Bébé

Les pleurs... comment s'y retrouver?

Quand bébé pleure à pleins poumons, on ne sait pas toujours quoi faire! Est-ce une douleur, de la fatigue, un inconfort, des coliques? Voici quelques conseils pour vous aider à comprendre.

« Mon bébé a 12 semaines et chaque soir, il pleure à tout casser! Son visage devient rouge et crispé, et il replie ses bras et ses jambes sur lui-même. Moi et mon conjoint ne savons plus quoi faire, rien ne le rassure et rien ne le calme. Est-il malade? A-t-il mal quelque part? Est-ce ce qu'on appelle des coliques? Que pouvons-nous faire pour l'aider? »

Ce genre d'inquiétude, de questionnement, est très fréquent en poste natal. J'entends ça régulièrement!   Comment réagir, quoi faire?

Nous n'aimons jamais entendre nos petits trésors hurler de cette façon. La première étape est de tenter d'identifier la cause des pleurs. Certaines raisons sont plus évidentes que d'autres, mais il est important que vous vous posiez les questions suivantes :

  • Votre bébé a-t-il faim, a-t-il soif? Si vous l'allaitez, avez-vous tenté de lui présenter le sein?
  • Votre bébé se sent-il seul? Est-ce que vous vivez à proximité de votre bébé? La proximité, c'est d'être près mentalement et physiquement de votre bébé, par exemple en portant votre enfant dans une écharpe de portage ou encore en pratiquant le contact peau à peau avec lui. Il est important de se rappeler qu'il y a quelques semaines, votre bébé était en contact continu avec vous. Votre respiration, vos battements de cœur, votre odeur, votre chaleur, etc. sont pour lui des points de repère. Sa naissance n'est qu'un déménagement vers le monde extérieur pour lui. Il recherche encore les mêmes points de repère!
  • Votre bébé se sent-il inconfortable ou encore est-il irritable? Les bébés peuvent être irritables pour plusieurs raisons. Il est fréquent de voir des bébés naissants avec un petit torticolis. Ce torticolis est relié à la naissance, suite à toutes les rotations et les mouvements qu'il a dû faire pour venir au monde! Une visite chez l'ostéopathe ou encore en chiropractie peut aider à régler la situation très rapidement. Un bébé qui fait des reflux ou qui régurgite beaucoup peut aussi être très irritable. De plus, si vous fumiez pendant la grossesse, votre bébé peut avoir une dépendance à la nicotine et vivre un sevrage, ce qui n'est pas facile pour lui.
  • Est-il possible que votre bébé soit dans une poussée de croissance? Ces poussées, qui ont lieu vers trois jours, trois semaines et trois mois de vie, durent entre 24 et 48 heures et sont très exigeantes pour les parents puisque bébé demande à être constamment au sein ou dans les bras.

Vous ne vous identifiez pas dans une de ces situations? Avez-vous déjà entendu parler des coliques? Avoir des coliques n'est pas une maladie, mais plutôt un inconfort temporaire. Ces coliques restent encore un mystère pour le monde scientifique et médical. Elles peuvent apparaître à partir de la deuxième semaine de vie et disparaissent soudainement vers l'âge de six mois. Votre bébé démontre des signes de coliques : il pleure, hurle intensément et rien ne le calme, son visage est rouge et crispé, ses bras et ses jambes sont repliés sur lui-même, son ventre est dur et finalement ses crises angoissantes se répètent chaque jour, et presque au même moment de la journée. Il n'y a pas de cause connue à ce malaise, et malheureusement, il n'y a pas de remède miracle non plus. Plusieurs trucs peuvent par contre être essayés pour aider à passer la période des coliques. Pour plus d'informations, je vous invite à lire l'article Mystérieuses coliques.

Finalement, si je peux me permettre de vous donner un dernier petit conseil, c'est de ne pas hésiter, si vous êtes fatiguée ou à bout de nerfs de demander de l'aide à votre entourage. Entendre son bébé hurler peut nous rendre vulnérables, et il est ainsi facile de perdre patience. N'attendez pas de perdre le contrôle face à votre enfant, faites-le garder par une personne de confiance, allez prendre l'air et revenez lorsque vous serez calme et prête à affronter cette courte crise. N'oubliez pas que cette situation est TEMPORAIRE! Pleurer est une façon pour l'enfant de s'exprimer. Il peut y avoir mille et une raisons pour lesquels votre enfant pleure. Ce qui est important, c'est de prendre le temps de tenter de comprendre la raison des pleurs, et d'en identifier la cause. Parfois on la trouve... et parfois, c'est plus difficile. En général, les pleurs d'un enfant se calment avec la présence de points de repère. Pensez toujours à quand il était dans votre ventre, et tentez de lui donner le plus de points de repère possible, à cet effet : odeur, chaleur, position, bruits, etc. Au besoin, parlez-en avec un spécialiste en périnatalité ou un professionnel de la santé.

Karine Bergeron

Accompagnante à la naissance

Karine Bergeron est accompagnante à la naissance et termine présentement une formation complémentaire en périnatalité. De plus, elle a étudié en soins infirmiers. Maman d'une petite fille du nom de Laurence, bénévole pour « L'entraide maternelle », marraine d'allaitement et animatrice de cours prénataux, elle collabore avec joie à Mamanpourlavie.com puisqu’elle est passionnée de périnatalité et prête à vous transmettre toutes ses connaissances afin que vous puissiez profiter du plus beau cadeau de la vie : devenir parents! Pour en savoir plus ou pour poser vos questions, mereetmonde.com, section accompagnante.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

La meilleure routine de soins contre l’eczéma à gagner!

Gagnez la routine de soins Exomega Control

Moins c’est sucré, mieux c’est!

Gagnez deux certificats cadeaux de produits IÖGO nano

Cet hiver restez au chaud grâce à Louis Garneau!

Participez pour gagner des sous-vêtements en polar pour enfants et adultes

Commentaires