Bébé

Réflexions sur les jeux de miroir et bébé

Passage obligé, le stade du miroir fait partie du développement de l’enfant. En effet, devant cet étrange objet, votre bébé s’interroge : qui est cet enfant qui l’observe et fait les mêmes mouvements que lui?

C’est Jacques Lacan, célèbre psychiatre et psychanalyste français qui, le premier, parle du fameux « stade du miroir » en lui attribuant un rôle clé dans le développement de l’enfant : la reconnaissance de sa propre image dans la glace. Cette reconnaissance est en effet absolument nécessaire à la formation de la notion de soi. Dès la naissance, et ce jusqu’à l’âge d’environ 8 ou 9 mois, l’enfant aura l’impression de ne faire qu’un avec sa mère. C’est plus tard, après ce qu’on appelle parfois « l’angoisse de la séparation », que l’enfant réalisera qu’il est un être à part entière. Et le miroir est un outil bien précieux et une aide sérieuse pour favoriser l’éveil de bébé!

Miroir, miroir…

L’enfant placé devant la glace ne réalise pas tout de suite que l’image qui le fixe est la sienne. Entre l’âge de 2 à 4 mois, c’est plutôt le visage et les expressions de ses parents qui représentent les premiers indices que l’enfant a de sa propre identité. Oui : vous êtes en quelque sorte le premier miroir de votre enfant! C’est vers les 6 mois que, lorsque placé devant une glace, il apercevra enfin son reflet, mais, à ce stade, il a tout simplement l’impression qu’il s’agit d’un autre enfant. Même s’il vous voit à côté de ce nouveau copain, il ne réalise pas encore qu’il s’agit en vérité d’un simple reflet. Peu à peu, cet « autre enfant » l’amusera toujours davantage, et bébé commencera à expérimenter, à jouer avec cette image, en lui donnant des bisous, en bougeant devant elle, en s’y collant le front… Il peut aussi regarder derrière le miroir, tenter de trouver cet autre si comique!

La réalisation

Puis, entre l’âge de 15 à 18 mois, plusieurs bébés deviennent tout à coup timides devant le miroir. Si l’objet les fascine toujours, ils osent moins s’en approcher : c’est qu’ils sont sur le point de comprendre qu’il s’agit d’eux, chose qui se réalise habituellement entre 18 et 24 mois. Et lorsque l’enfant se reconnaît enfin dans un miroir, il est aussi en mesure de le faire sur une photographie ou dans une vidéo. Voilà qu’il comprend qu’il est, lui aussi, une personne à part entière : cette période s’accompagne aussi d’autres « agréments ». Par exemple, la fameuse phase du « non » est intrinsèquement liée à cette réalisation. En vous démontrant son mécontentement ou simplement en disant le contraire de vous, votre enfant est en fait en train de vous dire : « j’existe! »

Vous voulez savoir si bébé se reconnaît dans le miroir? Les psychologues Michael Lewis et Jeanne Brook-Gunn ont mis au point en 1979 cette expérience toute simple et toujours très concluante.

Donnez à votre enfant un miroir pour qu’il s’y regarde. Après un certain temps, attirez son attention sur autre chose et profitez de ce moment de distraction pour lui mettre discrètement un peu de rouge à lèvres sur le bout du nez, ou dans le front. Invitez-le ensuite à se regarder à nouveau dans la glace. La réaction de votre enfant sera variable selon son âge. Ainsi, vers 1 an, il se regarde attentivement et remarque la drôle de couleur de son nez. Vers 15 mois, il touche le miroir pour essayer d’effacer la trace rouge. C’est à partir de 18 mois qu’il commence enfin à essuyer son propre nez!

Jeux de miroir

Proposez à votre enfant de jouer devant un miroir, mais souvenez-vous qu’il est inutile d’insister s’il n’en a pas envie. La meilleure façon de proposer à votre enfant de s’amuser avec un miroir, c’est de vous assurer qu’il en a un à sa portée : non cassant, cela va de soi! De plus, même s’il existe une foule d’exercices que vous pouvez faire avec lui, souvenez-vous que le jeu libre est extrêmement important, et le miroir s’avère un outil de jeu libre incomparable. Laissez-le expérimenter : il trouvera lui-même les réponses à ses questions!

Voici tout de même quelques jeux que vous pouvez faire avec lui, de temps à autre :

Maquillage : Devant le miroir, maquillez-vous, puis laissez la chance à votre enfant de répéter la même chose : par exemple, faire un point rouge sur votre nez. Vous pourriez aussi décider d’utiliser des autocollants.

Dessiner : Il existe des crayons pour dessiner dans les fenêtres, et ils seront parfaits pour s’amuser à gribouiller dans le miroir!

Se costumer : Tous les enfants aiment se costumer, même lorsqu’ils sont très jeunes. Pas besoin d’avoir des costumes très élaborés : quelques chapeaux et des foulards feront l’affaire.

Imitation : On s’amuse à faire des grimaces, des bisous, des sourires dans le miroir! Vous pourriez aussi coller des photos dans celui-ci, et demandez à l’enfant de répéter l’expression qu’il y voit.

Miroir au sol : Pour inciter bébé à s’amuser sur le ventre, installez un miroir incassable au sol. D’ailleurs, les bébés qui commencent à se déplacer par eux-mêmes aimeront ramper sur le miroir!

Faire la toilette : Et bien entendu, on favorise l’autonomie en brossant les dents, en lavant les mains et le visage de notre amour devant le miroir.

Image de Marie-Eve Bourassa

Autrice, scénariste, rédactrice et chroniqueuse.


Cette semaine
5 signes de détresse psychologique chez les mamans

En raison du confinement, la détresse psychologique chez les mamans est de plus en plus présente dans les foyers québécois. Depuis le début de la pandémie, la surcharge mentale est en croissance. 

Les meilleures activités et sorties de janvier 2021

Attachons nos tuques et nos mitaines; c’est le temps de jouer dehors en famille! On vous a préparé un cocktail d’activités hivernales extérieures pour les plus courageux et intérieures pour les plus frileux. 

5 astuces pour remplir la maison d’énergies positives

Pas toujours facile de garder le moral en ces temps de confinement. Qu’on soit ésotérique ou non, on aime bien tout essayer pour rendre l’atmosphère de notre chez-soi plus positive et sereine. 

Salade de filet de porc au fenouil et à la mangue

Saviez-vous qu’en plus d’être un puissant antioxydant, le fenouil est une très bonne source de vitamine C. Si vous ne l’avez jamais essayé, voici une bonne recette pour le découvrir. 

Nos Concours

Gagnez une carte-cadeau Boutique À Ton Tour

Participez pour gagner une des deux carte-cadeaux de 25$

Commentaires