Il faut ensuite répondre à l’invitation. Que vous ayez l’intention ou non d’y aller, les parents doivent le savoir avant la date qui est indiquée sur le carton d’invitation, ou le plus tôt possible s’il n’y en a pas. Si vous arrivez à la fête sans avoir répondu, les parents auront peut-être invité quelqu’un d’autre à la place de votre enfant et n’auront pas assez de surprises, d’activités ou de nourriture pour tout le monde. C’est très exigeant de préparer une fête, votre seule façon d’aider est de répondre aux parents.

Informez-vous au sujet de la sécurité

Si votre enfant ne sait pas nager et que vous craignez qu’il y ait une piscine sans surveillance ou s’il a des allergies alimentaires sévères, vous pouvez aussi vous informer au sujet de l’endroit où la fête se déroulera et poser quelques questions aux parents au sujet du repas. De cette façon, vous pourrez vous entendre sur les restrictions et discuter des mesures à prendre. S’il ne sait pas nager, vous pouvez peut-être apporter une veste de flottaison et rester pour aider à surveiller. S’il est allergique, peut-être que vous pouvez apporter quelque chose à grignoter pour compenser.

Parlez du cadeau aux parents…

Si vous connaissez un peu l’enfant qui sera fêté, n’hésitez pas à choisir un cadeau qui correspond à ses activités parascolaires, à ses goûts et à ses intérêts. S’il est très studieux, un livre est une bonne idée de cadeau, mais vous devrez peut-être demander aux parents s’il possède déjà telle ou telle collection. Les bandes dessinées sont aussi toutes indiquées et font de magnifiques cadeaux. Toutefois, si vous ne connaissez pas encore l’enfant, si vos enfants sont encore très jeunes et si vous avez peur d’acheter quelque chose qui ne lui plaira pas, n’hésitez pas à parler du cadeau au téléphone en confirmant votre présence.

… ou trouvez un cadeau neutre

Si vous n’avez pas envie de parler de cadeau avec les parents et que vous ne savez pas quoi acheter, n’hésitez pas à offrir une carte-cadeau. Pour les préadolescents et les adolescents, les cartes des magasins d’électronique et de vêtements feront certainement plaisir et pour les plus petits, ce sont les cartes-cadeaux des magasins de jouets qui représentent un accès à la meilleure des cavernes d’Ali Baba.

Habillez votre enfant convenablement

Selon le thème choisi pour la fête, assurez-vous que votre enfant soit habillé convenablement. C’est la meilleure façon de vous assurer qu’il se sente à l’aise. Si le thème tourne autour des astronautes, des dragons ou des princesses, vous pouvez l’habiller en conséquence, en essayant d’y aller quand même modestement pour ne pas voler la vedette au fêté. Si au contraire le déguisement est fortement encouragé, allez-y gaiement. Finalement, si la fête a lieu dans une salle de jeu comme le Funtropolis ou le Taz, par exemple, habillez-le aussi confortablement que possible pour qu’il puisse vraiment s’amuser.

Tenez parole ou appelez

Maintenant que vous avez confirmé votre présence, pas question de reculer. Vous ne pouvez pas décider de faire autre chose à la dernière minute et supposer que la personne ne remarquera pas l’absence de votre enfant. Elle le remarquera! Si vous ne me croyez pas, souvenez-vous de ce petit garçon qui a reçu une « amende » pour ne pas s’être présenté à un anniversaire où il avait promis d’aller. Si vous avez un empêchement raisonnable, si votre enfant est malade, par exemple, appelez les parents pour les prévenir et entendez-vous sur une manière de leur donner le cadeau que vous aviez prévu. Ce sera plus poli et moins décevant pour le petit fêté qui devra accepter l’absence son ami.

Évitez d’improviser

Essayez de vous en tenir à l’horaire et de vous contenter de déposer et de venir chercher votre enfant en souriant. Ne restez pas sur place pour surveiller si on ne vous a pas invité à le faire et évitez d’ajouter votre grain de sel dans l’organisation en apportant une activité, par exemple.

Commentez entre adultes

Pendant les fêtes d’enfants, on apprend à connaître un peu mieux les autres parents. C’est souvent l’occasion d’y faire de belles rencontres, mais il arrive aussi que ce ne soit pas aussi agréable qu’on l’aurait souhaité. Ça arrive, ce n’est pas la fin du monde! S’il arrive quelque chose de désagréable, si les parents critiquent votre cadeau devant tout le monde (et devant votre enfant), par exemple, ou si votre enfant passe un très mauvais moment, évitez de critiquer ouvertement la fête devant votre enfant. Dites-lui que ça arrive et qu’il y aura d’autres fêtes. Vous pourrez toujours parler des détails de ce mauvais moment entre adultes, pour éviter qu’un petit accrochage pendant une journée spéciale devienne un véritable fiasco au prochain jour d’école.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Gagnez les jouets officiels de la série Go Go Cory Carson!

Participez pour gagner la station de pompier, le train DJ et les personnages de la série.

Commentaires