Bébé

Bébé a besoin de câlins!

Expérimenter

Déjà, dans votre ventre, bébé expérimentait avec le monde extérieur grâce au toucher : par exemple, il aimait la sensation du liquide amniotique sur sa peau. Toutes ces sensations tactiles qu’il sent sur sa peau sont en train de le préparer au monde extérieur. Vous aurez assurément remarqué que, déjà dans votre ventre, il réagissait à vos caresses, non?

Aimer

La peau est le plus grand « organe » du corps humain et, alors que la vue, l’ouïe et l’odorat sont toujours en train de se former, elle est particulièrement sensible aux stimulus extérieurs. La peau nous enveloppe et constitue nos limites corporelles. Elle nous protège, du chaud, du froid, des agressions. Elle nous met ainsi en relation avec le monde extérieur, par le toucher ou par sa sensibilité naturelle. C’est sans doute pourquoi on dit que le toucher « parle » plus fort que les mots! Ainsi, lorsqu’on donne un câlin, ou un baiser à bébé, c’est un peu comme si on lui soufflait « je t’aime », au creux de l’oreille. Et ces mots sans paroles sont les premiers que bébé comprend!

Réconforter

Bébé a besoin de réconfort, et le plus grand provient bien entendu des caresses. Par le toucher, vous êtes en mesure de lui transmettre la profondeur de votre affection, mais aussi votre soutien. Toutes ces caresses tissent le lien unique qui vous unira, vous et votre enfant. Elles n’ont pas de prix!

Apaiser

Par le contact de sa main sur la peau de leur bébé, papa et maman transmettent intuitivement amour, apaisement, sécurité. On a d’ailleurs observé l’effet des caresses sur le rythme cardiaque des bébés, tout comme les nombreux bienfaits du peau à peau.

S’attacher

Des recherches ont prouvé qu’en plus d’être très agréables, ces fameuses caresses contribueraient à l’établissement du lien d’attachement des bébés envers leurs parents. Ils vous semblent encore tout petits, et pourtant, ces marques d’affection jouent également un rôle important dans le développement des interactions sociales du bébé.

Découvrir

Le toucher permet aussi à bébé de se définir à part entière. Peu à peu, il prend conscience de son corps. Ainsi, il ne forme pas un seul être avec sa mère : il est bel et bien « un », à part entière. Son pied, sa main, son ventre. Grâce à vos caresses, il se réalise en tant qu’être humain.

Moins de pleurs

Saviez-vous que des recherches démontrent en effet que plus on touche bébé, moins il a tendance

à pleurer? En outre, on sait aujourd’hui que le contact physique ne transmet pas seulement un sentiment de sécurité à l’enfant. Tous ces bisous et ces caresses l’aident vraiment à grandir et à se développer.

Trop, ou pas assez?

Donc, oui : des caresses, ça fait un bien fou! Mais il n’en reste pas moins important d’être à l’écoute de bébé. En effet, certains d’entre eux sont moins « colleux » que d’autres. Tous les enfants sont différents! Il importe dès lors de doser la fréquence et le type de caresses en fonction des réactions de l’enfant. Parfois, une simple main posée sur l’épaule ou le ventre suffit à calmer bébé.

Bref, il faut être attentif aux réactions de bébé. Peu à peu, vous en viendrez à comprendre et savoir ce dont il a besoin et envie seulement en entendant son pleur, ou en regardant son expression.

Tisser des liens

On sait maintenant que les enfants qui ont été caressés seront à leur tour des adultes qui aimeront l’être : il s’agit d’une belle spirale d’amour infinie! Par ailleurs, les effets positifs du toucher ont été largement prouvés par le massage pour bébé. Ce moment de tendresse intense et si doux permet en effet de renforcer la santé de bébé. Il s’agit d’une pratique ancestrale qui perdure depuis des lustres et qu’on a tout avantage à redécouvrir.


Cette semaine
Maladie grave : nécessaire d’assurer son bébé?

Présenté par Beneva

L'annonce d'une maladie grave détectée chez un enfant doit causer une onde de choc au sein de la famille concernée. Une assurance maladie grave permet de soulager le stress financier afin de pouvoir se concentrer sur ce qui compte réellement, le rétablissement et l'accompagnement. Voici ce qu'il faut savoir sur l'assurance contre les maladies graves.

Parents solos : gérez-vous le budget familial avec brio?

En pleine période d’inflation, la gestion des finances familiales s’avère particulièrement stressante, d’autant plus lorsqu’on est séparé ou un parent monoparental et qu’on doit composer avec un seul salaire. 

Rester motivé, jusqu’à la fin de l’année scolaire

Les vélos n’attendent qu’à être enfourchés et l’appel du parc est criant. Les vacances d’été se dessinent à l’horizon, mais avant d’y arriver, il faut survivre aux examens de fin d’année. Comment rester motivé, alors que tout invite au jeu?

Dumplings au chou nappa

Les dumplings sont très appréciés par les enfants. Ceux-ci sont faciles à préparer et se congèlent très bien après la cuisson ou avant. Voici une recette à essayer! 

Nos Concours

Gagnez deux livres de recettes de Geneviève O’Gleman

Participez pour gagner deux livres de Geneviève O'Gleman