Enfant

La puberté des 9 à 12 ans

La puberté! C’est le début de la transition de l’enfance à l’adolescence. Un flot d’émotions et de grands bouleversements physiologiques et psychologiques secoue les 9 à 12 ans.

Entre 9 et 12 ans, un changement de cap s’opère. Le préadolescent est désormais plus pudique et ses gestes sont moins innocents. Toutefois, il faut lui parler de sexualité et d’amour avec doigté autrement, il risque de se refermer. Il n’aime pas se faire taquiner au sujet de ses amours ou aborder les questions sexuelles avec vous.  

« Le terme puberté fait référence à un stade de maturation biologique pendant laquelle la fille ou le garçon devient capable de se reproduire », note-t-on dans le site Masexualité.ca.

Tantôt voyeur, tantôt exhibitionniste, tantôt provocateur, tantôt trop réservé, le préado inquiète parfois les adultes autour. Rassurez-vous. Il explore la sexualité et son nouveau corps avec ses yeux à lui, comme « ceux d’un explorateur en terra incognita, qui apprend peu à peu à se repérer grâce à ses expériences, et aux limites formulées par les adultes » écrivent Harry Ifergan et Rica Etienne dans le livre 6 – 12 ans, l’âge incertain (Hachette Littératures).

Changements physiques

Autour de 9 ans apparaissent les premiers changements physiques. Durant cette période, toute la croissance physique s’accélère et vous serez surpris de vous apercevoir que votre fils ou votre fille « pousse » de plusieurs centimètres chaque année. Et que dire des transformations physiques apparentes qui montrent bien que votre enfant délaisse le monde des enfants pour devenir peu à peu un adulte! Souvenez-vous que ces changements sont souvent bouleversants pour ceux qui les vivent et sont aussi une source de commentaires pour ceux qui les remarquent.

Tentez de noter positivement ces changements pour que votre enfant ne vive pas cette métamorphose dans la gêne ou la honte. Et renforcez son estime de lui en l’accompagnant durant ces moments, puisqu'à l’école ou avec ses amis, il pourrait être la cible de railleries.

Le premier signe de la puberté est sans contredit le développement des seins qui s'amorce autour de 10½ ans. Ce léger bourgeonnement des seins peut être sensible pour les fillettes. Aussi, il n’y a pas lieu de s’inquiéter si le développement ne se produit pas exactement de la même façon des deux côtés à la fois. Si c’est une source d’inquiétude pour votre enfant, rassurez-la vite. C’est bien normal!

Ensuite, de pair avec une poussée de croissance apparait la pilosité pubienne et au niveau des aisselles, environ 6 mois après le début du développement des seins. Les premières menstruations surviennent vers l’âge de 12 ou 13 ans. « Le développement se poursuit et le processus prend fin en 3 ou 4 ans, pour éventuellement atteindre la taille adulte des seins et des aréoles et l'apparence adulte des poils pubiens. Les filles atteignent leur pleine taille adulte environ deux ans après la première menstruation », apprend-on sur Masexualité.ca.

Chez le garçon, la puberté survient presque un an plus tard que chez les filles, en général. Le premier signe du déclenchement de la puberté est l’augmentation du volume des testicules qui survient vers 11½ ou 12 ans.

Au cours des mois suivants, on note l’apparition de poils pubiens et des aisselles. « La puberté se poursuit par l'augmentation du volume des testicules et du pénis et la poussée continue des poils pubiens et des aisselles. La croissance physique commence le plus souvent par l'élargissement des mains et des pieds, suivie de la croissance des bras, des jambes, du tronc et de la poitrine. Parmi les autres changements, il y a la mue de la voix, une augmentation de la masse musculaire et la capacité d'avoir des érections et d'éjaculer. Les seins peuvent se développer chez certains garçons. Le cap de la poussée de croissance a lieu de 2 à 3 ans plus tard chez les garçons comparativement aux filles », mentionne-t-on sur Masexualité.ca.

Intimité s.v.p.!

