Désir d'enfant

Aborder la fertilité par la chimie

La fertilité implique des phénomènes chimiques complexes. Pour bien comprendre, il faut des bases.

Nous rencontrons beaucoup de couples qui sont aux prises avec des problèmes de fertilité qui nous disent qu’ils se sentent désemparés parce qu’ils n’ont pas les bases pour poser les bonnes questions. Lors de notre 2e article, nous avons amené la distinction entre certaines disciplines des sciences de la vie et la médecine afin de mieux poser vos questions. Ici nous mettons le pied dans le bain de la science.

Introduction

Dans le présent article, nous allons commencer à introduire les bases scientifiques nécessaires pour saisir les vraies réponses aux questions que vous vous posez au sujet de la fertilité. Sans devenir des chimistes, au fil des articles, vous serez en position de comprendre bien plus que de simples vulgarisations qui vous laissent quelquefois dans l’obscurité.

Nous parlerons d’abord de la constitution des atomes. Eh oui! Nous sommes tous un ensemble d’atomes bien organisés! Nous parlerons ensuite de la diversité des atomes. Ces premières explications nous conduiront à parler de comment les atomes s’associent pour créer des molécules. Finalement, nous discuterons de la notion de solubilité et de concentration.

L’histoire de l’atome

Un philosophe grec nommé Démocrite qui a vécu environ 400 ans avant Jésus Christ était intéressé par la question suivante : la matière est-elle continue et divisible à l’infini ou est-elle constituée de petites particules invisibles? Son opinion penchait pour la seconde option et, dans le but d’établir ce qu’on appelle un modèle théorique (image mentale) pour baser sa réflexion, il avait appelé ces petites particules « atomos ». Atomos est un mot qui signifie : insécable, ou indivisible si vous préférez.

Par la suite, et cela pendant des siècles, la recherche en chimie a été conduite par des « pseudo-scientifiques » qui s’intéressaient au concept de la pureté des éléments : les alchimistes. Ceux-ci cherchaient le moyen de convertir des métaux en d’autres métaux. Les travaux de certains scientifiques français comme Lavoisier et Proust ont contribué à confirmer qu’il existe bel et bien des éléments purs et que la matière est composée de particules simples. Ces travaux ont conduit un professeur britannique, John Dalton, à élaborer ce qu’on appelle aujourd’hui : la théorie atomique de Dalton qu’on peut résumer en quatre points :

  1. Chaque élément (pur) est formé de petites particules appelées atomes;
  2. Les atomes d’un même élément sont identiques, les atomes d’éléments différents sont différents;
  3. Un composé chimique pur (molécule) est une combinaison d’atomes dans un nombre bien défini;
  4. Au cours d’une réaction chimique, il y a réorganisation des atomes (et des molécules), mais les atomes eux-mêmes ne sont pas modifiés.

En bonne partie grâce aux travaux d’Ernest Rutherford de l’Université McGill au début des années 1900 et qui portaient sur la radioactivité, nous savons aujourd’hui que tous les atomes sont constitués des trois mêmes sous-particules : les neutrons, les protons et les électrons. Les neutrons sont des sous-particules qui sont électriquement neutres et qui participent à la formation du noyau. Les protons sont aussi dans le noyau et ont une charge électrique positive. Les électrons gravitent autour du noyau et sont chargés négativement.

Il faut comprendre que selon ce modèle, les atomes sont principalement constitués de vide. En effet, le noyau des atomes serait proportionnellement petit : d’une dimension équivalente à un dix millième de milliardième de centimètre (10x-13cm); alors que les électrons graviteraient dans un « immense » espace d’un diamètre 100 000 fois plus grand autour du noyau.

Ce qui distingue les éléments

Pourquoi les éléments sont-ils différents s’ils sont tous constitués d’atomes eux-mêmes faits des trois mêmes particules? Ce qui distingue les atomes et qui constitue la différence entre les éléments, c’est le nombre de ces particules. Ainsi, l’or est différent du fer, le sélénium du carbone, l’oxygène de l’azote, etc., parce qu’ils sont constitués d’atomes ayant des nombres différents de neutrons, de protons et d’électrons. Impressionnant non? Le tableau périodique des éléments contient la liste des éléments connus à ce jour. Plus de cent sortes d’atomes!

Calculatrice d'ovulation

Entrez la date de la première journée de vos dernières règles et la durée moyenne de votre cycle

Cette semaine

Concours Partenaires

25 cadeaux sous le sapin 2019 – Jour 8 – Deux par Deux

Gagnez une carte-cadeau d'une valeur de 100$ chez Deux par Deux

Nos Concours

Vivre la magie de Noël grâce à Exporail!

Exporail vous offre la chance de gagner un forfait famille

Stodal® : le sirop à toujours avoir à porter de la main!

Gagnez une bouteille de fabuleux sirop pour la toux.

Commentaires

Calculatrice d'ovulation

Entrez la date de la première journée de vos dernières règles et la durée moyenne de votre cycle

Suivez-nous Facebook Twitter Pinterest Google+ Instagram Youtube RSS

Les mocktails, tout le plaisir, l’alcool en moins

499 vues / 0 commentaire

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!