Bébé

L’hypersensibilité orale chez les bébés

Est-ce que votre bébé réagit trop intensément aux différents goûts, aux textures? Régurgite-t-il dès que vous lui faites essayer quelque chose de nouveau? Il souffre peut-être d’hypersensible orale.

L'hypersensibilité se présente chez les enfants ou les adolescents qui captent les stimuli plus intensément que les autres. L’enfant interprète alors mal l’information qu’il reçoit et réagit de manière trop intense. Cette hypersensibilité peut être visuelle, auditive, olfactive, tactile ou liée aux mouvements. Elle peut aussi être gustative et orale. L’enfant réagira alors trop intensément au goût, à la température et à la texture d'un aliment.

Des créatures orales

On le sait : les bébés sont des créatures « orales », et leur bouche, en plus de leur permettre de se nourrir, leur en apprend beaucoup sur le monde qui les entoure. Par exemple, lorsqu’il a faim, l’enfant va téter. Cette action toute simple lui permet de se sustenter et elle répond à un besoin affectif : lorsqu’il boit son lait, l’enfant se calme. On explique d’ailleurs que le plaisir de la tétée est le premier sentiment de jouissance de l’être humain. C’est donc grâce à sa bouche qu’il établit un premier contact agréable avec le monde extérieur et, sa vue n’étant pas complètement développée, qu’il reconnaît sa mère et développe un lien d’attachement. Conséquemment, sa bouche lui permet d’apprivoiser le monde, et de le percevoir rempli d’amour et de compassion. Il devient en confiance et peut poursuivre son développement.

Un territoire vierge

Bien sûr, bébé découvre toutes les choses pour la première fois. Sa bouche est donc ce qu’on pourrait qualifier de « territoire vierge », et ce, même s’il a déjà commencé à téter ses doigts et à goûter le liquide amniotique dans votre ventre. C’est pourquoi le jeune enfant réagit si fortement à certains goûts ou textures qui nous paraissent pourtant doux.

Les experts s’entendent pour dire qu’une expérience gustative traumatisante aura plus d’impact si elle est vécue en bas âge. Il importe donc de traiter la bouche de l’enfant avec le plus grand respect, en évitant, si possible, de lui mettre un objet dans la bouche à la naissance (comme un tube). On conseille d’éviter l’aspiration gastrique, sauf si c’est vraiment nécessaire (par exemple, si on note la présence de méconium dans le liquide amniotique).  En effet, certains experts croient qu’un geste intrusif de la sorte pourrait avoir des répercussions plus tard en ce qui a trait aux habitudes alimentaires de l’enfant.

Hypersensibilité orale

Bien que les causes demeurent incertaines, on croit que l’hypersensibilité orale des nourrissons pourrait être la résultante d’un traumatisme oral. Certains enfants en démontrent des signes très rapidement : ils refusent, par exemple, de prendre le sein. Si ce traumatisme est important, il se peut même que le bébé refuse qu’on lui touche même les lèvres, ce qui, évidemment, s’avère problématique.

D’une part, le bébé ne se nourrira pas convenablement. En deuxième lieu, une telle aversion peut ébranler grandement la confiance de la mère, ce qui aura pour effet de nuire à l’établissement du lien affectif entre l’enfant et sa mère. Mais on parle bien entendu ici de cas extrêmes.

Les signes

La plupart des enfants souffrant d’hypersensibilité orale continueront de se nourrir, le lait chaud continuant d’être sa nourriture préférée et le contact avec la mère étant réconfortant. Toutefois, au moment de passer à la nourriture solide, les choses peuvent se gâter. Particulièrement sensible aux textures, aux saveurs, à la température, l’enfant aura de la difficulté à manger et à essayer de nouveaux aliments. Par exemple, dès que vous lui offrirez des purées plus texturées, il les recrachera, il aura peut-être même des nausées. Certains enfants vont jusqu’à vomir.

Vous croyez que votre enfant pourrait souffrir d’hypersensibilité orale? Voici quelques signes à surveiller :

Que faire?

À la maison, vous pouvez vous efforcer d’offrir à votre enfant des aliments en purée, et de changer les textures de façon très graduelle. Néanmoins, si vous soupçonnez une hypersensibilité orale chez votre enfant, parlez-en à un professionnel de la santé. Celui-ci vous conseillera probablement de rencontrer un ergothérapeute, qui vous aidera à mettre sur pied un programme de désensibilisation orale pour votre bébé.

Il pourrait aussi s’avérer sage de prendre rendez-vous avec une nutritionniste, qui pourra s’assurer que la diète particulière de votre enfant ne comporte pas de risque de carence nutritionnelle.

Image de Marie-Eve Bourassa

Autrice, scénariste, rédactrice et chroniqueuse.


Cette semaine
3 recettes de croustilles santé

Quoi de meilleur que des croustilles en regardant un bon film? Le problème avec les croustilles c’est qu’il est difficile de s’arrêter ! Voici trois recettes pour grignoter sans culpabilité. 

Quand l'enfant dit Je ne t'aime plus!

Votre enfant est tellement déçu et fâché qu’il ne vous aime plus. Vous êtes tellement méchante! On a beau en rire après coup, ce sont des mots qui blessent notre petit cœur de maman.

15 trucs pour économiser en vacances

Vous commencez à planifier vos vacances en famille et craignez de défoncer votre budget? Voici quelques trucs pour économiser.

Comment organiser un voyage familial

Partir en voyage avec les enfants n’est pas réservé à l’élite et aux aventuriers. Avec un peu de planification, il est possible de voyager régulièrement avec les enfants, en toute sécurité et de manière responsable.

Nos Concours

Gagnez deux livres de recettes de Geneviève O’Gleman

Participez pour gagner deux livres de Geneviève O'Gleman