Bébé

Savoir reconnaître les pleurs de bébé

Pour bébé, les pleurs sont le tout premier moyen de communication. S’il est parfois difficile de les comprendre, ils n’en veulent pas moins dire quelque chose. Alors, comment les différencier?

Faim

Si bébé porte ses mains à sa bouche, cherche le sein ou le biberon, il a probablement faim. Vous reconnaîtrez ces pleurs, qui sont souvent rythmiques et peuvent sembler intenses.

Plus un bébé est jeune, plus il y a de chances pour qu’il ait faim, puisque son estomac est encore tout petit. Alors même s’il vient tout juste de manger, il se peut qu’il en veuille encore. De plus, boire le réconforte beaucoup, alors n’hésitez jamais à l’allaiter à la demande.

Fatigue

Contrairement à ce que l’on croit, tous les bébés ne s’endorment pas n’importe où, dès qu’ils sont fatigués. En réalité, plus il est exténué, plus votre enfant aura de la difficulté à trouver le sommeil. Alors, il se met à pleurer. Les cris de fatigue sont souvent accompagnés de frottements aux yeux. Ces sanglots peuvent commencer doucement, mais, lentement, ils grimpent en intensité.

Puisque son sommeil sera plus agité, et qu’il sera plus difficile à endormir, il est préférable d’apprendre à repérer les signes de fatigue de votre bébé.

Couche souillée

Des vêtements trop serrés ou une couche souillée peuvent aussi être une source d’inconforts pour votre bébé et, donc, la raison de ses pleurs. Parfois, le simple fait de le changer peut contribuer à faire cesser la crise, surtout si votre enfant a les fesses irritées : dans ce cas, les selles ou l’urine pourraient lui faire mal. Bébé produira alors de petits sanglots, répétés et insistants. Il essaie de vous dire : « Maman, je ne suis pas bien! » C’est le même genre de pleurs qu’il fera s’il a trop chaud, ou s’il a froid.

Trop stimulé

Si votre enfant pleure en détournant le regard, l’air égaré, c’est qu’il est peut-être trop stimulé. Vous vous trouvez peut-être dans un endroit très achalandé ou bruyant, et il a besoin de calme. Vous devriez alors le transporter à un endroit avec moins de lumière, moins de bruit, et le réconforter.

Peur

Lorsqu’il a peur, d’un fort bruit ou d’une grosse voix par exemple, l’enfant peut pleurer de façon stridente, voire hurler. Son visage devrait aussi afficher une expression perdue, effrayée. En le prenant et en le réconfortant, vous devriez arriver à le calmer.

Gaz et coliques

Ces pleurs sont facilement différenciables : ils sont habituellement rythmiques et très intenses, et peuvent se traduire par des cris stridents. Lorsqu’il a des coliques, le bébé pleure en effet très fort, et même les câlins, les mots doux ou les chansons n’en viendront pas à bout. Il a mal, et en effet, ces pleurs ne s’arrêteront qu’une fois les gaz ou les coliques partis. Massez-lui doucement le ventre, faites bouger ses jambes, jusqu’à ce que ça passe. Lisez notre article 12 façons de soulager les coliques pour avoir plus de pistes de solutions.

Réconfort et attention

Bien sûr, les enfants ont besoin d’amour et de câlins, certains plus que d’autres. Il arrive donc que bébé pleure simplement pour que vous vous occupiez de lui. Ces pleurs sont habituellement moins intenses que les pleurs mentionnés préalablement et l’enfant devrait se calmer dès qu’il est pris. Si votre bébé est encore tout petit, pratiquer le peau-à-peau est habituellement une grande source de réconfort! Vous pouvez également l’emmailloter avant de le prendre tout contre vous : ainsi, vous recréez le sentiment de chaleur et de sécurité qu’il vivait, dans votre ventre.

 

Maladie et douleurs

Une otite, une méningite et une foule d’infections virales et bactériennes occasionnent de la douleur et des pleurs intenses. Une fois que vous avez éliminé les autres sources potentielles de pleurs et que bébé demeure inconsolable, il faut envisager qu’il souffre d’une maladie qui requiert des soins médicaux. Appelez Info-Santé (811) si vous avez le moindre doute ou rendez-vous directement à la clinique sans rendez-vous ou carrément à l’hôpital. Écoutez votre instinct, il devrait vous indiquer la bonne réaction!

Image de Marie-Eve Bourassa

Autrice, scénariste, rédactrice et chroniqueuse.


Cette semaine
Rendre les voyages en voiture plus agréables

Pour que les enfants soient heureux dans la voiture pendant plusieurs heures, mieux vaut leur préparer un voyage en première classe! Voici dix trucs pour des déplacements plus agréables.

Aide-mémoire pour le sac à dos du petit campeur

Le compte à rebours est commencé. Dans quelques jours, votre enfant sera au camp. Tandis qu’il trépigne d’impatience et qu'il s’y voit déjà, vous, vous faites la liste mentale des choses à ne pas oublier. Pour vous aider, nous avons préparé un aide-mémoire.

Les 10 plus beaux sites des parcs nationaux du Canada

Les parcs régionaux du Québec gagnent à être explorés pour 1001 raisons. On s’y rend en famille pour profiter de la beauté du paysage et nature et pratiquer une panoplie d’activités amusantes pour tous les goûts. Parmi une quarantaine de destinations en voici dix. 

Comment bien préparer les enfants à un déménagement?

Ça y est, vous avez décidé de vendre votre maison. Toutefois, avant de vous lancer à la recherche de votre nouvelle demeure et de penser au déménagement, il est important de préparer vos enfants pour le jour J.

Nos Concours

Poudre solaire minérale SOLIS+ FPS 50

Participez pour gagner la poudre solaire IDC