Blogues

Les écrans ont-ils un effet négatif sur le langage?

Une étude menée sur plus de 18 000 personnes a permis de conclure que la télévision et les autres écrans peuvent nuire aux compétences langagières de nos enfants, mais sous certaines conditions.

Depuis plusieurs années, des chercheurs et des spécialistes se penchent sur l’impact que peuvent avoir des heures de télévision ou de jeux vidéo sur le langage des enfants.

En janvier dernier, par exemple, une étude avait fait grand bruit en concluant que les enfants exposés aux écrans tôt le matin étaient davantage à risque de développer des troubles du langage.

Cette fois, des chercheurs de Calgary, Seattle et Washington ont conjugué leurs efforts pour étudier 42 études menées sur plus de 18 000 personnes. Et leurs résultats devraient tous nous pousser à l’action.

Un impact négatif sur le langage, oui, mais…

L’étude nous rappelle un certain nombre de faits que nous savions déjà. Par exemple, les enfants de moins de 18 mois ne devraient toujours pas être exposés aux écrans, et ceux entre 2 et 5 ans devraient seulement être exposés une heure par jour à des contenus éducatifs.

Par contre, ce que nous ne savions pas, c’est que la télévision qui joue sans arrêt dans la maison a un effet néfaste sur le langage. Le fait d’être seul devant l’écran en permanence aussi.

En effet, le point le plus intéressant qui soit ressorti de cette étude est qu’un contenu de qualité peut améliorer le langage jusqu’à un certain point, mais que rien ne vaut un bon dialogue entre deux personnes. 

Alors, qu’est-ce qu’on fait?

Selon les chercheurs qui ont compilé ces études, il faut donc adapter nos comportements afin de remplir trois conditions.

Premièrement, pour aider les enfants à développer des compétences langagières, il faut réduire le temps d’écran, même chez les enfants de plus de 6 ans. Idéalement, on parle d’un maximum de deux heures par jour devant l’écran.

Deuxièmement, il faut s’assurer que le contenu auquel les enfants ont accès, autant à la télévision que dans les jeux, est de bonne qualité. Ce qui veut dire qu’une émission éducative ou un jeu qui développe certaines compétences n’auront pas le même impact.

Finalement, il faut regarder les contenus en question avec eux lorsque c’est possible, parce que notre présence et nos commentaires constituent ce qui aura le meilleur impact sur le langage de nos enfants.

Vous pouvez lire un extrait de l’étude intitulée “Associations Between Screen Use and Child Language Skills A Systematic Review and Meta-analysis” ici. 

Techno Maman

Diplômée en communication publique à l’Université Laval, Anne Costisella est une véritable passionnée des jeux vidéo, applications et autres gadgets. Ancienne globe-trotteuse, elle vous parle désormais de son portable pour vous donner des idées de jeux et vulgariser la technologie. Vous pouvez la suivre sur sa page Facebook et sur Twitter.


Cette semaine
Covid-19 - Le partage des congés des Fêtes pour les parents séparés

Le 19 novembre 2020, le Gouvernement du Québec annonçait les mesures d’assouplissement permises pour les rassemblements durant les Fêtes de fin d’année 2020. Un casse-tête pour les parents séparés? 

Laissez-les croire au Père Noël!

Est-ce qu’on doit laisser nos enfants croire au Père Noël et à toute cette magie des Fêtes? Absolument, et Solène Bourque nous dit pourquoi!

Le baby blues, ce phénomène mal connu

On l’entend sans cesse ce terme, baby blues, et pourtant il est si mal connu du grand public et même des professionnels de la santé. On l’utilise sans bien le comprendre alors que, pourtant, jusqu’à 80 % des femmes en connaissent un épisode plus ou moins difficile.

Un calendrier de l’Avent dans le sapin

Ce que j’aime du temps des fêtes avec les enfants, c’est toutes ces traditions magiques qui mettent des étoiles dans leurs yeux.  

Nos Concours

Gagnez le livre Bœuf braisé au jus

Participez pour gagner le livre Bœuf braisé au jus de Mamzells

Gagnez une Poupée Maplelea

Participez pour gagner une poupée Maplelea de votre choix et un journal d'histoire

Commentaires