Grossesse/Maternité

Les hormones de la grossesse et leurs effets en post-partum

De plus, nous vous suggérerons quelques astuces pour prévenir et/ou diminuer les symptômes des changements hormonaux en post-partum.

Les deux hormones principales de la grossesse sont l’estrogène et la progestérone.

L’ESTROGÈNE: L’estrogène est une hormone sécrétée principalement par les ovaires, elle agit sur l’utérus de façon à ce qu’il s’agrandisse et que l’endomètre s’épaississe. Cette hormone augmente aussi votre circulation sanguine et sollicite l’activation d’autres hormones importantes au développement de votre corps et celui de votre bébé. Au plan sexuel, l’estrogène joue un rôle dans la libido et la lubrification.   

LA PROGESTÉRONE: La progestérone, quant à elle, joue un rôle important dans le développement fœtal et stimule le développement des seins en préparation à l’allaitement. L’estrogène et la progestérone sont présents en quantité croissante durant la grossesse et chutent rapidement au moment de l’accouchement.

La chute d’estrogène et de progestérone est suivie par une augmentation de la prolactine. Cette dernière est une hormone qui est importante pour la production de lait — sa concentration augmente chaque fois que vous allaitez. Les taux de prolactine demeurent hauts pour vous aider à allaiter jusqu’à ce que le réflexe de succion du mamelon s’instaure et que la production de lait devienne réflexive. Il est important de reconnaître que la prolactine interfère avec le taux d’estrogène dans votre corps — si vos taux de prolactine sont hauts, comme lors de l’allaitement, le taux d’estrogène demeure relativement bas.

Tel que mentionné plus tôt, l’estrogène augmente votre circulation sanguine pendant la grossesse. Lors de la carence d’estrogène en post-partum, la circulation sanguine est plus lente relativement à la grossesse. Cette carence peut réduire une bonne perfusion sanguine à la peau et, donc, peut affecter son hydratation et son élasticité et, par conséquent, occasionne une sécheresse vaginale. Cette condition fait en sorte que la peau au niveau de votre urètre, de votre vulve et de votre vagin peut devenir plus mince, sensible et fragile. La prolactine peut aussi contribuer à une diminution de la lubrification vaginale et, ainsi, augmenter la sécheresse. Ce sont des changements normaux dus aux hormones, mais qui peuvent devenir incommodants s’ils causent des douleurs aux relations sexuelles ou des symptômes urinaires inconfortables comme une fréquence urinaire élevée ou une sensation de brûlure pendant la miction.

Il existe des solutions pour vous rendre plus confortable pendant cette période de carence hormonale.

1. Faites vos exercices de plancher pelvien — l’activité musculaire promeut une meilleure circulation au niveau du périnée et peut aider à diminuer les symptômes de sécheresse. Si vous n’êtes pas certaine des exercices qui seraient appropriés pour vous, consultez une physiothérapeute en rééducation périnéale et pelvienne.  

2. Essayez un lubrifiant naturel à base d’eau, préférablement sans parabène, pendant les relations sexuelles pour diminuer l’irritation et la friction sur votre peau

3. Utilisez un savon doux, sans parfum, pour laver votre vulve — les savons parfumés peuvent augmenter l’irritation et empirer vos symptômes

4. Un hydratant vaginal tel que Gynatrof peut être appliqué une fois par jour, ou au besoin, pour redonner à la peau vulvo-vaginale une meilleure trophicité.

5. Parlez-en à votre médecin si les symptômes persistent — votre professionnel de la santé pourrait vous suggérer une crème hormonale topique.

Source: Elizabeth Belliveau, Physiothérapeute en rééducation périnéale et pelvienne   

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

Dormez en toute quiétude grâce à Angelcare

Gagnez un moniteur de mouvements respiratoires pour bébé avec video

Nos Concours

Cet hiver restez au chaud grâce à Louis Garneau!

Participez pour gagner des sous-vêtements en polar pour enfants et adultes

Commentaires