Les jeunes sont souvent gênés par les transformations de leur corps et par ce qui se passe en eux, un mélange de désirs, d’attirance et de pulsions. Ils s’examinent beaucoup… eux-mêmes et entre eux. Et surtout, ils se demandent « est-ce que je suis normal? » Ils ont besoin d’être rassurés, mais pas sermonnés ni bousculés. Sachez trouver le bon moment pour en discuter avec eux et ne les faites jamais se sentir mal de poser des questions.

Qui dit intimité, dit exploration de son corps et des plaisirs qui s’y rattachent désormais. « La puberté est typiquement le moment où la nature et la fréquence de la masturbation, tant chez le garçon que chez la fille, se transforment comparativement à l'enfance. Le but de la masturbation devient le plaisir et l'orgasme. Bon nombre de filles et de garçons qui ne se masturbaient pas auparavant commencent à le faire durant la puberté », décrit-on dans Masexualité.ca.

Malgré tout ce qu’on a pu en dire, la masturbation n’entraîne aucune conséquence physique ou psychologique! Et il faut le répéter aux enfants aussi pour dédramatiser certes, mais aussi pour leur faire comprendre que ce geste intime n’est pas interdit s’il est posé dans des conditions intimes et personnelles.

Quelques notions sur la sexualité des 9 à 12 ans

Issues du développement

  • Changements physiques liés à la puberté;
  • Changements psychologiques/sociaux liés à la puberté;
  • Bonne compréhension des droits et libertés en matière de sexualité et de relations.
  • Comportements fréquents
  • Fréquentations (c.-à-d. sortir avec quelqu'un);
  • Intimité physique (baisers, attouchements);
  • Masturbation;
  • Préoccupation avec la sexualité (fait souvent référence à la sexualité);
  • Intérêt envers les médias à contenu sexuel.

Préoccupations

  • Initiation précoce d'activités sexuelles adultes;
  • Problèmes d'adaptation à l'orientation homosexuelle ou bisexuelle;
  • Problèmes d'image corporelle;
  • Problèmes à l'égard des habiletés sociales.

Objectifs d'apprentissage

  • Connaissance approfondie des aspects physiques et psychologiques de la puberté;
  • Éducation diversifiée en matière de santé sexuelle, notamment le délai des premiers rapports sexuels et la contraception/la sexualité protégée;
  • Éducation d'habiletés sociales liées aux droits et libertés au sein des relations et aux relations interpersonnelles à satisfaction mutuelle;
  • Élaboration des compétences littéraires médiatiques afin de comprendre, d'interpréter et d'évaluer les messages sexuels et l'imagerie sexuelle médiatiques.

Source : Masexualite.ca

Image de Nadine Descheneaux

Autrice jeunesse et conférencière.


Cette semaine
Chaudron de sorcière à croquer – Brownies d’Halloween

AVERTISSEMENT : Ce dessert festif risque d’attirer vampires, licornes et petits fantômes du quartier. Préparez-vous au pire! 

Des conseils pour une bonne santé dentaire à l'Halloween

Difficile pour les jeunes de résister à l’attrait des mille et une sucreries récoltées à l’Halloween. Il existe des conseils simples que les parents peuvent suivre pour permettre à leurs enfants de célébrer l’Halloween tout en veillant à la santé de leurs dents.

Fêter l'Halloween à la maison

Cette année, on fête Halloween à la maison avec un party Glow in the dark façon Fiesta mexicaine! Voici comment préparer tout ça. 
 

La peur et l'anxiété chez l'enfant

Plusieurs enfants vivent des peurs et des craintes, voire même des phobies, qui sont angoissantes et qui requièrent une bonne compréhension du phénomène.

Nos Concours

Gagnez 5 livres pour enfants de 6 à 9 ans

Participez pour gagner 10 livres pour enfants de 6 à 9 ans

Améliorez l'apprentissage de vos enfants grâce à Leap start 3D

Participez pour gagner le jeux Leap Start 3D d’une valeur de 60$

Commentaires