Désir d'enfant

Adoption : deux poids, deux mesures?

Le Régime québécois d’assurance parentale, comme toute bonne chose, a une fin : après cinquante semaines pour les parents biologiques, après trente-sept semaines pour les parents adoptants. La suite logique est donc le retour au travail. Il faut comprendre que comme nous n’étions pas au travail pendant cette année, nous n’avons pas cumulé de semaines assurables en cas de pépin.  L’assurance-emploi prévoit-elle quelque chose pour assurer un revenu minimal en cas de mise à pied, de maladie ou autre imprévu de la vie au niveau du travail? Bien sûr que oui, me direz-vous, et vous n’avez pas tort. La période de référence donnant accès à l’assurance-emploi est normalement constituée des 52 semaines précédant le dépôt d’une demande. Il est cependant prévu par la loi que la période de référence peut être prolongée jusqu’à un maximum de 104 semaines si nous n’occupions pas d’emploi assurable pour les raisons suivantes : 

  • Vous étiez incapable de travailler par suite d’une maladie, blessure, mise en quarantaine ou grossesse; ou
  • Vous étiez détenu dans une prison, un pénitencier ou un autre établissement de même nature; ou
  • Vous suiviez un cours de formation ou une autre activité reliée à l’emploi approuvé par une autorité désignée par Ressources humaines et Développement social Canada; ou
  • Vous touchiez des indemnités en vertu d’une loi provinciale du fait que vous avez cessé de travailler parce que la continuation de votre travail vous mettait en danger ou mettait en danger votre enfant à naître ou l’enfant que vous allaitiez.

J’ai donc contacté un représentant du RHDSC pour qu’il me confirme que la terminologie « grossesse » sous-entendant également la notion d’adoption au sens de leur loi. Eh bien non! Pas de grossesse = pas de prolongement possible de la période de référence. 

Au-delà de l’immense bonheur engendré par l’adoption, la discrimination dont sont victimes les parents adoptants est fortement dénoncée, mais fait partie du quotidien. Après en avoir discuté avec plusieurs parents adoptants, les discussions tournent toujours sur les questions qui demeurent sans réponse logique. La roue continue de tourner, les gens continueront de fonder des familles et, souhaitons-le, les familles adoptives auront un jour les mêmes droits que toute autre famille.

Chantal Massicotte

En plus d’être maman d'une petite fille d'origine vietnamienne, je suis technicienne en travail social spécialisée en employabilité et en réinsertion sociale. Je suis également « marraine » en adoption à l'international, fonction par laquelle je suis amenée à aider, supporter et conseiller les futurs parents qui me sont recommandés dans toutes les étapes de leur projet pour la région du Bas-Saint-Laurent. Vous pouvez également suivre mon parcours sur mon blogue.

Calculatrice d'ovulation

Entrez la date de la première journée de vos dernières règles et la durée moyenne de votre cycle

Cette semaine

Nos Concours

Participez pour gagner un exemplaire du livre « Incroyable érable »

Courez la chance de gagner le livre « Incroyable érable » d’une valeur de 30$.

Voyagez avec les Imageries !

Courez la chance de gagner trois imageries de trois pays.

Commentaires

Calculatrice d'ovulation

Entrez la date de la première journée de vos dernières règles et la durée moyenne de votre cycle

Suivez-nous Facebook Twitter Pinterest Google+ Instagram Youtube RSS

Témoignage de maman – Des œufs à 6 mois?

4560 vues / 2 commentaires

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!